Olivier Giroud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giroud.
Olivier Giroud
Olivier Giroud 2012.JPG
Olivier Giroud sous le maillot de Arsenal FC en 2012
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Arsenal FC
Numéro 12
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 30 septembre 1986 (27 ans)
Lieu Chambéry (France)
Taille 1,92 m
Période pro. Depuis 2005
Poste Attaquant (Pivot)
Pied fort Gauche[1]
Parcours junior
Saisons Club
1994-1999 Drapeau : France Froges OCF
1999-2005 Drapeau : France Grenoble Foot 38
Parcours professionnel 1
Saisons Club M.0(B.)
2005-2008 Drapeau : France Grenoble Foot 38 27 0(2)
2007-2008 Drapeau : France FC Istres 34 (14)
2008-2010 Drapeau : France Tours FC 69 (38)
2010-2012 Drapeau : France Montpellier HSC 85 (39)
2012- Drapeau : Angleterre Arsenal FC 98 (39)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M.0(B.)
2010- Drapeau : France France 34 0(9)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 juillet 2014

Olivier Giroud, né le 30 septembre 1986 à Chambéry (France), est un footballeur international français.

Évoluant au poste d'attaquant, il commence sa carrière professionnelle au Grenoble Foot 38 en 2005. Après deux saisons en tant que remplaçant, il est prêté au FC Istres en National. Remarqué par le Tours FC, il y signe la saison suivante où il explose véritablement. Après une saison 2009-2010 marquée par titre de meilleur buteur de Ligue 2, il rejoint le Montpellier Hérault Sport Club en 2010. Ses bonnes performances dans l'Hérault lui permettent de faire ses débuts en équipe de France en 2011. Au début de la saison 2012-2013, il est transféré au club anglais d'Arsenal FC.

Olivier Giroud possède actuellement deux titres à son palmarès : le titre de champion de France obtenu en 2012 avec Montpellier et la Cup obtenue avec Arsenal en 2014[2]. Sélectionné pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, il marque le 20 juin face à la Suisse le 100e but de l'Équipe de France dans la compétition planétaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts en Isère[modifier | modifier le code]

Formé au Grenoble Foot 38, Olivier Giroud est appelé en 2001 en équipe de France des moins de 16 ans, au côté de Yoann Gourcuff[3]. Devenu professionnel en 2005 avec son club formateur, il entre lors de bouts de matchs et n'est pas souvent titularisé.

Après deux saisons dans le club isérois, le gaucher[4] est prêté au FC Istres qui évolue alors en National. Auteur de 14 buts lors de la saison 2007-2008, il est recruté la saison suivante par le Tours FC, promu en Ligue 2[5].

La confirmation en Ligue 2[modifier | modifier le code]

Le 21 octobre 2008, Olivier Giroud marque ses deux premiers buts sous les couleurs du Tours FC face au Racing Club de Lens, au stade de la Vallée du Cher. Le 3 janvier 2009, il signe un quadruplé contre la SS Jeanne d'Arc en 32e de finale de la Coupe de France (7-1). Le 18 septembre 2009, il signe à nouveau un quadruplé lors de la 7e journée de Ligue 2 contre l'AC Arles-Avignon (4-2)[5].

Il se distingue en début de saison 2009-2010 en étant un des meilleurs buteurs de Ligue 2, avec 13 buts en 16 matchs. Ces performances lui valent ainsi de susciter l'intérêt de nombreux clubs de l'élite[6].

Durant le marché des transferts hivernal, Olivier Giroud est sollicité par plusieurs clubs britanniques et français. Le club étant désireux de le voir terminer la saison en Touraine, il refuse l'offre du Celtic Glasgow[7]. Le 25 janvier 2010, son transfert au Montpellier HSC est officialisé, il signe un contrat de trois ans et demi et le club héraultais le prête jusqu'à l'été au club tourangeau[8]. L'indemnité du transfert est évaluée à deux millions d'euros[9]. Il termine finalement la saison meilleur buteur de Ligue 2 avec 21 buts et est élu meilleur joueur du championnat 2009-2010 par ses pairs, à l'occasion des trophées UNFP du football.

