Cédric Carrasso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cédric Carrasso
Cédric Carrasso.jpg
Carrasso sous le maillot de Bordeaux en 2009.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Girondins de Bordeaux
Numéro 16
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 30 décembre 1981 (32 ans)
Lieu Avignon (France)
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. Depuis 2001
Poste Gardien de but
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2008 Drapeau : France Olympique de Marseille 085 (0)
2001-2002 Drapeau : Angleterre Crystal Palace 001 (0)
2004-2005 Drapeau : France EA Guingamp 030 (0)
2008-2009 Drapeau : France Toulouse FC 043 (0)
2009- Drapeau : France Girondins de Bordeaux 220 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009- Drapeau : France France 001 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 24 août 2014

Cédric Carrasso, né le 30 décembre 1981 à Avignon (Vaucluse, France), est un footballeur international français qui évolue au poste de gardien de but aux Girondins de Bordeaux.

Son frère Johann Carrasso, de six ans et demi son cadet, est également gardien de but et évolue au FC Metz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation à l'OM et prêts[modifier | modifier le code]

Jeune, Cédric Carrasso évolue dans un petit club de la commune de Cavaillon. Il passe ensuite une grande partie de son enfance dans le village de Maillane et entre au centre de formation de l'Olympique de Marseille à l'âge de 13 ans[réf. nécessaire].

Il est prêté au Crystal Palace Football Club, club de seconde division anglaise, durant la saison 2001-2002 mais ne joue qu’un seul match en équipe première.

De retour à Marseille, il remplace la saison suivante Vedran Runje lors de deux rencontres mais se blesse gravement au genou lors du match amical face à France 98 en 2003. Durant sa convalescence, il perd 25 kilos en trois mois, alors que son poids initial dépassait les 100 kilos [1]. Il ne retrouve les terrains qu’au début de la saison 2004-2005 à l'En Avant de Guingamp lors d'un nouveau prêt.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Il est titularisé dans les buts de l'Olympique de Marseille durant la suspension de Fabien Barthez en 2005. Après le départ de ce dernier (en fin de contrat), l'encadrement technique de l'OM, satisfait de ses prestations et persuadé qu'il vaut mieux qu'un statut de remplaçant, le titularise pour la saison 2006-2007.

Malgré la concurrence avec Steve Mandanda qui signe à l'OM lors du marché des transferts de 2007, il prolonge son contrat de deux ans jusqu'en 2011.

Ironie du sort, Cédric Carrasso se blesse à l’entraînement le 22 août 2007. Le gardien souffre d’une rupture du tendon d'Achille gauche. Il est question d’environ six mois d’indisponibilité selon le staff médical, ce qui laisse la place de numéro un à Steve Mandanda.

Il fait son retour dans le groupe olympien le 19 janvier 2008 lors de la 21e journée de championnat mais n'est pas titularisé par Éric Gerets. En effet, au vu des prestations impressionnantes de Steve Mandanda ces cinq derniers mois, Cédric perd sa place de titulaire et doit se cantonner à un rôle de remplaçant. D'ailleurs, Pape Diouf fait clairement comprendre que l'OM ne le retiendrait pas au prochain marché des transferts si une offre intéressante se présentait.

Le 19 mars, Cédric Carrasso est titularisé pour la première fois depuis son retour de blessure à l'occasion d'un match de Coupe de France face à Carquefou, équipe de CFA 2.

Toulouse FC[modifier | modifier le code]

Carrasso s'engage le 24 juin 2008 en faveur du Toulouse FC pour 2,5 millions d'euros afin de pallier le départ de Nicolas Douchez parti au Stade rennais. Le club toulousain termine meilleure défense de Ligue 1 avec seulement 27 buts encaissés et se qualifie pour l'Europa League. Carrasso effectue dans le même temps une grosse performance en Coupe de France. Toulouse atteint les demi-finales de la compétition après l'élimination du Lille OSC au tirs au but grâce à deux arrêts de Carrasso, avant de s'incliner face à l'EA Guingamp, futur vainqueur de la compétition. Cette saison impressionnante dans la ville rose lui ouvre les portes de l'équipe de France. En effet, Raymond Domenech le convoque pour la première fois à l'occasion du match amical face à l'Argentine le 11 février 2009 en tant que troisième gardien derrière Steve Mandanda et Hugo Lloris.

Girondins de Bordeaux[modifier | modifier le code]

Fort de son retour à son meilleur niveau, il s'engage à l'été 2009 pour quatre ans en faveur des Girondins de Bordeaux, champions de France en titre, où il a l'occasion de jouer la Ligue des champions et ce qui lui permet de succéder à Ulrich Ramé, gardien emblématique du club en fin de carrière. Après de bonnes performances dans les cages bordelaises lors de ses deux premières saisons, il prolonge son contrat de deux saisons supplémentaires à l'issue de la saison 2010-2011, ce qui le lie désormais aux Girondins jusqu'en juin 2015[2].

Le dimanche 15 décembre 2013, il annonce sur l'écran géant du stade Jacques Chaban-Delmas en préambule du match contre Valenciennes FC sa prolongation de contrat jusqu'en 2017, il arrête lors de cette rencontre un penalty.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Régulièrement convoqué en bleu en tant que troisième gardien depuis février 2009, Cédric Carrasso fait partie des joueurs sélectionnés par Raymond Domenech pour participer à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Malheureusement, le 15 juin 2010, il est contraint de déclarer forfait pour le reste du Mondial à cause d'une blessure à la cuisse gauche[3]. Il est alors remplacé par Stéphane Ruffier, gardien de l'AS Monaco.

Le 9 juin 2011, lors du match amical face à la Pologne à Varsovie (victoire 1-0), Laurent Blanc décide de faire tourner l'effectif en titularisant Carrasso qui réalise une bonne prestation dans les cages pour sa première titularisation en Bleu.

Avec l'arrivée au poste de sélectionneur de l'équipe de France, de l'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille Didier Deschamps, Cédric Carrasso est devenu le 4ème gardien de l'équipe de France, étant doublé dans le hiérarchie par Mickaël Landreau. Il n'est donc plus sélectionné sur la feuille de match.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection Drapeau : France France
2001-2002 Crystal Palace Drapeau : Angleterre Championship 1 match - - -
2002-2003 Olympique de Marseille Drapeau : France Ligue 1 2 matchs - - -
2003-2004 Olympique de Marseille Drapeau : France Ligue 1 0 match - - -
2004-2005 EA Guingamp Drapeau : France Ligue 2 26 matchs 4 matchs - -
2005-2006 Olympique de Marseille Drapeau : France Ligue 1 15 matchs 3 matchs 6+3 matchs (CI+C3) -
2006-2007 Olympique de Marseille Drapeau : France Ligue 1 38 matchs 8 matchs 1+4 matchs (CI+C3) -
2007-2008 Olympique de Marseille Drapeau : France Ligue 1 4 matchs 1 match - -
2008-2009 Toulouse FC Drapeau : France Ligue 1 37 matchs 6 matchs - -
2009-2010 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 29 matchs 2 matchs 9 matchs (C1) -
2010-2011 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 35 matchs 4 matchs - 1 match
2011-2012 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 37 matchs 3 matchs - -
2012-2013 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 38 matchs 6 matchs 10 matchs (C3) -
2013-2014 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 35 matchs 5 matchs 4 matchs (C3) -
2014-2015 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Ligue 1 3 matchs - - -
Total carrière
300 matchs 42 matchs 37 matchs 1 match

Dernière mise à jour le 24 août 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :