Équipe de Finlande de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe de Finlande de football féminin.

Drapeau : Finlande Équipe de Finlande

Écusson de l' Équipe de Finlande
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs blanc et bleu
Surnom Huuhkajat (« Les Hiboux Grands-Ducs »)
Stade principal Stade olympique d'Helsinki
Classement FIFA 52e (13 mars 2014)
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Finlande Mixu Paatelainen
Capitaine Niklas Moisander
Plus sélectionné Jari Litmanen :(137 sélections)
Meilleur buteur Jari Litmanen (32 buts)

Rencontres officielles historiques

Premier match 22 octobre 1911 (Suède, 2-5)
Plus large victoire 10-2, Estonie (11 août 1922)
8-0, Saint-Marin (17 novembre 2010)
Plus large défaite 0-13, Allemagne (1er septembre 1940)

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Championnat d'Europe Phases finales : 0
Jeux olympiques Quatrième en 1912

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour les résultats en cours, voir :
Équipe de Finlande de football en 2014

L'équipe de Finlande de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs finlandais sous l'égide de la Fédération de Finlande de football. L'équipe est surnommé Huuhkajat.

La Finlande a organisé son premier match international le à Helsinki en Finlande dans une défaite de 5 à 2 face à la sélection suédoise.

Les matchs à domicile des Huuhkajat sont joués au Stade olympique d'Helsinki situé dans la capitale du pays, le stade dispose de 40 000 places et ouvre ses porte en 1938. La Finlande à terminer l'année 2013 au 63e rang dans le monde selon le Classement mondial de la FIFA. Le finlandais Mixu Paatelainen est le sélectionneur de l'équipe depuis 2011.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'équipe de Finlande de football disputa son premier match, le 22 octobre 1911, à Helsinki, face à la Suède et s'inclina sur le score de 2-5. À l'époque le pays faisait encore partie de l'Empire russe. L'année suivante la Finlande s'illustra au tournoi de football des Jeux olympiques de 1912 à Stockholm en se hissant à la 4e place, soit sa meilleure performance à ce jour dans un tournoi olympique de football. Les Finlandais disputeront trois autres éditions du tournoi olympique de football en 1936, 1952 (en tant que pays organisateur) et 1980, à chaque fois éliminés au 1er tour.

La Finlande participa pour la première fois à un tour préliminaire de Coupe du monde à l'occasion des Éliminatoires à la Coupe du monde 1938. Forfait lors des qualifications pour la Coupe du monde 1950, la Finlande a disputé toutes les phases éliminatoires au Mondial depuis 1954 sans jamais atteindre la phase finale. Elle n'a pas eu plus de réussite au Championnat d'Europe de football, en disputant toutes les phases de qualification depuis 1968 sans pouvoir non plus accéder à la phase finale.

Dernières campagnes de qualification[modifier | modifier le code]

Qualifications Euro 2008[modifier | modifier le code]

Placée dans le groupe A des éliminatoires de l'Euro 2008, la Finlande s'est retrouvée avec le Portugal, la Pologne, la Serbie, la Belgique, l'Arménie, l'Azerbaïdjan et le Kazakhstan. Elle a bien débuté la campagne, en battant (3-1) la Pologne suivi d'un match nul (1-1) contre le Portugal à domicile. Les Finlandais ont ensuite disposé (2-0) du Kazakhstan, puis accroché (0-0) l'Arménie à l'extérieur. Le 15 novembre 2006, ils battent l'Arménie 1-0 à domicile et restent invaincus. Lors de leur premier match de 2007, ils sont surpris par l'Azerbaïdjan, où ils s'inclinent 1-0, dans l'un des plus mauvais matches de la sélection. Début juin, ils s'inclinent une nouvelle fois, face à la Serbie (0-2) à domicile. Cependant ils s'imposent lors du match suivant face à la Belgique (2-0). Néanmoins, la Finlande rate la qualification de peu (pour 3 points) car elle est tenue en échec par le Portugal lors de la dernière journée (0-0).

Malgré l'élimination en phase de qualification de l'Euro 2008, la Finlande termine 3e avec 24 points (un des meilleurs résultats de son histoire). On retiendra qu'elle n'a perdu que deux fois (contre l'Azerbaïdjan et la Serbie). Elle a tenu les Portugais en échec par deux fois, et c'est la seule équipe ayant battu la Pologne à domicile.

Coupe du Monde 2010[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2010.

