Hervé Schiavetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schiavetti.

Hervé Schiavetti
Illustration.
Hervé Schiavetti lors de l'ouverture de MP2013 à Arles le 13 janvier 2013
Fonctions
Maire d'Arles
En fonction depuis le
(18 ans, 4 mois et 30 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Paolo Toeschi
Vice président du Conseil général des Bouches-du-Rhône

(7 ans et 16 jours)
Conseiller général des Bouches-du-Rhône
En fonction depuis le
(21 ans, 5 mois et 2 jours)
Réélection
Conseiller régional de la Provence-Alpes-Côte d'Azur

(5 ans, 11 mois et 15 jours)
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Marseille, Bouches-du-Rhône (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique PCF

Hervé Schiavetti est un homme politique français, maire d'Arles (Parti communiste français) depuis mars 2001, conseiller général (depuis 1998) et ancien 2e vice-président du conseil général des Bouches-du-Rhône (2008 - 2015). Il est né le 6 juillet 1956 à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève au collège Frédéric Mistral, puis au lycée Jeanne d’Arc à Arles, Hervé Schiavetti obtient en 1974 un baccalauréat D (scientifique). Il obtient en 1982 une licence de sociologie et un certificat d’économie politique à l’université d’Aix-en-Provence.

De 1983 à 1985, il est agent territorial au conseil général des Bouches-du-Rhône, dont il devient attaché territorial en 1986, jusqu’en 1989, alors qu’il est élu la même année conseiller municipal à Arles (canton Arles-Camargue).

De 1992 à 1998, il est élu conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur au sein de l’opposition.

En 1997, il est élu (élection partielle) conseiller général des Bouches-du-Rhône pour le canton d'Arles-Ouest. Réélu en 1998, il est alors désigné président de la Commission de l’aménagement du territoire. Lors des élections départementales de 2004, il est réélu dès le premier tour pour le même canton et siège depuis 2007 en tant que 2e vice-président et délégué à la protection des ressources naturelles et de la prévention des risques environnementaux.

De 1995 à 2001, il est premier adjoint au maire d’Arles (Michel Vauzelle puis à partir de 1998, Paolo Toeschi), chargé de l’urbanisme.

Le 25 mars 2001, Hervé Schiavetti est élu maire d’Arles avec 52,31 %[1] des voix (liste Arles Ensemble). Il s'impose en éliminant au premier tour le maire sortant PS, Paolo Toeschi, et ce contre les consignes de son propre parti, le PCF, et de sa stratégie d'union des gauches défendue par Robert Hue[2]. Ce premier mandat est marqué notamment par un effort de rééquilibrage du budget municipal et la gestion des inondations survenues durant l’hiver 2003 à Arles.

Le 9 mars 2008, il est réélu maire d’Arles au premier tour de scrutin avec 57,65 %[3] des voix (liste Vive Arles).

Lors des municipales de 2014, Hervé Schiavetti et la section locale du PCF doivent faire face à une liste concurrente du Front de gauche au premier tour qui rassemble le Parti de gauche, la Gauche anticapitaliste, le Nouveau Parti Anticapitaliste et Europe Écologie-les Verts[4]. Ces derniers reprochent à la municipalité sortante son bilan mais également les prises de positions hétérodoxes de Schiavetti sur le plan national qui prônait l'entrée du PCF dans le gouvernement Ayrault, ou défendait un compromis concernant l'accord sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi de janvier 2013[5].

En outre, il est président du Pays d’Arles depuis 2001, président du Parc naturel régional de Camargue depuis 2005, président du Syndicat mixte des traversées du delta du Rhône (SMTDR) depuis 2002, président du Syndicat mixte d’aménagement des digues du Rhône et de la mer (Symadrem) depuis 2005.

Hervé Schiavetti est candidat à sa propre réélection pour les élections municipales des 23 et 30 mars 2014, il garda son poste de maire avec 37,94 % des voix au premier tour, puis 46,13 % au second tour.

Fonctions électives[modifier | modifier le code]

Mandats en tant que représentant d'une collectivité territoriale[modifier | modifier le code]

  • Président du Syndicat mixte du Pays d’Arles depuis 2004.
  • Vice-Président des Rencontres internationales de la photographie d'Arles depuis 2001.
  • Président du Syndicat mixte d’aménagement des digues du Rhône et de la mer (Symadrem) depuis 2001.
  • Président du Parc naturel régional de Camargue depuis 2001.
  • Président du Syndicat mixte des traversées du delta du Rhône depuis 2004.
  • Vice-président de la Communauté d'agglomération Arles Crau Camargue Montagnette (ACCM) depuis 2005.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les résultats officiels des élections municipales de mars 2001 à Arles
  2. Lire à ce sujet : Henry Michel, "Arles. Les communistes à leur corps défendant", Libération, 19 mars 2001 (http://www.liberation.fr/evenement/2001/03/19/arles-les-communistes-a-leur-corps-defendant_358178) et Henry Michel, "L'arlésienne de l'union de la gauche en Arles", Libération, 16 janvier 2001 (http://marker.to/vhnU0B)
  3. Les résultats officiels des élections municipales de mars 2008 à Arles
  4. Lire à ce sujet : Julia Hamlaoui, "Municipales. À Arles, le Front de gauche se divise sur les municipales", l'Humanité, 30 octobre 2013 (https://www.humanite.fr/politique/arles-le-front-de-gauche-se-divise-sur-les-municip-552221#comment-264722)
  5. Lire à ce sujet l'entretien d'Hervé Schiavetti au Figaro le 6 février 2013 lors du congrès national du PCF : http://www.lefigaro.fr/politique/2013/02/06/01002-20130206ARTFIG00622-face-au-ps-et-a-melenchon-le-pcf-se-cherche.php