Régis Jauffret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jauffret.
Régis Jauffret
Description de cette image, également commentée ci-après

Régis Jauffret au Salon du livre de Paris en mars 2010.

Naissance (60 ans)
Marseille
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

Régis Jauffret, né le à Marseille, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Régis Jauffret est l'auteur de nombreux romans, dont Univers, univers (2003) pour lequel il a reçu le prix Décembre et Asiles de fous (2005) pour lequel il a obtenu le prix Femina. En 2007, son ouvrage Microfictions est récompensé par le prix France Culture-Télérama et le grand prix de l'humour noir Xavier Forneret.

À partir de 2011, il fait partie du jury du prix Saint-Germain[1].

En 2011, il est chroniqueur dans l’émission Avant-premières, présentée sur France 2 par Élizabeth Tchoungui.


Controverses[modifier | modifier le code]

En 2010, la famille du banquier Édouard Stern poursuit Jauffret pour son roman Sévère qui met en scène le meurtre du banquier par sa maîtresse, Cécile Brossard. Plusieurs écrivains se sont portés à sa défense par le biais d'une pétition dont les signataires étaient Michel Houellebecq, Virginie Despentes, Christine Angot, Philippe Djian, Philippe Sollers, Frédéric Beigbeder, Yann Moix et Bernard-Henri Lévy. Ce roman sera adapté au cinéma en 2013[2].

En 2012, son roman, Claustria, qui revient sur l'affaire Fritzl, est très mal reçu en Autriche.

En janvier 2014 sort son roman La Ballade de Rikers Island, qui évoque l'affaire du Sofitel de New York : Dominique Strauss-Kahn l'attaque en justice, ainsi que son éditeur, Le Seuil, à la suite de la parution du livre[3].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Deux enfants[4].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

Elle aurait voulu crier aux passants de s'immobiliser, de regarder le ciel, et de se demander si un temps magnifique pouvait suffire à justifier leur vie. À force de se chauffer au soleil, ils allaient finir par être tièdes et pourris comme des légumes oubliés dans des cageots à la fin du marché. (extrait de Promenade (2001, p.174)

Adaptation au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Le prix Saint-Germain : rendez-vous le 17 janvier 2012 », bernard-henri-levy.com, consulté le 7 février 2012.
  2. a et b Annonce de la sortie, sur Les Inrocks, décembre 2012.
  3. « DSK attaque en justice l'auteur d'un livre sur l'affaire du Sofitel », Le Figaro.
  4. Marius, né le 16 juin 1989 ; Fabiola, née le 8 juillet 1992.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]