Red Bull Salzbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Red Bull Salzbourg

Logo du Red Bull Salzbourg
Généralités
Nom complet Fussballclub Red Bull Salzburg
Surnoms Die Bullen (les Taureaux)
Fondation 2005
Statut professionnel 2005
Couleurs Rouge et blanc
Stade Red Bull Arena
Wals-Siezenheim, Autriche
(31 100 places)
Siège Stadionstraße 1/3
5071 Wals-Siezenheim
Championnat actuel Bundesliga
Président Drapeau : Autriche Rudi Theierl
Entraîneur Drapeau : Autriche Adolf Hütter
Joueur le plus capé Drapeau : Autriche Christoph Leitgeb (270)
Meilleur buteur Drapeau : Espagne Jonathan Soriano (110)
Site web (en) www.redbulls.com
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Autriche (5)
Coupe d'Autriche (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Autriche de football 2014-2015
0

Dernière mise à jour : 24 octobre 2014.

Le Red Bull Salzbourg est un club autrichien de football basé dans la ville de Wals-Siezenheim dans le district de Salzbourg. Le club dispute ses rencontres à domicile à la Red Bull Arena.

Le club est fondé en juin 2005 suite au rachat par le groupe Red Bull de la licence en Bundesliga du SV Austria Salzbourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Red Bull Arena inaugurée en 2003.
Jonathan Soriano, meilleur buteur de l'histoire du club, et Kevin Kampl en 2013.
Marc Janko, ancien joueur emblématique du club, ici en 2009.
Christoph Leitgeb est le joueur ayant disputé le plus de matchs sous les couleurs du Red Bull Salzbourg.
Supporters de Salzbourg.

Le club est fondé en juin 2005 suite au rachat par Red Bull de la licence en Bundesliga du SV Austria Salzbourg. Le groupe autrichien clame qu'il a fondé « un nouveau club qui ne possède pas d'histoire ». Le nom, le logo et les couleurs du club sont redéfinis. Kurt Jara, ancien entraîneur du Hambourg SV et du FC Kaiserslautern, est nommé à la tête d'une équipe renforcée par l'arrivée de l'attaquant international allemand Alexander Zickler.

Certains groupes de supporters tentent alors de s'opposer à ces changements, mais après cinq mois de protestations et de discussions entre les nouveaux propriétaires et ces groupes, aucun compromis n'est trouvé. Les opposants reforment donc l'Austria Salzbourg qui redémarre à l'échelon local et abandonnent le flambant neuf EM Stadion, renommé Red Bull Arena en 2008.

En 2005-2006, l'équipe de Kurt Jara termine deuxième du championnat, à quatre points de l'Austria Vienne.

Le groupe Red Bull investit alors d'importants moyens sur le marché des transferts. Kurt Jara est remplacé par Giovanni Trapattoni, qui sera assisté de Lothar Matthäus. Le club recrute des joueurs internationaux expérimentés comme le tchèque Vratislav Lokvenc, le croate Niko Kovač, le suisse Johan Vonlanthen ou les japonais Alex Santos et Tsuneyasu Miyamoto.

Les résultats ne se font pas attendre, puisque le Red Bull Salzbourg remporte largement le championnat 2006-2007, cinq journées avant son terme. L'équipe parvient également à remporter son premier match de Ligue des champions en contre le FC Zurich, mais est éliminée au tour préliminaire suivant par le Valence CF, puis par les Blackburn Rovers suite à son repêchage en Coupe UEFA.

Lors de la saison 2007-2008, le Red Bull Salzbourg ne parvient pas à conserver son titre et finit à six longueurs de du Rapid Vienne. En coupes d'Europe, le club est battu par le FC Chakhtior Donetsk en Ligue des champions puis par l'AEK Athènes FC en Coupe UEFA. Trapattoni, parti entraîner l'Irlande, est remplacé par Co Adriaanse.

En 2008-2009, le club remporte son second titre de champion après avoir remplacé Co Adriaanse par Huub Stevens en avril. En Coupe UEFA, l'équipe butte sur le FC Séville aux portes des poules.

La saison 2009-2010 confirme l'éclosion du club alpin. L'équipe, renforcée par l'arrivée du brésilien Alan, conserve son titre de champion et termine la phase de poules de Ligue Europa avec six victoires contre la Lazio Rome, Villarreal et le Levski Sofia. Le Standard de Liège met un terme à ce parcours en seizième de finale. Avec un total de 81 buts sous les couleurs du Red Bull Salzbourg, Marc Janko quitte le club en tant que meilleur buteur de son histoire.

En 2010-2011, le Red Bull Salzbourg remplace Huub Stevens par Ricardo Moniz et recrute Jonathan Soriano en provenance du FC Barcelone. Mais le club abandonne son titre au Sturm Graz pour trois points. En Ligue des champions, l'équipe parvient à passer les deux premiers tours préliminaires contre le HB Tórshavn et l'Omonia Nicosie, mais chute en barrages face à l'Hapoël Tel-Aviv.

