Championnat de France de football National

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir National, Nationale 1 et N1.

National

Description de l'image  Logo_National.png.
Généralités
Sport Football
Création 1993
Autre(s) nom(s) National 1 (1993-1997)
Organisateur(s) FFF
Éditions 21
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la France France
Participants 18
Statut des participants Professionnel
Semi-professionnel
Amateur
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 3e niveau
Niveau supérieur Ligue 2
Niveau inférieur CFA
Palmarès
Tenant du titre US Orléans LF (2013-2014)
Plus titré(s) Clermont Foot (2)
Nîmes Olympique (2)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
National 2014-2015

Le Championnat de France National, souvent abrégé en National, est le troisième niveau de compétition de football en France, derrière la Ligue 1 et la Ligue 2. C'est le niveau le plus élevé auquel peuvent participer les équipes amateurs. Il a aussi été appelé National 1 (ou N1) pour faire la distinction avec les niveaux National 2 et National 3 (anciens noms des niveaux CFA et CFA 2).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Championnat National est créé en 1993 sous le nom de National 1 suite à une réforme des compétitions. Il remplace l'ancienne Division 3 créée en 1970. De 1993 à 1997, le National 1 est constitué de deux groupes de dix-huit équipes en remplacement des 6 groupes de 16 équipes de l'ancienne Division 3. En 1997, le National 1 change de nom pour s'appeler désormais National. De la saison 1997-1998 jusqu'à la saison 2012-2013, le National comprend un groupe unique de vingt clubs. Cependant, pour la saison 2010-2011, suite à la réintégration à la dernière minute par la DNCG du RC Strasbourg (qui devait au préalable être rétrogradé en CFA pour raisons financières), le National comprenait 21 clubs[1]. À partir de la saison 2013-2014, ce championnat comportera 18 clubs.

En dehors des clubs professionnels, les joueurs évoluent généralement sous contrat fédéral (1 139 euros par mois au minimum, hors prime[réf. nécessaire]). À terme, la question de la professionnalisation de ce championnat se pose, à l'instar d'autres grands pays européens comme l'Allemagne où la troisième division est professionnelle depuis la saison 2008-09. La Ligue de football professionnel est cependant réticente face à la nécessité de partager ses recettes (droits de retransmission télévisée, etc.) entre 58 clubs actuellement[non neutre].

La compétition[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'ancienne Division 3, le National n'est pas ouvert aux meilleures réserves des clubs professionnels. Celles-ci évoluent désormais au mieux en CFA, le quatrième niveau de compétition.

Clubs amateurs et professionnels se côtoient en National. Les relégués de Ligue 2 ont le droit de conserver leur statut professionnel pendant les deux saisons suivant leur descente, ce qui limite à six le nombre de clubs professionnels en National. Des dérogations sont possibles pour augmenter temporairement ce nombre.

Le système de promotion et relégation en vigueur depuis 1970 perdure sous une forme modifiée. Les trois premiers du National (contre les six vainqueurs de groupe, hors réserves professionnelles, à l'époque de la Division 3) sont promus en Ligue 2. Un club amateur promu en Ligue 2, où le statut professionnel est obligatoire, peut refuser la montée s'il décide de ne pas changer de statut. Dans ce cas, le premier relégable de Ligue 2 est repêché. Les quatre derniers du National (contre trois par groupe dans l'ancienne D3, soit 18 équipes) sont relégués en CFA, d'où sont issus quatre promus. La descente en CFA s'accompagne automatiquement de la perte du statut professionnel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

National 1 (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Saison Champion Vice-champion
1993-1994 LB Châteauroux EA Guingamp
1994-1995 FC Lorient SAS Épinal
1995-1996 Sporting Toulon Var Stade briochin
1996-1997 Nîmes Olympique ES Wasquehal

National (depuis 1997)[modifier | modifier le code]

Saison Champion Vice-champion Troisième
1997-1998 AC Ajaccio CS Sedan-Ardennes US Créteil-Lusitanos (non promu)
1998-1999 CS Louhans-Cuiseaux US Créteil-Lusitanos Gazélec Ajaccio (non promu)
1999-2000 AS Beauvais FC Martigues SCO Angers
2000-2001 Grenoble Foot Amiens SC FC Istres
2001-2002 Clermont Foot Stade de Reims ASOA Valence[2]
2002-2003 Besançon RC SCO Angers FC Rouen
2003-2004 Stade de Reims Stade Brestois Dijon FCO
2004-2005 Valenciennes FC ASOA Valence (non promu)[3] FC Sète
2005-2006 Chamois niortais FC Tours FC FC Libourne-Saint-Seurin
2006-2007 Clermont Foot US Boulogne SCO Angers
2007-2008 Vannes OC Tours FC Nîmes Olympique
2008-2009 FC Istres Stade lavallois AC Arles-Avignon
2009-2010 Évian Thonon Gaillard FC Stade de Reims ES Troyes AC
2010-2011 SC Bastia Amiens SC EA Guingamp
2011-2012 Nîmes Olympique Chamois niortais FC Gazélec Ajaccio
2012-2013 US Créteil-Lusitanos FC Metz CA Bastia
2013-2014 US Orléans LF Luzenac AP (non promu) Gazélec Ajaccio