Dans leur groupe de qualification pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud, les Finlandais sont dans le groupe 4, avec pour adversaires la Russie, l'Allemagne, le Pays de Galles, l'Azerbaïdjan et le Liechtenstein. L'équipe commence sa campagne en réalisant un match nul spectaculaire face aux Allemands sur le score de 3-3[1], match où la Finlande n'aura jamais été menée. Malheureusement, les deux défaites contre la Russie (sur le même score 3-0) et le match nul contre le Liechtenstein (1-1) sonnèrent le glas de l'équipe qui dut se contenter de la troisième place du groupe. Les hommes de Stuart Baxter finirent sur une bonne note en tenant en échec à nouveau l'Allemagne (1-1) – déjà qualifiée – lors de la dernière journée.

Qualifications Euro 2012[modifier | modifier le code]

Reversée dans le groupe E des qualifications pour l'Euro 2012, en compagnie des Pays Bas, de la Suède, la Hongrie, la Moldavie et Saint-Marin, la Finlande ne put réediter sa bonne campagne de 2008 et dut se contenter de la 4e place, avec 10 points. À noter que le 17 novembre 2010 la Finlande atomisa la modeste équipe de Saint-Marin (8-0), soit la deuxième plus large victoire de la sélection dans son histoire.

Coupe du monde 2014[modifier | modifier le code]

Article général Pour un article plus général, voir Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2014.

Lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, la Finlande fut placée dans le groupe I – la seule poule à 5 équipes des qualifications – avec l'Espagne, championne du monde en titre, la France, la Géorgie et la Biélorussie. Elle débuta ces éliminatoires par une défaite à domicile (0-1) contre la France[2], le 7 septembre 2012. Malgré quelques résultats intéressants comme la victoire (0-1) sur la Géorgie à Tbilissi et surtout le match nul arraché à l'Espagne, à la surprise générale[3], le 22 mars 2013 à Gijón, la Finlande fut logiquement reléguée à la 3e place du groupe derrière l'Espagne et la France.

Résultats[modifier | modifier le code]

Malgré quelques joueurs de réputation internationale comme Jari Litmanen et Sami Hyypiä, la Finlande n'est jamais parvenue à se qualifier pour une phase finale d'une compétition majeure de football.

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

La Coupe du monde de football de 1938 est la première édition de Coupe du monde de football à laquelle est inscrite les représentants de la Finlande. La sélection dispute sa première rencontre de qualification à une Coupe du monde le 16 juin 1937 face à ses voisins suédois dans une défaite de 4 à 0[4]. La sélection n'as pour l'instant jamais réussi à ce qualifié pour une phase finale de la Coupe du monde.

Parcours en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position
Drapeau : Uruguay 1930 Non inscrit Drapeau : Italie 1934 Non inscrit Drapeau : France 1938 Tour préliminaire Drapeau : Brésil 1950 Forfait durant les qualifications Drapeau : Suisse 1954 Tour préliminaire Drapeau : Suède 1958 Tour préliminaire Drapeau : Chili 1962 Tour préliminaire
Drapeau : Angleterre 1966 Tour préliminaire Drapeau : Mexique 1970 Tour préliminaire Drapeau : République fédérale d'Allemagne 1974 Tour préliminaire Drapeau : Argentine 1978 Tour préliminaire Drapeau : Espagne 1982 Tour préliminaire Drapeau : Mexique 1986 Tour préliminaire Drapeau : Italie 1990 Tour préliminaire
Drapeau : États-Unis 1994 Tour préliminaire Drapeau : France 1998 Tour préliminaire Drapeau : Corée du SudDrapeau : Japon 2002 Tour préliminaire Drapeau : Allemagne 2006 Tour préliminaire Drapeau : Afrique du Sud 2010 Tour préliminaire Drapeau : Brésil 2014 Tour préliminaire Drapeau : Russie 2018

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

L'équipe ne s'est jamais qualifiée pour une phase finale. Elle a disputé 94 matches de qualification, en a gagné 24, perdu 49 et concédé 21 matches nuls. Elle a marqué 100 buts et en a encaissé 152.

  • 1960 : Non inscrit
  • 1964 : Non inscrit
  • 1968 : Tour préliminaire
  • 1972 : Tour préliminaire
  • 1976 : Tour préliminaire
  • 1980 : Tour préliminaire
  • 1984 : Tour préliminaire
  • 1988 : Tour préliminaire
  • 1992 : Tour préliminaire
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 2000 : Tour préliminaire
  • 2004 : Tour préliminaire
  • 2008 : Tour préliminaire
  • 2012 : Tour préliminaire
  • 2016 : Qualifications à venir

Trophées divers (tournois amicaux)[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

La plupart des matches à domicile sont joués au stade olympique d'Helsinki dans la capitale. Il demeure aujourd'hui le principal stade du pays depuis sa construction en 1938.