Le passage en Ligue 1[modifier | modifier le code]

Sa bonne saison en Ligue 2 éveille la curiosité des médias, et de nombreux articles sont publiés sur lui lors de l'été 2010. Le magazine France Football le décrit « à la fois costaud et élancé », possédant « une protection de balle et un jeu de corps diaboliques, sans occulter une réelle élégance. Son jeu de tête est redoutable grâce à sa taille mais aussi à un vrai sens du timing et à une bonne détente. Malgré sa grande taille, il n'en est pas moins mobile. Néanmoins il manque d'explosivité, doit améliorer sa vitesse d'exécution et progresser dans le placement, le déplacement et le sens tactique »[10].

Olivier Giroud marque lors de son premier match sous les couleurs de son nouveau club en tour préliminaire de la Ligue Europa 2010-2011 face au Győri ETO FC. Malgré une victoire 1-0 en Hongrie, le club français est éliminé aux tirs au but au match retour. Le 18 janvier 2011, lors de la demi-finale de la Coupe de la Ligue, Olivier Giroud qualifie le Montpellier Hérault SC en marquant de la tête durant la prolongation face au Paris-Saint-Germain[5]. Les Héraultais s'inclinent finalement en finale de cette compétition face à l'Olympique de Marseille et terminent à la 14e place en championnat, malgré les douze buts d'Olivier Giroud.

Le 15 octobre 2011, Olivier Giroud marque son premier triplé en Ligue 1 contre le Dijon FCO[5]. Il récidive le 26 novembre suivant sur la pelouse du FC Sochaux-Montbéliard. Il confirme son excellente forme du moment dès la semaine suivante au stade de la Mosson, en marquant un but et en délivrant trois passes décisives contre le FC Lorient[11].

Dans le duel qui oppose Montpellier au Paris SG, Giroud et les siens terminent Champion de France tandis que l'avant centre français reçoit le titre de meilleur buteur de la saison, avec 21 réalisations.

Arrivée à Arsenal[modifier | modifier le code]

Le 26 juin 2012, l'attaquant français signe en faveur du club londonien de l'Arsenal FC, le transfert prenant effet le 1er juillet suivant. La durée du contrat n'est pas communiquée par le club[12] mais les médias parlent d'un contrat de quatre ans[13]. Un mois plus tard, le club londonien annonce que le joueur français hérite du numéro 12[14].

Le 18 août 2012, Giroud prend part à son premier match officiel sous le maillot des Gunners en entrant en jeu à la 65e minute lors du match comptant pour la première journée de Premier League face à Sunderland (0-0)[15].

Le 18 septembre suivant, il joue son premier match de Ligue des champions à l'occasion de la première journée de la phase de groupes de la compétition face à ses anciens coéquipiers du Montpellier HSC. Il est impliqué sur les deux buts des Gunners avant d'être remplacé un quart d'heure avant la fin de la rencontre (victoire 1-2)[16].

Le 26 septembre 2012, Giroud marque son premier but avec Arsenal en ouvrant le score à l'occasion de la rencontre comptant pour le 3e tour de la League Cup face à Coventry City (victoire 6-1)[17]. Le 6 octobre suivant, il marque pour la première fois en Premier League lors du match comptant pour la 7e journée à West Ham (victoire 1-3)[18].

Le 6 novembre 2012, l'attaquant français marque son premier but en Ligue des champions lors du match face au FC Schalke 04 (2-2)[19]. Quatre jours plus tard, il inscrit son premier doublé en Premier League à l'occasion de la rencontre comptant pour la 11e journée face au Fulham FC (3-3)[20]. La journée suivante, il inscrit un but lors de la large victoire (5-2) de son équipe face à leur ennemi historique,Tottenham.

Après plusieurs matchs sans jouer, Giroud entre en jeu à la 74e minute et réussit en un peu plus d'un quart d'heure à inscrire un doublé et touche même la transversale lors de l'incroyable victoire de son équipe sur le score de 7-3 face à Newcastle pour le compte de la 20e journée de Premier League.