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Année Buteur Buts Club
1997-1998 Drapeau : France Cyril Cassèse 15 ES Fréjus
1998-1999 Drapeau : Belgique Patrick Van Kets 19 Gazélec Ajaccio
1999-2000 Drapeau : France Jacques Rémy 23 FC Martigues
2000-2001 Drapeau : France Christophe Meslin
Drapeau : France Hocine Lachaab
21 Gazélec Ajaccio
Valenciennes FC
2001-2002 Drapeau : Sénégal Kor Sarr 22 AS Angoulême-Charente 92
2002-2003 Drapeau : Sénégal Mallo Diallo 18 Dijon FCO
2003-2004 Drapeau : France Sébastien Heitzmann 22 Dijon FCO
2004-2005 Drapeau : France Steve Savidan 19 Valenciennes FC
2005-2006 Drapeau : Maroc Jawad El Hajri
Drapeau : France Jérémy Perbet
23 US Boulogne
AS Moulins
2006-2007 Drapeau : France Grégory Thil 31 US Boulogne
2007-2008 Drapeau : France Youssef Adnane 20 AS Cherbourg
2008-2009 Drapeau : France Eyemen Henaini 20 AC Arles-Avignon
2009-2010 Drapeau : France Cédric Fauré 25 Stade de Reims
2010-2011 Drapeau : France Thibault Giresse 21 En Avant de Guingamp
2011-2012 Drapeau : Côte d'Ivoire Seydou Koné 21 Nîmes Olympique
2012-2013 Drapeau : France Romain Pastorelli 26 CA Bastia
2013-2014 Drapeau : Cameroun Ande Dona Ndoh 22 Luzenac AP

Meilleurs joueurs[modifier | modifier le code]

Durant les saisons 2009-2010 et 2010-2011, un trophée du meilleur joueur de National est attribué. Ce sont les entraîneurs qui l'élisent en donnant 3 et 1 point aux deux meilleurs joueurs de l'équipe adverse.

Année Joueur Club
2009-2010 Drapeau : France Laurent David Stade plabennecois
2010-2011 Drapeau : France Laurent David Stade plabennecois

Affluence[modifier | modifier le code]

Le Championnat National rassemble en moyenne 2 000 spectateurs par match[réf. nécessaire]. Le record de 8 665 spectateurs en moyenne par match date de la saison 2012-2013 et est détenu par le Football Club de Metz[4]. Le record d'affluence sur un match est détenu par le Racing Club de Strasbourg lors de la saison 2013-2014 avec 20 403 spectateurs le vendredi 11 avril, lors de la 28 ème journée et la réception des SR Colmar qui vit les Strasbourgeois être défaits 2 à 1 par leurs voisins Haut-rhinois.

Longévité[modifier | modifier le code]

Le Pau Football Club (de 1998-1999 à 2007-2008) et l'AS Cannes (de 2001-2002 à 2010-2011) détiennent le record de longévité en National, avec 10 saisons jouées consécutivement.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

Clubs professionnels probatoires[modifier | modifier le code]

Clubs amateurs[modifier | modifier le code]

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la saison 2012-2013, la Fédération française de football diffuse avec le site Dailymotion un match à chaque journée en streaming gratuit[5]. Il s'agit de la première fois en France qu'un championnat est diffusé gratuitement et est accesible à tous[5]. La première rencontre diffusée est Amiens SC-SR Colmar[5]. Un projet dirigé par l'ancien joueur David Théophile à travers sa société Visiofoot. Le dispositif comprend 4 caméras. Emmanuel Moine est aux commentaires, accompagné d'un consultant issu du club qui joue à domicile. Antoine Gubetti (remplacé au bout de 6 matchs par Vincent Magniez) est, quant à lui, sur le bord de terrain pour recueillir les impressions des joueurs et entraîneurs. Lors de la dernière journée [ http://www.dailymotion.com/video/x108dvh_replay-de-le-poire-sur-vie-vannes-oc-24-05-13_sport (Poiré Sur Vie - Vannes OC)][6] le bilan de cette retransmission se résume en chiffre : Plus de 2 millions de connexions (près de 45 000/match en moyenne), 70 buts en direct le tout dans les 14 stades.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Grand cirque du National, Football.fr
  2. Le Toulouse Football Club, quatrième, est également promu.
  3. L'ASOA Valence ne monte pas pour raisons financières.
  4. « Metz : Un autre record d’affluence », sur foot-national.com
  5. a, b et c « La FFF lance la diffusion en streaming et gratuitement pour tous », sur http://www.fff.fr
  6. http://www.dailymotion.com/video/x108dvh_replay-de-le-poire-sur-vie-vannes-oc-24-05-13_sport

Lien externe[modifier | modifier le code]