SCH (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
SCH
Description de l'image Portrait de SCH, realisé par karlexander.png.
Informations générales
Surnom Le S
Schneider
Götze
19
Nom de naissance Julien Schwarzer
Naissance (27 ans)
Marseille 12e (France)
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop français, rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2008[1]
Labels Maison Baron Rouge, Warner, Rec. 118
Influences Eminem, 50 Cent, Kaaris, Joe Dassin, Elton John

SCH, de son vrai nom Julien Schwarzer[2], est un rappeur français[3],[4] né le dans le 12e arrondissement de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Son identité musicale se caractérise par une voix grave, l'utilisation de thèmes tels que la mort ou la richesse, des références aux films d'horreur et de gangsters ainsi que des instrumentaux trap ou cloud rap.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Julien Schwarzer est né dans le quartier Saint-Barnabé dans le 12e arrondissement de Marseille d'un père routier qui se prénomme "Otto Schwarzer" et d'une mère infirmière. Son grand-père paternel est originaire de Berlin (Allemagne[3]). Aux alentours de 10 ans, il emménage à Aubagne dans le quartier de La Louve. Il écrit ses premiers textes à l'âge de 13 ans. SCH dit appartenir à la génération d'Eminem et 50 Cent mais reconnaît aussi l'influence des disques de son père, comme Joe Dassin ou Elton John[5].

Il commence le rap vers 15 ans, sous le pseudonyme « Schneider », en postant ses premières chansons sur un Skyblog[6] . Il optera en 2014 pour « SCH » : les trois lettres initiales de son premier alias (« Schneider ») comme de son nom de famille (Schwarzer). Il se fait connaître en 2015 en apparaissant sur la mixtape R.I.P.R.O. Volume I de Lacrim, rappeur au style proche de celui de l'artiste marseillais puisque Lacrim parle généralement de criminalité en alternant voix grave, saccadée et vocodeur.

A7 : début du succès (2015)[modifier | modifier le code]

Le , Le S sort sa première mixtape intitulée A7. Les 8 premières chansons sont produites par Katrina Squad – composé des beatmakers toulousains Guilty et DJ Ritmin. L'autre moitié d'A7 est produite par DJ Kore[7]. L'artiste est alors signé dans le label Braabus Music, en licence chez Def Jam France.

Le projet porte 14 titres dont deux sons collaboratifs, un avec Lacrim, dont le rappeur marseillais est alors très proche et qui fait réellement figure de mentor pour lui, et un avec Sadek et Lapso Laps. Il évoque des thématiques comme la violence, l'alcool, la drogue, la précarité. Il s'ancre aussi dans un univers mafioso, notamment avec le morceau Gomorra, qui fait référence à la série du même nom et dont le clip a été tourné à Naples, dans le quartier de Scampia, où la mafia napolitaine est fortement implantée.

Sur la pochette de l'album, SCH fait un doigt d'honneur, gestuelle qu'il reprend très régulièrement, et évoque lui-même une référence au film Blow, sorti en 2001[8]. Il construit ainsi un univers qui lui permet de se démarquer dans cette mixtape, notamment avec l'apparition de gimmicks qui lui sont propres tel que « mathafack » ou encore « scélérat ». Il montre également une palette musicale importante, aux accents parfois pop, et de nombreux morceaux bénéficient d'une grande notoriété (A7, Champs-Élysées, Fusil, Gomorra).

Le , SCH sort le morceau bonus Morpheus, ne figurant pas sur le projet, pour remercier ses fans des bonnes ventes de la mixtape lors de sa première semaine d'exploitation. A7 a été très bien accueilli et conserve une postérité très importante, étant considéré comme un projet ayant marqué son époque[9]. Elle a permis à l'artiste de rencontrer un grand succès dès son premier projet. La mixtape est certifiée disque d'or en [10] puis double disque de platine ()[11]. Les chiffres de ventes datant d' s’élèvent à 440 000 et 500 000 en comptant les ventes à l'international. La mixtape n'est toutefois pas officiellement certifiée triple disque de platine en raison du changement de label de SCH ces dernières années, ainsi que le fait qu'elle soit sortie avant 2016[12].