En 2011-2012, le club remporte son quatrième titre de champion et sa première Coupe d'Autriche. Le club parvient également à se qualifier pour les poules de la Ligue Europa, dans laquelle il se qualifie en compagnie de l'Athletic Bilbao et au détriment du PSG et du Slovan Bratislava. Malheureusement, le club échoue dès le seizième de finale face au Metalist Kharkiv.

Malgré le remplacement de Ricardo Moniz par l’entraîneur allemand Roger Schmidt, la saison 2012-2013 est un échec. Le club abandonne son titre à l'Austria Vienne et chute d'entrée en Ligue des champions face au club luxembourgeois de Dudelange.

En 2013-2014, le Red Bull Salzbourg assoit sa domination en remportant, dès avril, son cinquième championnat en huit saisons, puis sa deuxième Coupe d'Autriche. C'est aussi une très bonne campagne européenne pour le club autrichien ; malgré son élimination en tour préliminaire de Ligue des champions face à Fenerbahçe, l'équipe réédite l'exploit de 2010 en rendant une copie parfaite en groupe de Ligue Europa, avec six victoires contre Liège, Esbjerg, et Elfsborg. Le club élimine même l'Ajax Amsterdam en seizième de finale, mais chute à face Bâle au tour suivant. En fin de saison, Jonathan Soriano bat le record de 81 buts de Marc Janko et devient ainsi le meilleur buteur de l'histoire du club.

Roger Schmidt quitte alors le club pour s'engager avec le Bayer Leverkusen. Il est remplacé par Adolf Hütter, entraîneur du promu SV Grödig qu'il est parvenu à qualifier pour la Ligue Europa. Le technicien autrichien ne découvre pas le Red Bull Salzbourg, puisqu'il y a entraîné l'équipe jeune entre 2007 et 2009.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Personnalités historiques du club[modifier | modifier le code]

Joueurs importants[modifier | modifier le code]

Stefan Ilsanker

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel 2014-2015[modifier | modifier le code]