Le 23 janvier 2013, il inscrit un doublé face à West Ham lors du large succès des Gunners 5-1. Trois jours plus tard, il inscrit un deuxième doublé consécutif face à Brighton permettant à son équipe de gagner 3-2. Dans la même semaine Giroud inscrit un but contre Liverpool avant de délivrer une passe décisive pour Theo Walcott dans la foulée permettant aux Londoniens d'accrocher le match nul (2-2)

Olivier Giroud termine sa première saison avec 17 buts et 7 passes décisives en 46 matchs sous les couleurs d'Arsenal.

Lors de la pré-saison 2013-2014, Olivier Giroud inscrit huit buts plus que n'importe quel autre joueur de l'effectif d'Arsenal[21].

Le 1er septembre 2013, lors du traditionnel North London derby contre Tottenham, l'attaquant français devient le quatrième joueur d'Arsenal à réussir à marquer lors de chacune des trois premières journées de Premier League après Sylvain Wiltord (2002/2003), Thierry Henry (2003/2004) et José Antonio Reyes (2004/2005). Il s'agit également de son huitième but lors d'un derby londonien. Lors de la 37e journée de championnat, il marque le seul but de son équipe contre West Ham qui permet de l'emporter.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Olivier Giroud, en équipe de France, le 22 mars 2013

En 2011, il est appelé pour la première fois par Laurent Blanc en équipe de France pour les deux matchs amicaux face aux États-Unis et à la Belgique[22]. Le 11 novembre, il entre en jeu à la 59e minute à la place de Kevin Gameiro face aux États-Unis et connaît ainsi sa première sélection chez les Bleus. Le 29 février 2012, Benzema absent, il est titularisé et marque son premier but en équipe de France lors du match amical face à l'Allemagne[23].

En mai 2012, il fait partie des joueurs sélectionnés par Laurent Blanc pour disputer l'Euro[24] mais reste la doublure de Benzema qui ne marque aucun but dans la compétition. Les Français sont éliminés en quarts de finale par l'Espagne (2-0), futurs vainqueurs de la compétition.

Le 16 octobre 2012, l'équipe de France se rend en Espagne dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Remplaçant en début de match, Giroud entre en jeu à la 88e minute et marque le but égalisateur des Bleus cinq minutes plus tard (1-1)[25]. Le 22 mars 2013, il marque de la tête le premier but de l'équipe de France face à la Géorgie (son troisième sous les couleurs de la sélection nationale), match se terminant sur le score de 3 buts à 1 pour la France et comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Longtemps doublure de Benzema, Didier Deschamps choisit de titulariser Giroud contre la Géorgie au match retour suite à plusieurs matchs de disette pour le Madrilène. Le 11 octobre 2013, il marque son premier doublé en sélection lors d'un match remporté 6-0 par la France contre l'Australie. Lors du barrage aller contre l'Ukraine (défaite 2-0), Olivier Giroud est peu dangereux et cède logiquement sa place au retour à Benzema qui marque au Stade de France. Les Bleus remportent le match 3-0 synonyme de qualification pour le Mondial 2014 au Brésil.

Lors du premier match de préparation des Bleus à la Coupe du monde au Brésil face à la Norvège, Giroud s'offre un doublé dont une sublime demi-volée et une belle tête croisée lobée pour une victoire 4 à 0. Durant le troisième et dernier match de cette préparation, il délivre une passe décisive de la tête transcendante pour Yohan Cabaye avant de marquer pour la huitième fois en Bleu sur un extraordinaire centre en première intention de Karim Benzema qui ce soir là, fait une passe décisive et marque deux magnifiques buts (deux frappes bien enroulées d'une vingtaine de mètres).

Dans le Mondial 2014, il marque le 100e but de l'équipe de France en phase finale de la compétition planétaire, le 20 juin contre la Suisse (victoire 5-2) en reprenant de la tête un corner tiré par Mathieu Valbuena[26].

Statistiques et palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Malgré deux saisons avec le Grenoble Foot 38, c'est en National qu'Olivier Giroud se fait vraiment remarquer lors de son prêt au FC Istres en inscrivant 14 buts en 33 matchs. Transféré au Tours FC la saison suivante, il explose lors de sa seconde saison en Indre-et-Loire en terminant meilleur buteur de Ligue 2 avec 21 buts, et en étant sacré meilleur joueur de Ligue 2 lors des trophées UNFP du football en 2010[27].