SCH a évoqué en interview en 2019 l'influence qu'a joué le projet Or Noir du rappeur Kaaris sur A7 : « Or Noir, je pense que c’est le projet qui a amené la trap en France, et je suis pas convaincu que A7 aurait existé s’il y avait pas eu Or Noir, il aurait pas existé de la même manière »[13].

Anarchie (2016)[modifier | modifier le code]

Le SCH publie son premier album studio : Anarchie[14],[15]. Les titres qui y figurent sont produits globalement par DJ Kore, avec des compositions de DJ Bellek, Tshek, Double X, Mr Punisher et Ozhora Miyagi. Anarchie contient en outre un feat avec le rappeur italien, Sfera Ebbasta, Cartine Cartier. Le morceau figure également sur l'album Sfera Ebbasta du rappeur lombard sorti en [16]. L'album bat les records de ventes dès sa première semaine en écoulant 25 000 copies ; certifié disque d'or en moins d'un mois[17] puis disque de platine en [18], il devient double disque de platine en , soit 200 000 ventes[19].

Dans le clip du titre Anarchie qui ouvre l'album éponyme, on peut voir SCH dans un bain de sang, en référence au clip du morceau 3 a.m. d'Eminem[20]. Cet album évoque les inspirations diverses du rappeur, tel que le morceau Je la connais, ouvertement inspiré de Hotline Bling de Drake[20], ou encore le titre Le doc, clin d'oeil au titre Viens voir le docteur de Doc Gynéco.

Deo Favente (2017)[modifier | modifier le code]

Fin 2016, le rappeur quitte Def Jam France pour Millenium, la division rap de Capitol[21], et publie le titre 6.45i (produit par Tshek et Kore) qui sera le premier extrait de l'album Deo Favente. En , SCH retarde la sortie du single Poupée Russe du fait de l'attentat des Champs-Élysées, par respect pour la famille de la victime[22].

Deo Favente, le deuxième album de SCH, sort le . SCH perd son père durant la promotion de l'album, figure importante et récurrente dans la musique du rappeur marseillais, comme dans le titre La nuit. L'album sera certifié disque d'or fin mai[23] puis disque de platine en septembre, soit quatre mois après sa sortie[24]. Quelques jours après la parution de Deo Favente, SCH est accusé d'avoir plagié la chanson Down de la rappeuse britannique Paigey Cakey sur son titre Ça va[25],[26].

Traduit du latin « par la faveur de Dieu », cet album constitue une prise de risques sur les teintes musicales proposées. Sur quelques titres, on a parfois un retour aux fondamentaux sur des titres plutôt rap, mais on a également des morceaux avec des sonorités pop se rapprochant de la variété française.

En , il quitte Braabus Music pour fonder son propre label : Maison Baron Rouge[27] en licence chez Rec. 118 (Warner Music).

JVLIVS (2018)[modifier | modifier le code]

Le , SCH publie son 3e album studio : JVLIVS. Cet album est le premier tome d'une trilogie reprenant des thématiques telles que le grand banditisme, la pauvreté, le rapport au père. Le projet a principalement été produit par Katrina Squad, le rappeur marseillais affichant une grande proximité avec le beatmaker toulousain Guilty. On retrouve tout au long de l'album des instrumentales renvoyant à l'imaginaire mafieux ainsi que trois interludes récitées par José Luccioni, voix française d'Al Pacino, plongeant l'auditeur dans une atmosphère sombre et mélancolique[28]. SCH mélange ainsi fiction et réalité, s'associant parfois volontiers au personnage de JVLIVS. Il aborde des facettes intimes et introspectives de lui-même par exemple à travers le titre Otto où il évoque le souvenir de son père, décédé en [29]. L'album ne comprend qu'un seul featuring, avec Ninho, sur le titre Prêt à partir, sur lequel le rappeur originaire de l'Essonne se met au diapason avec la thématique et l'ambiance sonore de l'album.