Par ailleurs, certains matches de qualification ou amicaux contre des équipes moins renommées sont disputés au stade Ratina à Tampere, le stade ayant été rénové en 2004. Le Finnair stadium d'Helsinki, qui possède un gazon artificiel, est également utilisé à l'occasion.

Joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs convoqués pour disputer un match des éliminatoires de la coupe du monde de football 2014 contre l'Espagne le 22 mars et un match amical contre le Luxembourg le 26 mars 2013.

Sélections et buts actualisés le 6 février 2013.

Pos Nom Date de naissance Sélections Buts Club
GB Lukáš Hrádecký (24 ans) 13 0 Drapeau : Danemark Esbjerg fB
GB Niki Mäenpää (29 ans) 11 0 Drapeau : Pays-Bas VVV Venlo
GB Jesse Joronen (21 ans) 1 0 Drapeau : Angleterre Fulham U21
DF Niklas Moisander (28 ans) 31 1 Drapeau : Pays-Bas Ajax
DF Kari Arkivuo (30 ans) 22 1 Drapeau : Suède Häcken
DF Joona Toivio (26 ans) 18 1 Drapeau : Norvège Molde
DF Jukka Raitala (25 ans) 17 0 Drapeau : Pays-Bas SC Heerenveen
DF Markus Halsti (30 ans) 12 0 Drapeau : Suède Malmö
DF Juhani Ojala (24 ans) 7 0 Drapeau : Russie Terek Grozny
DF Jarkko Hurme (27 ans) 4 0 Drapeau : Finlande TPS
DF Mikko Sumusalo (24 ans) 3 1 Drapeau : Finlande HJK
ML Alexei Eremenko Jr (31 ans) 57 14 Drapeau : Russie Rubin Kazan
ML Teemu Tainio (34 ans) 54 6 Drapeau : Finlande HJK
ML Roman Eremenko (27 ans) 48 2 Drapeau : Russie Rubin Kazan
ML Kasper Hämäläinen (27 ans) 30 6 Drapeau : Pologne Lech Poznań
ML Tim Sparv (27 ans) 28 1 Drapeau : Pays-Bas FC Groningue
ML Përparim Hetemaj (27 ans) 18 3 Drapeau : Italie Chievo Vérone
ML Alexander Ring (23 ans) 13 0 Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach
ML Riku Riski (24 ans) 10 1 Drapeau : Norvège Hønefoss
ML Toni Kolehmainen (25 ans) 7 3 Drapeau : Norvège Hønefoss
ML Rasmus Schüller (22 ans) 2 0 Drapeau : Finlande HJK
ML Petteri Forsell (23 ans) 1 1 Drapeau : Turquie Bursaspor
AT Mikael Forssell (33 ans) 84 28 Drapeau : Finlande HJK
AT Teemu Pukki (24 ans) 19 4 Drapeau : Allemagne Schalke 04
AT Njazi Kuqi (31 ans) 11 5 Drapeau : Grèce Atromitos

Grands joueurs (tous les temps)[modifier | modifier le code]

   

Records individuels[modifier | modifier le code]

Joueurs les plus capés[modifier | modifier le code]

# Joueur[8],[9] Période Sélections Buts
1. Jari Litmanen 1989–2011 137 32
2. Sami Hyypiä 1992–2011 105 5
= Jonatan Johansson 1996–2010 105 22
4. Ari Hjelm 1983–1996 100 20
5. Joonas Kolkka 1994–2010 98 11
6. Mikael Forssell 1999– 87 29
7. Erkka Petäjä 1983–1994 84 0
8. Arto Tolsa 1964–1981 77 9
9. Hannu Tihinen 1999–2009 76 5
= Petri Pasanen 2000– 76 1

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

# Joueur[8],[9] Période Buts Sélections
1. Jari Litmanen 1989–2011 32 137
2. Mikael Forssell 1999– 29 87
3. Jonatan Johansson 1996–2010 22 105
4. Ari Hjelm 1983–1996 20 100
5. Mixu Paatelainen 1986–2000 18 70
6. Verner Eklöf 1919–1927 17 32
7. Gunnar Åström 1923–1937 16 43
= Aulis Koponen 1924–1935 16 38
9. Alexei Eremenko Jr 2003– 14 57
10. William Kanerva 1922–1939 13 50
= Jorma Vaihela 1947–1954 13 34
= Kai Pahlman 1954–1968 13 56

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Les sélectionneurs en italique ont assuré l'intérim.

Mise à jour le 5 mars 2014.

