Paul-Georges Ntep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul-Georges Ntep
Rennes - Orléans 20140706 - Paul-Georges Ntep bis.JPG
Paul-Georges Ntep en juillet 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade rennais
Numéro 7
Biographie
Nom Paul-Georges Ntep de Madiba
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Cameroun Camerounais
Nat. sportive Drapeau : France Français
Naissance 29 juillet 1992 (22 ans)
Lieu Douala (Cameroun)
Taille 1,8 m (5 11)[1]
Poste Attaquant gauche/centre
Parcours junior
Saisons Club
2001-2003 Drapeau : France US Ris-Orangis
2003-2005 Drapeau : France FC Draveil
2005-2007 Drapeau : France ES Viry-Châtillon
2007-2008 Drapeau : France ESA Linas Montlhéry
2008-2009 Drapeau : France CS Brétigny Football
2009-2010 Drapeau : France AJ Auxerre
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2010-2014 Drapeau : France AJ Auxerre 63 (22)
2014- Drapeau : France Stade rennais 26 0(9)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2009-2010 Drapeau : France France - 18 ans 01 0(0)
2010-2011 Drapeau : France France - 19 ans 02 0(0)
2011-2012 Drapeau : France France - 20 ans 05 0(2)
2013- Drapeau : France France espoirs 14 0(9)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 octobre 2014

Paul-Georges Ntep, né le 29 juillet 1992 à Douala au Cameroun, est un footballeur français. Il évolue actuellement au poste d'attaquant au Stade rennais, en Ligue 1.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts professionnels avec l'AJ Auxerre[modifier | modifier le code]

Paul-Georges Ntep est né à Douala, la plus grande ville du Cameroun. Il immigre en France à l'âge de huit ans pour aller vivre avec sa tante installée dans la commune de Grigny au sud de Paris[3]. Il commence à pratiquer le foot à l'US Ris-Orangis et passe deux années dans ce club. Durant cette période, il réalise plusieurs essais dans différents clubs professionnels, dont l'AJ Auxerre, mais sans succès. En 2005, Paul-Georges Ntep rejoint l'équipe des U14 de l'ES Viry-Châtillon. Puis, après un passage d'une année dans un autre club amateur, l'ESA Linas-Montlhéry, il signe avec CS Brétigny Football, club ayant formé de nombreux internationaux français comme Patrice Évra ou Jimmy Briand. Pendant son passage à Brétigny, Paul-Georges Ntep impressionne ses entraîneurs au club et, en 2009, il se voit offrir un essai de trois jours avec le club professionnel de l'AJ Auxerre, avec qui Brétigny dispose d'un partenariat[3]. Cet essai s'avère réussi puisqu'il signe un contrat de stagiaire avec Auxerre.

Paul-Georges Ntep rejoint alors le centre de formation de l'AJ Auxerre lors de la saison 2009-2010 en intégrant l'équipe des moins de 18 ans. Au milieu de la saison, il intègre l'équipe réserve d'Auxerre qui évolue en CFA, et apparaît lors de quatorze matchs et marque deux buts[4]. Puis lors de la saison 2010-2011, il commence à intégrer l'équipe senior. C'est ainsi qu'il fait partie de la liste des joueurs à pouvoir évoluer en Ligue des champions cette saison-là. Le 16 octobre 2010, il fait sa première apparition comme remplaçant lors d'une défaite à 1-0 face aux Girondins de Bordeaux. Une semaine plus tard, Paul-Georges Ntep fait ses débuts professionnels dans un match de coupe de la Ligue contre Bastia en remplacement de Dennis Oliech à la 31e minute. Auxerre gagne par 4 à 0.

Il n'apparaît pas en équipe première durant la saison 2011-2012, mais il obtient la confiance de Jean-Guy Wallemme après la rélégation du club pour la saison 2012-2013. Dans une équipe diminuée par les départs il s'impose comme le principal danger de l'attaque icaunaise[5][6]. A la fin de la saison il fait partie des grandes satisfactions, suscitant par la même occasion l'intérêt de plusieurs clubs de Ligue 1 ou à l'étranger, comme celle d'Al-Jaish qui lui proposait un gros contrat[7][8]. Pour sa deuxième saison en deuxième division avec l'AJ Auxerre, Ntep est attendu, mais il parvient pourtant à progresser et à devenir encore plus efficace que la saison précédente[9]. Auteur de 12 buts toutes compétitions confondues à la trêve hivernale, il est alors considéré comme le seul atout offensif de son équipe, au point que les observateurs voient une certaine dépendance auxerroise vis-à-vis de ses prestations[10]. Cette moitié de saison tonitruante[11] lui permet d'être appelé régulièrement en équipe de France espoirs, au sein de laquelle il garde le même rendement avec 6 buts en 7 matchs[12].