Sur la pochette de l'album, il revêt un épais manteau de fourrure sur les épaules, torse nu en dessous. Cette représentation aux accents italiens du personnage JVLIVS met également en évidence le tatouage au nom de son père, Otto, inscrit sur la main gauche de l'artiste.

C'est le premier album à paraître sous son label Maison Baron Rouge. L’album est certifié disque d’or moins d’un mois après sa sortie[30]. En , soit six mois après sa sortie, JVLIVS est certifié disque de platine[31].

Rooftop et 13'Organisé (2019-2020)[modifier | modifier le code]

Le , le rappeur présente le clip de R.A.C, premier extrait de son prochain album Rooftop dont la publication est prévue pour le [32]. Sur ce projet, il collabore avec des artistes tels que Capo Plaza, Ninho, Rim'K, Gims, Soolking ou encore Heuss l'Enfoiré[33]. Une semaine après sa sortie, l'album comptabilise 25 135 ventes[34]. Il est certifié disque d'or en atteignant les 50 000 ventes trois semaines après sa sortie[35], puis disque de platine en , soit sept mois après sa sortie[36]. Le rappeur évoque lui-même le besoin de publier cet album avant le deuxième tome de JVLIVS, afin de rompre temporairement avec le storytelling[37].

Durant l'année 2020, SCH ne publie aucun morceau mais multiplie les collaborations avec de nombreux artistes comme Rim'K, RK, Zola ou encore Lefa, restant ainsi sur le devant de la scène musicale française. Il participe également au projet musical du rap marseillais 13'Organisé, à l'initiative de Jul, étant présent sur quatre titres dont le single Bande organisée ayant rencontré un grand succès. En effet, le , sort le clip Bande organisée avec SCH, Kofs, Jul, Naps, Soso Maness, Elams, Houari et Solda[38], qui est visionné plus de 7 millions de fois en quatre jours et qui rentre dans le Top 200 puis dans le Top 100 mondial de la plateforme Spotify[39]. Le titre devient également le single de platine et le single de diamant le plus rapide de l'histoire de la musique française[40],[41]. Le titre bat aussi le record du titre français qui atteint le plus rapidement les 100 millions de vues sur YouTube[42]. L'album collaboratif est lui certifié disque d'or deux semaines après sa sortie[43] puis disque de platine début décembre, soit deux mois après sa sortie[44]. Il collabore également en décembre avec Jul sur l'album Loin du monde de ce dernier sur le single M*ther F**k[45].

Netflix annonce en que SCH, aux côtés de Shay et Niska, sera membre du jury de l'adaptation francophone de son émission Rhythm + Flow, Rhythm + Flow : Nouvelle École, prévue pour 2021, le rappeur s'occupant des candidatures pour la ville de Marseille[46],[47],[48].

JVLIVS II (2021)[modifier | modifier le code]

Le 2 février 2021, SCH tease l'album JVLIVS II, qui fait suite au premier tome JVLIVS, sorti en 2018[49]. L'album est disponible en précommande en deux éditions faisant référence à deux villes portuaires de la Mer Méditerranée : Gibraltar et Marseille, le site dédié à cette occasion rencontrant même des problèmes techniques en raison du nombre important de commandes[50]. Le tome 2 s'intitule Marché Noir, tout comme le premier extrait de l'album, qui sort le 4 février[51]. Le 19 février 2021, l'artiste annonce sur ses réseaux la date de sortie de JVLIVS 2 : le 19 mars 2021. Il donne aussi un aperçu de la cover de l'album[52].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio :

