Sebastián Ribas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sebastián Ribas
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France RC Strasbourg (prêt)
Numéro 21
Biographie
Nom Sebastián Cesar Helios Ribas Barbato
Nationalité Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Drapeau de l'Italie Italie
Nat. sportive Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Naissance 11 mars 1988 (26 ans)
Lieu Montevideo (Uruguay)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
2004-2005 Drapeau : Italie FCU Venise
2005-2006 Drapeau : Uruguay Club Atlético Juventud
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2006-2007 Drapeau : Italie Inter Milan 1 (0)
2007-2008 Drapeau : Italie Spezia 4 (0)
2008-2011 Drapeau : France Dijon 115 (55)
2011- Drapeau : Italie Genoa 0 (0)
2012 Drapeau : Portugal Sporting 7 (0)
2012-2013 Drapeau : France AS Monaco 0 (0)
2013 Drapeau : Équateur Barcelona SC 6 (0)
2014- Drapeau : France RC Strasbourg 3 (2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 1er mars 2014

Sebastián César Helios Ribas Barbato, surnommé Seba Ribas (né le 11 mars 1988 à Montevideo en Uruguay), est un footballeur uruguayen qui évolue au poste d'attaquant au RC Strasbourg en prêt du Genoa CFC.

Il possède également la nationalité italienne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Au bout de 3 ans dans l'équipe espoirs de son club formateur (Juventud), en 2006, il dispute le Tournoi de Viareggio (Italie), qu'il remporte contre la primavera de la Juventus, inscrivant même le but vainqueur. Il sera également désigné meilleur joueur du tournoi. Il tape dans l'œil des recruteurs turinois. Mais le club fut relégué en Série B.

Il signera donc à l'Inter où il évolua avec la Primavera. Il ne disputera qu'un match avec l'équipe première en Coupe d'Italie. Il gagnera une nouvelle fois le Tournoi de Viareggio en 2008.

Au bout d'un an et demi, le club le prêtera à La Spezia où il ne disputera que 3 matchs de Serie C en une demi-saison.

Finalement, le club interiste consentira à le vendre à Dijon où il signa un contrat de 3 ans en juillet 2008. Il s'impose tout de suite comme un titulaire indiscutable et marque 9 buts en 32 matchs dès la première saison.

Sa seconde année à Dijon est d'un calibre encore supérieur : à mi-saison, il a inscrit 10 buts. Il termine la saison à la troisième place du classement des buteurs avec 16 réalisations. Il confirme qu'il jouera bien à Dijon pour la saison 2010-2011. Le 17 septembre 2010, il réalise un triplé lors des 10 premières minutes du match Dijon-Evian, lors de la 7e journée du championnat de France de Ligue 2. Le 5 mars 2011, il renouvelle l'exploit face au leader Le Mans (3-2).

Devenu l'idole du public dijonnais, Ribas finit la saison avec 23 buts au compteur et le titre de meilleur joueur UNFP de Ligue 2 2010-2011.

Le 31 mai 2011, Sebastián Ribas annonce qu'il a refusé la prolongation de contrat proposée par Dijon et s'engage avec le Genoa le 1er juin 2011[2]. C'est un échec sportif, il ne joue pas une seule minute pour le club italien.

Dès janvier 2012, il est prêté au Sporting Portugal. Autre échec : incapable de marquer le moindre but durant les 7 matchs qu'il a disputés, il ne bénéficie pas de la confiance du nouvel entraîneur du club, Sá Pinto, qui le fait passer troisième dans la hiérarchie des attaquants, se faisant ainsi doubler par le jeune Diego Rubio. Il n'a plus disputé la moindre minute en match officiel depuis le 11 mars 2012. Même lors du déplacement sur la pelouse du Nacional Madeira où l'entraîneur aligna une équipe mixte entre deux matchs de Ligue Europa, Sebastián Ribas dut regarder le match du banc des remplaçants.

Il est finalement prêté avec option d'achat à l'AS Monaco le 17 juillet 2012, retrouvant ainsi la Ligue 2 quittée un an plus tôt[3]. Blessé au mollet peu après son arrivée, il met du temps à guérir avant de rechuter puis d'être victime de fractures de fatigue aux deux tibias. Une fois rétabli, il n'est cependant jamais appelé dans le groupe professionnel et n'a disputé que quelques matchs avec l'équipe réserve de l'AS Monaco[4],[5].

En juillet 2013, il est prêté par le Genoa, au Barcelona SC en Équateur[6]. En janvier 2014, il est a nouveau prêté par le Genoa, cette fois-ci au RC Strasbourg . Il marque son premier but avec le RCSA après presque 3 ans sans avoir trouvé le chemin des filets le 8 février sur penalty contre Ajaccio.

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sebastián Ribas au 8 Janvier 2014[7]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2006-2007 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 0 0 1 0 - - C1 0 0 1 0
2007-2008 Drapeau de l'Italie Spezia Calcio Serie B 4 0 0 0 - - - - - 4 0
2007-2008 Drapeau de l'Italie Inter Milan Serie A 0 0 0 0 - - C1 0 0 0 0
Sous-total 4 0 1 0 - - - 0 0 5 0
2008-2009 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 32 9 2 3 1 0 - - - 35 12
2009-2010 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 36 16 2 2 1 0 - - - 39 18
2010-2011 Drapeau de la France Dijon FCO Ligue 2 38 23 2 2 1 0 - - - 41 25
Sous-total 106 48 6 7 3 0 - 0 0 115 55
2011-2012 Drapeau de l'Italie Genoa CFC Serie A 0 0 0 0 - - - - - 0 0
2011-2012 Drapeau du Portugal Sporting Portugal Liga Sagres 5 0 1 0 1 0 C3 0 0 7 0
2012-2013 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 2 0 0 0 0 0 0 - - - 0 0
2013 Drapeau de l'Équateur Barcelona SC Serie A 4 0 0 0 0 0 CS 2 0 6 0
2014 Drapeau de la France RC Strasbourg National 2 2 0 0 0 0 - - - 2 2
Sous-total 11 2 2 0 1 0 - 2 0 16 2
Total sur la carrière 121 50 8 7 4 0 - 2 0 135 57

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Individuel[modifier | modifier le code]

   

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Ribas, sur lfp.fr.
  2. « Transferts : Ribas signe au Genoa », Le 10 Sport, 2 juin 2011.
  3. « Sebastian Ribas 5e recrue de l'ASM FC », Site officiel de l'AS Monaco, 17 juillet 2012.
  4. « Ribas (Monaco) avec la réserve », Le Figaro, 29 septembre 2012.
  5. « L2 - Monaco. Mais où es-tu Sebastian Ribas ? », France football, 11 mai 2013.
  6. (es)Sebastián Ribas en Guayaquil, Site officiel du Barcelona SC, 21 juillet 2013.
  7. Statistiques de Sebastián Ribas sur footballdatabase.eu

Lien externe[modifier | modifier le code]