Stade San Nicola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stadio San Nicola
Stadium.svg
Stadio San Nicola.jpg

UEFA Nuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svg

Généralités
Surnom(s)
Astronave
Adresse
Strada Torrebella
70124 Bari (BA), Italie
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
Ouverture
Architecte
Utilisation
Clubs résidents
AS Bari (depuis 1990)
Propriétaire
Ville de Bari
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
58 170
Dimensions
105 m × 68 m
Géolocalisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg

Le Stadio San Nicola est un stade de football situé à Bari dans la région des Pouilles en Italie.

Construit en vue de la coupe du monde de football 1990 disputée en Italie, il est l'œuvre de l'architecte Renzo Piano et nommé d'après le saint patron de la ville, Nicolas de Myre. Le stade San Nicola accueille les matchs du club résident, l'AS Bari, évoluant en Serie B. De forme elliptique, il est entouré par un terre-plein gazonné en pente douce menant aux escaliers d'accès, répartis sur le pourtour du stade. Le premier niveau de tribune est indépendant du niveau haut, qui repose sur une série de poteaux en béton. Le niveau haut est subdivisé en 26 « pétales » séparés par un vide de 8 mètres afin de compartimenter les spectateurs. Ces découpes permettent à la lumière de traverser le stade pourtant entièrement construit en béton. La couverture en fibre de verre recouverte de téflon est translucide et dans la nuit le bâtiment ressemble à un cocon de lumière, ce qui lui a valu le surnom d'Astronave (le vaisseau spatial). Sa capacité est de 58 170 places assises.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la coupe du monde de football 1990 il a accueilli trois matchs du groupe A dans lesquels se sont affrontés la Roumanie, l'URSS et le Cameroun, ainsi que le 8e de finale entre la Tchécoslovaquie et le Costa Rica, et enfin le match pour la troisième place entre l'Italie et l'Angleterre.

Le 29 mai 1991 l'Olympique de Marseille s'incline au Stadio San Nicola face à l'Étoile rouge Belgrade en finale de la coupe des clubs champions.

Événements[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]