Mixtape :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le rappeur SCH : "La violence, la bouteille, la came, j'ai vu tout ça" », sur Metronews, (consulté le 7 juin 2016).
  2. Gurvan Kristanadjaja, « SCH, anarchiste de salon », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juillet 2016).
  3. a et b Yérim Sar, « Sch roule à contresens sur l'autoroute du rap français », sur noisey.vice.com, (consulté le 2 juin 2016).
  4. « SCH au Yoyo : glaçons, lunettes noires et ambiance endiablée... le rappeur a assuré », sur leplus.nouvelobs.com (consulté le 2 juin 2016).
  5. « Sch : “A la base quelqu’un m’a appelé Shredder, le méchant dans Tortues Ninja…” – Interview exclusive dans le magazine R.A.P. R&B spécial Def Jam ! », sur raprnb, (consulté le 7 juin 2016).
  6. Marie Vaton, « SCH, la bombe du rap français qui détourne les codes », sur o.nouvelobs.com,
  7. « Katrina Squad », sur qualidistrict.com, (consulté le 7 juin 2016).
  8. LCI, « Le rappeur SCH : La violence, la bouteille, la came, j'ai vu tout ça », sur lci.fr,
  9. Konbini, « Il y a 5 ans, SCH bouleversait le rap game avec une référence absolue : A7 », sur Konbini.fr,
  10. « SCH certifié Disque d'Or avec sa mixtape "A7" [photo] », sur mouv.fr, Mouv', (consulté le 1er janvier 2020)
  11. Bilsyougo, « SCH est double disque de platine avec A7 ! », sur booska-p.com, Booska-P, (consulté le 1er janvier 2020)
  12. (fr)« Finalement, “A7” de SCH n’est pas disque de diamant », sur intrld.com, (consulté le 8 août 2020)
  13. Booska-P.com, « Interview Réseaux SCH : Or Noir tu stream ? Mbappe tu follow ? Prison Break tu mates ? », sur youtube.com,
  14. « Le rappeur SCH annonce la sortie de son premier album », Libération, (consulté le 26 avril 2016).
  15. « SCH dévoile la date de sortie de son premier album « Anarchie » ! », sur booska-p.com, (consulté le 16 avril 2016).
  16. « Sch - Anarchie », sur Deezer, (consulté le 7 juin 2016)
  17. Clément B., « SCH est double-disque de platine avec A7 », sur melty.fr, Melty, (consulté le 30 juillet 2016).
  18. (en) Bilsyougo, « SCH certifié disque de platine avec Anarchie ! », sur booska-p.com, Booska-P, (consulté le 1er janvier 2020)
  19. VentesFRap, « 💿💿🇫🇷 L'album #ANARCHIE de SCH est certifié double disque de platine ! (200.000 ventes physiques + téléchargement + streaming) », sur twitter.com,‎ (consulté le 1er janvier 2020)
  20. a et b Rapelite, « SCH : « Je m’attends plus à la critique, A7 c’était la présentation là c’est la confirmation » », sur youtube.com,
  21. « Sch quitte Def Jam pour rejoindre Capitol - Le Baloo Show », Le Baloo Show,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2017)
  22. « SCH : "Je pourrais faire un album commun avec Lacrim" #MORNINGCEFRAN », sur Mouv', (consulté le 5 août 2017)
  23. (en) Guizz, « SCH est disque d'or avec Deo Favente ! », sur booska-p.com, Booska-P, (consulté le 1er janvier 2020)
  24. (en) Thomas Renard, « SCH : « Deo Favente » certifié disque de platine ! », sur booska-p.com, Booska-P, (consulté le 1er janvier 2020)
  25. « Paigey Cakey accuse SCH de plagiat », Madame Rap,‎ (lire en ligne, consulté le 27 septembre 2017)
  26. « Sch, Paigey Cakey et Hamza sont sur un bateau : qui tombe à l'eau ? », sur Noisey (consulté le 27 septembre 2017)