Sélectionneur[10] Période Matchs Gagnés Nuls Perdus %Gagnés
Aucun 1911-1921 17 6 2 9 35.3
Drapeau : Finlande Jarl Öhman 1922 4 1 0 3 25.0
Aucun 1923-1935 76 22 11 43 28.9
Drapeau : Allemagne Ferdinand Fabra 1936-1937 8 1 1 6 12.5
Aucun 1937-1938 9 3 0 6 33.3
Drapeau : Hongrie Gábor Obitz 1939 6 1 0 5 16.7
Aucun 1939-1943 7 0 1 6 0.0
Drapeau : Suède Axel Mårtensson 1945 2 0 0 2 0.0
Drapeau : Finlande Niilo Tammisalo 1946 3 0 0 3 0.0
Drapeau : Finlande Aatos Lehtonen 1947-1955 51 7 9 35 13.7
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Kurt Weinreich 1955-1958 23 3 1 19 13.0
Drapeau : Finlande Aatos Lehtonen 1959-1961 19 3 0 16 15.8
Drapeau : Finlande Olavi Laaksonen 1962-1974 91 16 21 54 17.6
Drapeau : Finlande Martti Kosma 1975 2 0 1 1 0.0
Drapeau : Finlande Aulis Rytkönen 1975-1978 30 8 4 18 26.7
Drapeau : Finlande Esko Malm 1979-1981 27 4 6 17 14.8
Drapeau : Finlande Martti Kuusela 1982-1987 53 9 11 33 17.0
Drapeau : Finlande Jukka Vakkila 1988-1992 49 7 21 21 14.3
Drapeau : Finlande Tommy Lindholm 1993-1994 25 5 7 13 20.0
Drapeau : Finlande Jukka Ikäläinen 1994-1996 21 7 4 10 33.3
Drapeau : Danemark Richard Møller Nielsen 1996-1999 34 9 12 13 26.5
Drapeau : Finlande Antti Muurinen 2000-2005 72 34 12 26 47.2
Drapeau : Finlande Jyrki Heliskoski 2005 6 2 2 2 33.3
Drapeau : Angleterre Roy Hodgson 2006-2007 22 6 11 5 27.3
Drapeau : Écosse Stuart Baxter 2008-2010 28 8 5 15 28.6
Drapeau : Finlande Olli Huttunen 2010 1 1 0 0 100
Drapeau : Finlande Mixu Paatelainen 2011- 32 14 8 10 43.8

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

La Finlande a réçu son meilleur classement FIFA en mars 2007 en atteignant la 33e place. La 96e place obtenu en septembre 2012 représente le classement le plus bas obtenu par la sélection[11].

Classement FIFA de l'Équipe de Finlande
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Classement mondial[11] 45 38 44 79 60 55 56 59 46 43 40 43 46 52 36 55 55 83 86 83 64

Légende du classement mondial :

  •      de 1 à 40
  •      de 41 à 80
  •      de 81 à 120

Statistiques[modifier | modifier le code]

Nations rencontrées[modifier | modifier le code]

Au niveau mondial[modifier | modifier le code]

Carte mondiale colorée
Carte des équipes rencontrées par la Finlande[note 1].
Nombre de matchs disputés contre l'équipe de Finlande de football :
  •      Un seul match
  •      De deux à quatre matchs
  •      De cinq à neuf matchs
  •      De dix à dix-neuf matchs
  •      De vingt à vingt-neuf matchs
  •      Plus de trente matchs

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Carte mise à jour le 5 mars 2014 après le match contre la Hongrie

Références[modifier | modifier le code]

  1. Football365: «CM2010 : Finlande-Allemagne (3-3)»
  2. L'Express.fr: «Qualifications Mondial 2014: la France s'impose 1-0 en Finlande»
  3. L'Équipe.fr: «Espagne - Finlande : 1-1»
  4. (en) Karel Stokkermans et Sergio Henrique Jarreta, « World Cup 1938 Qualifying », sur rsssf.com, RSSSF,‎ 20 octobre 2011 (consulté le 31 mars 2014).
  5. RSSSF.com: «Nordic Championships 2000-01» (en anglais)
  6. RSSSF.com: «Cyprus International Tournament 2005» (en anglais)
  7. Équipe olympique
  8. a et b Pelaajat Suomen Palloliitto. Consulté le 15 février 2009.
  9. a et b Finland – International Player Records RSSSF. Consulté le 15 février 2009.
  10. (en) Heikki Pietarinen, « Finland - National Team Coaches », sur rsssf.com, RSSSF (consulté le 5 avril 2014).
  11. a et b « Finlande: Classsement mondial FIFA/Coca-Cola », sur fr.fifa.com, FIFA (consulté le 31 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :