Stéphane Paille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stéphane Paille
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 27 juin 1965 (49 ans)
Lieu Scionzier
Taille 1,85 m
Période pro. 1982-1997
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1973-1979 Drapeau : France US Marnaz
1979-1981 Drapeau : France CS Thonon
1981-1982 Drapeau : France FC Sochaux
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1982-1989 Drapeau : France FC Sochaux 222 0(80)
1989 Drapeau : France Montpellier HSC 017 00(4)
1989-1990 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 020 00(1)
1990-1991 Drapeau : Portugal FC Porto 017 00(4)
1991-1993 Drapeau : France SM Caen 079 0(26)
1993-1994 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 038 0(12)
1994 Drapeau : France Olympique lyonnais 016 00(4)
1995 Drapeau : Suisse Servette FC 014 00(5)
1995 Drapeau : France FC Mulhouse 008 0(1)
1996-1997 Drapeau : Écosse Heart of Midlothian 022 00(3)
1982-1997 Total 439 (135)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1986-1989 Drapeau : France France 008 00(1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2002-2004 Drapeau : France Besançon RC
2004-2005 Drapeau : France RC Paris
2005-2006 Drapeau : France SCO Angers
2007-2008 Drapeau : France AS Cannes
2009-2010 Drapeau : France Évian Thonon GFC
2014- Drapeau : France AS Minguettes Vénissieux
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Stéphane Paille est un footballeur international français puis entraîneur, né le 27 juin 1965 à Scionzier dans le département de Haute-Savoie.

Grand espoir du football français, cet attaquant est sélectionné à huit reprises en équipe de France à la fin des années 1980. Changeant de club pratiquement tous les ans, la suite de sa carrière ne lui permet pas de confirmer les espérances placées en lui.

En tant qu'entraîneur, il a travaillé dans cinq clubs de National, avec des fortunes diverses. Il est depuis 2014 l'entraîneur de l'AS Minguettes Vénissieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Cet attaquant débute sa carrière au FC Sochaux en 1982, où il s'impose comme l'un des grands espoirs de sa génération. Sous les couleurs sochaliennes, il est sélectionné à huit reprises en équipe de France entre 1986 et 1989. En 1988, il est élu joueur français de l'année par le magazine France Football.

En 1989 il part à Montpellier, où les dirigeants souhaitent reformer avec Éric Cantona l'ancien duo d'attaque de l'équipe de France Espoir, qui a remporté le championnat d'Europe en 1988. C'est un premier échec : leur association déçoit et après quatre mois il quitte Montpellier pour Bordeaux. Il n'y reste que quelques mois, puis fait ses valises pour Porto, où Artur Jorge ne le fait jouer que les premiers mois. Il revient en France, à Caen, où pendant deux saisons il retrouve une partie de son talent aux côtés de Xavier Gravelaine.

En 1993 il revient à Bordeaux. Un an plus tard il part à Lyon, où il ne reste que quelques mois. C'est le crépuscule de sa carrière : il termine sa saison au Servette de Genève, puis rejoint le FC Mulhouse en Division 2. Le 23 septembre 1995, après le match Mulhouse-Niort, il est contrôlé positif au cannabis et suspendu deux mois fermes[1]. En novembre, son contrat est rompu. La saison suivante, il tente une dernière expérience de joueur en Écosse, au Heart of Midlothian FC.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

En 1999, Stéphane Paille se reconvertit en intégrant le staff du FC Sochaux, son club d'origine, où il prend notamment en charge la réserve. En 2002, il est recruté comme entraîneur par le Besançon RC, avec lequel il accède en Ligue 2. Le club ne parvient pas à s'y maintenir, Paille est licencié en 2004 suite à la relégation. En 2005, il rejoint le Racing Club de Paris, en National. Malgré la 6e place obtenue en fin de saison, le club parisien fait faillite en fin de saison et Paille quitte le club. Il rejoint alors Angers, de nouveau en National, où il est écarté du banc en janvier 2006.

En juin 2007, il devient l'entraîneur de l'AS Cannes avec pour objectif de remonter le club en Ligue 2. Le 10 mars 2008, alors que l'équipe est en bas de classement, il est licencié. Son adjoint William Prunier quitte également le club par fidélité.

En mai 2009, il est recruté par l'Évian Thonon Gaillard Football Club, avec l'objectif de monter en Ligue 2. Alors que l'équipe est co-leader du championnat, il est renvoyé le 18 janvier 2010 après une défaite 3-1 à l'extérieur contre le Paris FC[2].

Suite à son licenciement, il est contacté par Zinédine Zidane, son ancien équipier aux Girondins de Bordeaux, pour rejoindre le Real Madrid en tant que recruteur[3].

En janvier 2014, il devient entraîneur de l'AS Minguettes Vénissieux (CFA2)[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

En club :

En sélection :

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Football et Politique, Sociologie historique d'une domination, Patrick Vassort
  2. Paille remercié, francefootball.fr, 18/01/2010
  3. Paille travaille pour le Real, eurosport.fr, 23/09/2011
  4. Football : Stéphane Paille, entraîneur de l’AS Vénissieux-Minguettes, expressions-venissieux.fr
  5. Bilan de Stéphane Paille à Heart of Midlothian