Effectif du Red Bull Salzbourg
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[2] Nom Date de naissance Sélection[3] Club précédent
31 G Drapeau de la Hongrie Gulácsi, PéterPéter Gulácsi 6/5/1990 (24 ans) Hongrie Liverpool FC
33 G Drapeau de l'Allemagne Walke, AlexanderAlexander Walke 6/6/1983 (31 ans)
FC Hansa Rostock
40 G Drapeau de l'Allemagne flèche vers la droite Bredlow, FabianFabian Bredlow 2/3/1995 (19 ans)
RB Leipzig
2 D Drapeau de l'Allemagne Schmitz, BennoBenno Schmitz 17/11/1994 (20 ans)
Bayern Munich B
4 D Drapeau du Danemark Ankersen, PeterPeter Ankersen 22/9/1990 (24 ans) Danemark Esbjerg fB
5 D Drapeau du Brésil Ramalho, AndréAndré Ramalho 16/2/1992 (22 ans)
Formé au club
6 D Drapeau de la Suisse Schwegler, ChristianChristian Schwegler 6/6/1984 (30 ans)
BSC Young Boys
15 D Drapeau de l'Autriche Schiemer, FranzFranz Schiemer 21/3/1986 (28 ans) Autriche Austria Vienne
17 D Drapeau de l'Autriche Ulmer, AndreasAndreas Ulmer 30/10/1985 (29 ans) Autriche SV Ried
28 D Drapeau du Danemark Sørensen, AsgerAsger Sørensen 5/6/1996 (18 ans)
FC Midtjylland
29 D Drapeau du Brésil Rodnei, Rodnei 11/9/1985 (29 ans)
1. FC Kaiserslautern
36 D Drapeau de l'Autriche Hinteregger, MartinMartin Hinteregger 7/9/1992 (22 ans) Autriche Formé au club
8 M Drapeau de la Guinée Keita, NabyNaby Keita 10/2/1995 (19 ans) Guinée FC Istres
10 M Drapeau : Sénégal Mané, SadioSadio Mané 10/4/1992 (22 ans) Sénégal FC Metz
13 M Drapeau de l'Autriche Ilsanker, StefanStefan Ilsanker 18/5/1989 (25 ans) Autriche SV Mattersburg
14 M Drapeau de la Norvège Berisha, ValonValon Berisha 7/2/1993 (21 ans) Norvège Viking FK
24 M Drapeau de l'Autriche Leitgeb, ChristophChristoph Leitgeb 14/4/1985 (29 ans) Autriche Sturm Graz
30 M Drapeau du Bénin Dossou, JodelJodel Dossou 17/3/1992 (22 ans) Bénin Club africain
37 M Drapeau de l'Autriche Lazaro, ValentinoValentino Lazaro 24/3/1996 (18 ans) Autriche Formé au club
41 M Drapeau de l'Autriche Laimer, KonradKonrad Laimer 27/5/1997 (17 ans)
Formé au club
44 M Drapeau de la Slovénie Kampl, KevinKevin Kampl 9/10/1990 (24 ans) Slovénie VfR Aalen
77 M Drapeau de la Belgique flèche vers la droite Bruno, MassimoMassimo Bruno 17/9/1993 (21 ans)
RSC anderlecht
7 A Drapeau de l'Autriche flèche vers la droite Sabitzer, MarcelMarcel Sabitzer 17/3/1994 (20 ans) Autriche RB Leipzig
26 A Drapeau de l'Espagne Soriano, JonathanJonathan Soriano Capitaine 24/9/1985 (29 ans)
FC Barcelone B
27 A Drapeau du Brésil de Carvalho, AlanAlan de Carvalho 10/7/1989 (25 ans)
Fluminense
42 A Drapeau de l'Allemagne Quaschner, NilsNils Quaschner 22/4/1994 (20 ans)
FC Liefering
Entraîneur(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Compétitions européennes[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Ligue des champions de l'UEFA 2007-2008
Tour Club Aller Total Retour Club
1 Deuxième tour de qualificaion Drapeau : Lettonie FK Ventspils 0-3 0-7 0-4 Red Bull Salzbourg 2
3 Troisième tour de qualificaion Red Bull Salzbourg 1-0 2-3 1-3 Drapeau : Ukraine FC Chakhtar Donetsk 4
Coupe UEFA 2008-2009
Tour Club Aller Total Retour Club
5 Premier tour préliminaire Red Bull Salzbourg 7-0 10-0 3-0 Drapeau : Arménie Banants Erevan 6
7 Deuxième tour préliminaire Drapeau : Lituanie Sūduva Marijampolė 1-4 2-4 1-0 Red Bull Salzbourg 8
9 Premier tour Drapeau : Espagne FC Séville 2-0 4-0 2-0 Red Bull Salzbourg 10
Ligue des champions de l'UEFA 2009-2010
Tour Club Aller Total Retour Club
11 Deuxième tour de qualificaion Red Bull Salzbourg 1-1 2-1 1-0 Drapeau : Irlande Bohemian FC 12
13 Troisième tour de qualificaion Red Bull Salzbourg 1-1 3-2 2-1 Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb 14
15 Barrages Red Bull Salzbourg 1-2 1-5 0-3 Drapeau : Israël Maccabi Haïfa 16
Ligue Europa 2009-2010
Tour Club Aller Total Retour Club
17 Phase de poules, groupe G : J1/J5 Drapeau : Italie Lazio Rome 1-2 1-2 Red Bull Salzbourg 21
18 Phase de poules, groupe G : J2/J6 Red Bull Salzbourg 2-0 1-0 Drapeau : Espagne Villarreal 22
19 Phase de poules, groupe G : J3/J4 Red Bull Salzbourg 1-0 1-0 Drapeau : Bulgarie Levski Sofia 20
23 Seizième de finale Drapeau : Belgique Standard de Liège 3-2 3-2 0-0 Red Bull Salzbourg 24
Ligue des champions de l'UEFA 2010-2011
Tour Club Aller Total Retour Club
25 Deuxième tour de qualificaion Red Bull Salzbourg 5-0 5-1 0-1 Drapeau : Îles Féroé HB Tórshavn 26
27 Troisième tour de qualificaion Drapeau : Chypre Omonia Nicosie 1-1 2-5 1-4 Red Bull Salzbourg 28
29 Barrages Red Bull Salzbourg 2-3 3-4 1-1 Drapeau : Israël Hapoël Tel-Aviv 30
Ligue Europa 2010-2011
Tour Club Aller Total Retour Club
31 Phase de poules, groupe A : J1/J5 Red Bull Salzbourg 0-2 0-3 Drapeau : Angleterre Manchester City 35
32 Phase de poules, groupe A : J2/J6 Drapeau : Pologne Lech Poznań 2-0 1-0 Red Bull Salzbourg 36
33 Phase de poules, groupe A : J3/J4 Red Bull Salzbourg 1-1 0-0 Drapeau : Italie Juventus 34

Statistiques[modifier | modifier le code]

Depuis sa fondation en 2005, le Red Bull Salzbourg a participé :

Au 10 juillet 2012, le RB Salzburg est classé à la 91e place du Classement UEFA[4].

Bilan mis à jour après le match Lech Poznań-Red Bull Salzbourg du 30 septembre 2010 à Poznań:

Coupe Matchs Joués Victoires Nuls Défaites Buts marqués Buts encaissés
Ligue des champions 16 7 4 5 28 18
Ligue Europa/Coupe UEFA 16 9 1 6 25 15
TOTAL 32 16 5 11 53 33

Liste des adversaires européens:

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  4. http://www.eurotopfoot.com/club2.php3

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]