Jo Corbeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corbeau (homonymie).
Jo Corbeau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Jo Corbeau (nom d'État civil Georges Ohannessian) est un chanteur français de reggae, auteur-compositeur d'origine arménienne, né à Marseille le 1er décembre 1946.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études aux Beaux Arts tout d'abord à Marseille puis à Paris, il fonde en 1971 le groupe Albert et sa fanfare Poliorcétique qui crée le premier opéra-rock français La Malédiction des rockers (en signant un contrat avec le label discographique Disques Barclay / Riviera) en 1972. Le groupe se produit à la biennale de Paris, à Bobino, à la Fête de l'Humanité, au festival de Tabarka en Tunisie, à l'Hippodrome de Pantin, à l'émission de radio Le Pop-Club de José Artur, chez Claude Villers ou dans l'émission de télévision Pop 2 de Patrice Blanc-Francart. C'est à cette époque que Georges prend le nom de Jo Corbeau.

En 1974, il rejoint Actuel comme illustrateur et scénariste. A la même époque, il collabore également avec le magazine Jazz Hot. Bizot l'engage comme comédien sur son unique film La Route tourné en Inde et à Bali, dans lequel Jo interprète deux chansons " Quand vient le soir " et " Le Rock du plastic ".

En 1978, Jo écrit et compose son premier titre reggae " Reggae Lussac ", suivi de compositions comme " Rock à Marseille ", " Le Rasta de Mourepiane ", " L'Eloge de la Folie ".

En 1982, Jo rejoint le groupe antillais "Men in the Hill". Ils enregistrent le single "Forza Bastia", "Armageddon" une adaptation de Joseph Hill et "Nord Sud Reggae".

En 1983, Jo participe aux émissions " Radio Invisible Internationale " et lance le Djibrill Sound System.

En 1985, il crée le groupe Jo Corbeau Illimited Compagnie avec il enregistre notamment : Savon de Marseille, MDM, Red Rock Reggae, Pnique Internationale.

1986, il enregistre à Londres J'aime l'OM avec le producteur bassiste Dennis Bovel, chef d'orchestre de Linton Kwézi Johnson ( LKJ ), et son Dub Band.

Il écrit sa première chanson en langue arménienne en 1989 : Arévin Tsaïn (Le son du soleil), qu'il chante lors du concert Réveil de l’Arménie qu'il organise avec l'association Azadakroutioun (Liberté Nationale) en soutien aux victimes du séisme arménien.

En 1992, il participe à l’ouverture de la première Fiesta des Suds avec les rockers de Tarif Réduit et Fun Gabriel et les rappeurs de BWZ (Futurs Fonky Family) en ouverture du concert Chaman Urbain avec le Jah Rock Orchestra.

En 1996, il réalise Roi des Rois dont la pochette est réalisée par l'artiste rasta Fluoman. A cette époque, il fonde un nouveau groupe le Dub Olympique. L’album de quatre titres Yéba Aïoli sort en 1998 (Kosmic).


Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1972: 33T "La Malédiction des rockers" (Disques Barclay / Riviera).
  • 1978 : 45T "Saloperie de Rock n' Roll" (Pathé-Marconi).
  • 1986 : Single "J'aime l'OM" (Yaba Music / Tonic Productions).
  • 1987: Single "Savon de Marseille" / "MDM" (Cactus).
  • 1989: Single "Red Rock Reggae" / "Panique internationale" (Cactus-Thonic)
  • 1996: CD " ROI DES ROIS " (Sideral Label / Kosmic Associes).
  • 1998: EP 5 titres " YEBA AÏOLI " (Sideral Label/ Kosmic Associes).
  • 1999: CD LIVE " RUB A DUB PHOCEEN " (Kosmic Associes).
  • 1999: BO Film "Passe ton ballon " auteur-interprète de la chanson du Film " Les Collègues " de Philippe Dajou .
  • 2001 : Single "La Bouillabaisse" (Tréma).
  • 2010 : CD "LE JARDIN PARADOXAL" (Rastyron Records / ADN)
  • 2016 : EP "SEVENTY MOON" (Rastyron Records)