Arrivé au Montpellier Hérault SC, il se fait rapidement une place de titulaire indiscutable dans l’effectif montpelliérain[28] et mène son équipe à la finale de la Coupe de la Ligue en 2011. Le 20 mai 2012, il décroche le titre de champion de France avec le Montpellier Hérault SC ainsi que le titre de meilleur buteur du championnat avec 21 buts[29].

En 2014, il remporte la FA Cup avec Arsenal.

Statistiques d'Olivier Giroud au 4 mai 2014[30]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2005-2006 Drapeau de la France Grenoble Foot 38 Ligue 2 6 0 0 - - - - - - - - - - 6 0 0
2006-2007 Drapeau de la France Grenoble Foot 38 Ligue 2 17 2 0 3 0 0 1 0 0 - - - - 21 2 0
Sous-total 23 2 0 3 0 0 1 0 0 - - - - 27 2 0
2007-2008 Drapeau de la France FC Istres (prêt) National 33 14 0 - - - 1 0 0 - - - - 34 14 0
Sous-total 33 14 0 - - - 1 0 0 - - - - 34 14 0
2008-2009 Drapeau de la France Tours FC Ligue 2 23 9 2 3 5 1 1 0 0 - - - - 27 14 3
2009-2010 Drapeau de la France Tours FC Ligue 2 38 21 7 2 1 0 2 2 0 - - - - 42 24 7
Sous-total 61 30 9 5 6 1 3 2 0 - - - - 69 38 10
2010-2011 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 37 12 2 1 0 1 3 1 0 C3 2 1 0 43 14 3
2011-2012 Drapeau de la France Montpellier HSC Ligue 1 36 21 9 4 2 0 2 2 0 - - - - 42 25 9
Sous-total 73 33 11 5 2 1 5 3 0 - 2 1 0 85 39 12
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 34 11 3 4 2 0 2 2 1 C1 7 2 4 47 17 8
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 36 16 8 5 3 1 1 0 0 C1 9 3 1 51 22 10
Sous-total 70 27 11 9 5 1 3 2 1 - 16 5 5 98 39 18
Total sur la carrière 259 106 30 22 13 3 13 7 1 - 19 6 5 313 132 39

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Olivier Giroud totalise trente capes et neuf buts avec l'équipe de France.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Olivier Giroud est un excellent joueur en pivot et de la tête, cependant sa principale lacune reste néanmoins sa technique balle au pied et sa faible capacité d'accélération. Il possède en outre, de par son gabarit, une bonne protection de balle, mais son meilleur atout réside dans son excellent jeu de tête, parmi les meilleurs en Europe, lui permettant d'inscrire la plupart de ses buts et faisant de lui un pivot redoutable car c'est un remiseur intelligent permettant à ses coéquipiers de s'appuyer efficacement sur lui. Doté d'un grand sens du collectif il est aussi reconnu comme un véritable combattant n'hésitant pas à presser voire défendre.[réf. nécessaire]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec Jennifer depuis l'été 2011. Leur fille Jade voit le jour le 18 juin 2013[50]. Olivier Giroud est chrétien, il porte sur le bras droit en tatouage un psaume de la Bible en latin : « Dominus Regit Me Et Nihil Mihi Deerit » (« Le Seigneur est mon berger, Rien ne saurait me manquer »)[23].

Le 16 février 2014, le tabloid anglais The Sun met en évidence la relation extraconjugale qu'a eue Olivier Giroud avec une call-girl anglaise, Celia Kay[51]. Il présente des excuses publiques via Twitter[52].