  27. « SCH quitte “Braabus Music” et crée son propre label “Maison Baron Rouge” », sur lebalooshow.com, (consulté le 25 janvier 2018)
  28. « Chronique : JVLIVS, l’album film noir de SCH », sur Clique.tv, (consulté le 11 novembre 2020)
  29. « Schwarzer Rudolph Otto », sur Fichier des décès de l'INSEE
  30. « SCH obtient un nouveau disque d'or avec JVLIVS », sur Générations (consulté le 22 décembre 2019)
  31. « L'album « JVLIVS » de SCH est certifié disque de platine ! », sur RapGhetto, (consulté le 1er janvier 2020)
  32. « SCH annonce la date de sortie de son nouvel album « Rooftop » ! », sur RapGhetto, (consulté le 1er janvier 2020)
  33. « SCH lâche la folle liste d'invités et la tracklist de son album "Rooftop" », sur mouv.fr, Mouv', (consulté le 1er janvier 2020)
  34. « SCH : on connaît les chiffres de ventes de "Rooftop" en une semaine », sur mouv.fr, Mouv', (consulté le 1er janvier 2020)
  35. « L'album Rooftop de SCH est certifié disque d'or », sur Rap2France (consulté le 27 février 2020)
  36. Mouv', « SCH : son album "Rooftop" est disque de platine », sur mouv.fr,
  37. PureBreak, « SCH : Rooftop, sa mère, Soolking, JVLIUS 2... Interview », sur youtube.com,
  38. « JuL, SCH, Kofs, Naps, Soso Maness, Elams, Houari et Solda évoluent en "Bande organisée" (Clip) », sur 13or-du-hiphop.fr (consulté le 15 août 2020)
  39. « JuL très fier de dépasser les 7 millions de vues avec « Bande Organisée » ! », sur Mcetv.fr (consulté le 19 août 2020)
    « Le titre « Bande Organisée » entre dans le TOP 100 Monde Spotify ! (Photo) », sur rapunchline.fr (consulté le 22 septembre 2020)
  40. « «Bande Organisée», le single de platine le plus rapide du rap français », sur booska-p.com (consulté le 22 septembre 2020)
  41. « « Bande Organisée », single de diamant le plus rapide de l'histoire », sur booska-p.com (consulté le 22 septembre 2020)
  42. « Jul, SCH, Soso Maness explosent un nouveau record absolu avec Bande Organisée », sur 13or-du-hiphop.fr (consulté le 4 octobre 2020)
  43. « Jul est très fier du disque d'or de 13 Organisé atteint en 14 jours ! », sur mcetv.fr (consulté le 23 octobre 2020)
  44. « « 13 ORGANISÉ : DU PLATINE ET DU DIAMANT À LA PELLE ! », sur booska-p.com (consulté le 11 décembre 2020)
  45. « Jul tease le premier son de son nouvel album «Loin du monde» avec SCH ! », sur mcetv.fr (consulté le 23 décembre 2020)
  46. « Netflix lance un appel à candidatures pour le concours de rap "Rhythm + Flow" avec Niska, SCH et Shay », sur Franceinfo, (consulté le 20 octobre 2020)
  47. « "Rhythm+Flow": Netflix lance une version française de la compétition de rap avec Niska, Shay et SCH », sur BFMTV (consulté le 20 octobre 2020)
  48. Par Marie Bri et -LocuLe 19 octobre 2020 à 20h57, « Niska, Shay et SCH seront les jurés du prochain télécrochet rap de Netflix », sur leparisien.fr, (consulté le 20 octobre 2020)
  49. « SCH : "JVLIVS 2" se dévoile avec un premier teaser ! », sur mouv.fr,
  50. « SCH : Les fans plantent son site avec les précommandes de « JVLIVS 2 » », sur booska-p.com,
  51. « SCH de retour avec le clip "Marché Noir", premier extrait de "JVLIVS 2" », sur Mouv.fr (consulté le 25 février 2021)
  52. « SCH : une cover et une date pour "JVLIVS II" », sur Mouv.fr (consulté le 25 février 2021)