Œuvres caritatives[modifier | modifier le code]

Olivier Giroud est parrain de l'Association européenne contre les leucodystrophies (ELA).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Intouchable Olivier Giroud !, lfp.fr, 5 décembre 2011.
  2. FA Cup : Arsenal met fin à neuf saisons blanches, Le Monde.fr avec AFP, 17 mai 2014
  3. Sélection moins de 16 ans, la liste des participants au rassemblement du CTNFS, fff.fr, 17 août 2001.
  4. « Pouliquen et Goudet parlent d'Olivier Giroud », webmhsc.com
  5. a, b, c et d Fiche d'Olivier Giroud, lfp.fr
  6. Tours : La faim de Giroud, football365.fr, 15 novembre 2009
  7. Giroud (Tours) n'ira pas au Celtic, lequipe.fr, 7 janvier 2010
  8. Giroud : «Tout pour réussir ici», lequipe.fr, 25 janvier 2010.
  9. ASSE – MHSC: Olivier Giroud, l’atout rentabilité de Montpellier, sportune.fr, 4 novembre 2011.
  10. France Football du 20 juillet 2010
  11. Montpellier continue sa farandole, lequipe.fr, 3 décembre 2011.
  12. (en) Olivier Giroud agrees deal to join Arsenal, arsenal.com, 26 juin 2012.
  13. Giroud à Arsenal (officiel), lequipe.fr, 26 juin 2012.
  14. (en) Arsenal confirm 2012-13 squad numbers, arsenal.com, 25 juillet 2012.
  15. Fiche match Arsenal 0-0 Sunderland, francefootball.fr, 18 août 2012.
  16. Arsenal : Que penser de Giroud ?, francefootball.fr, 19 septembre 2012.
  17. MU assure, Giroud marque, lequipe.fr, 26 septembre 2012.
  18. Giroud réveille Arsenal, francefootball.fr, 6 octobre 2012.
  19. Arsenal pas plus avancé, lequipe.fr, 6 novembre 2012.
  20. Arsenal cale encore, francefootball.fr, 10 novembre 2012.
  21. Barça, Arsenal, Real, Liverpool… Les résultats des matches amicaux de samedi
  22. Olivier Giroud, qui c'est celui là ?, lexpress.fr, 10 novembre 2011.
  23. a et b Allemagne 1-2 France, le 29 février 2012, sur fff.fr
  24. Les recalés sont Gourcuff et Yanga, francefootball.fr, 29 mai 2012.
  25. Un nul aux allures de victoire, francefootball.fr, 16 octobre 2012.
  26. AFP, « Giroud inscrit le 100ème but des Bleus en Coupe du Monde », sur FIFA.Ccom,‎ 20 juin 2014 (consulté le 22 juin 2014)
  27. C'est Lisandro le meilleur, lequipe.fr, 9 mai 2010.
  28. « Portrait d'Olivier Giroud », sur La Gaseta
  29. Montpellier au panthéon, sur lequipe.fr, publié le 21 mai 2012
  30. Statistiques d'Olivier Giroud sur footballdatabase.eu
  31. France 1-0 États-Unis, fff.fr, 11 novembre 2011.
  32. France 0-0 Belgique, fff.fr, 15 novembre 2011
  33. Allemagne 1-2 France, francefootball.fr, 29 février 2012.
  34. France 3-2 Islande, fff.fr, 27 mai 2012.
  35. France 2-0 Serbie, fff.fr, 31 mai 2012.
  36. France 4-0 Estonie, fff.fr, 5 juin 2012.
  37. Ukraine 0-2 France, fff.fr, 15 juin 2012.
  38. Suède 2-0 France, uefa.com, 19 juin 2012.
  39. Espagne 2-0 France, francefootball.fr, 23 juin 2012.
  40. France 0-0 Uruguay, francefootball.fr, 15 août 2012.
  41. France 3-1 Biélorussie, uefa.com, 11 septembre 2012.
  42. France 0-1 Japon, francefootball.fr, 12 octobre 2012.
  43. Espagne 1-1 France, sur uefa.com
  44. Italie 1-2 France, sur fff.fr
  45. France 1-2 Allemagne, sur fff.fr
  46. Uruguay 1-0 France, sur fff.fr
  47. « Brésil 3 - 0 France », L'Équipe, 9 juin 2013.
  48. [1], FFF, 14 août 2013.
  49. [2], L'Equipe, 8 juin 2014.
  50. Carnet : Giroud heureux papa.
  51. Olivier Giroud au coeur du scandale (...), purepeople.com, 16 février 2014.
  52. Les excuses publiques d'Olivier Giroud (...), Ronan Tésorière, leparisien.fr, 16 février 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]