Passage en Ligue 1 avec le Stade rennais[modifier | modifier le code]

Le 30 janvier 2014, il est transféré au Stade rennais, en faveur duquel il signe un contrat de trois ans et demi[13]. Il est titularisé sur l'aile droite face à l'Olympique lyonnais pour son premier match avec son nouveau club[14]. Quelques jours plus tard, il marque son premier but avec le Stade rennais lors d'un derby face au FC Nantes au stade de la Beaujoire[15]. Victime d'une déchirure aux adducteurs au début du mois de mars lors d'un match avec l'équipe de France espoirs face à la Biélorussie[16], il ne reprend la compétition que lors de la demi-finale de Coupe de France disputée face au SCO Angers. Après des débuts où il admet n'avoir « jamais été au niveau »[17], il finit la saison en marquant quatre buts pour ses quatre derniers matchs de championnat, performance que seuls Stéphane Guivarc'h et Alexander Frei avaient réussi au Stade rennais les quarante années précédentes[18]. Le 17 mai 2014, face au Stade de Reims, il marque pour son équipe en poussant le ballon dans le but de la tête, tout en étant à genou après avoir dribblé le gardien[19].

Ntep met fin à sa série de buts en championnat en ne marquant pas lors de la reprise de la Ligue 1 face à Lyon, mais il signe son premier doublé sous le maillot rennais la semaine suivante face à Evian Thonon Gaillard, après avoir remplacé Kamil Grosicki à la 34e minute[20].

Carrière en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Bien que Paul-Georges Ntep soit né au Cameroun, il devient international français en jouant pour l'équipe de France des moins de 18 ans en 2010. Trois ans plus tard, il est convoqué avec l'équipe de France espoirs pour participer au tournoi de Toulon.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Droitier, Paul-Georges Ntep préfère pourtant jouer sur l'aile gauche : « Ça me laisse davantage de solutions. Je peux rentrer sur mon pied droit, centrer sur mon pied gauche... ». Attaquant au registre complet, il se distingue par son explosivité en étant à la fois rapide et puissant. Techniquement, il excelle dans l'élimination par le dribble avec des crochets courts et des changements d'appuis exécutés très rapidement. À ces qualités d'ailier dribbleur s'ajoute de l'adresse devant le but, grâce à une bonne frappe qui lui permet de trouver régulièrement les filets adverses, que ce soit à bout portant ou de loin[21],[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Paul-Georges Ntep au 3 juin 2014[22]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Sélection Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd Équipe M B Pd M B Pd
2010 - 2011 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 - - - - - - 1 0 0 - - - - 1 0 0
2011 - 2012 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2012 - 2013 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 34 9 4 1 0 0 4 1 0 - - - - 39 10 4
2013 - 2014 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 2 17 7 1 3 3 0 3 2 1 Drapeau : France Espoirs 7 6 2 30 18 4
Sous-total 51 16 5 4 3 0 8 3 1 Drapeau : France 7 6 2 70 28 8
2013 - 2014 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 10 5 0 3 0 0 - - - Drapeau : France Espoirs 2 2 0 15 7 0
2014 - 2015 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 12 4 3 0 0 0 1 0 0 Drapeau : France Espoirs 4 0 0 17 4 3
Sous-total 22 9 3 3 0 0 1 0 0 Drapeau : France 6 2 0 32 11 3
Total sur la carrière 70 25 8 7 3 0 9 3 1 Drapeau : France 13 8 2 99 39 11

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.staderennais.com/index.php?rb=100-85&id=FC3473
  2. Fiche de Paul-Georges Ntep sur fff.fr
  3. a et b Ntep de Madiba : « Une pensée pour mes entraîneurs » sur archive.org. Consulté le 17 août 2013.
  4. Statistiques de Paul Georges Ntep sur foot-national.com. Consulté le 9 septembre 2013.
  5. « À l’image de Paul-Georges Ntep, fer de lance de l’attaque auxerroise, l’AJA mise sur ses jeunes », sur http://www.lyonne.fr/,‎ 8/10/12 (consulté le 23/07/2014)
  6. « Paul-Georges Ntep est un vrai guerrier », sur http://www.lyonne.fr,‎ 27/03/2014 (consulté le 23/07/2014)
  7. « 32 joueurs on été utilisés cette saison en Ligue, pour un bilan souvent mitigé », sur http://www.lyonne.fr/,‎ 28/05/2013 (consulté le 23/07/2014)
  8. a et b Jean-Charles Danrée, « Rennes, portrait de l'international Espoir Paul-Georges Ntep », sur goal.com,‎ 29 janvier 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  9. « Paul-Georges Ntep : « J'ai franchi un cap cette saison » », sur http://www.lyonne.fr/,‎ 07/01/2014 (consulté le 23/07/2014)
  10. « Une dépendance inquiétante au moment où Ntep pourrait partir… », sur http://www.lyonne.fr/,‎ 14/01/2014 (consulté le 23/07/2014)
  11. « L’ailier de l’AJA Paul-Georges Ntep auteur d’un gros début de saison », sur http://www.lyonne.fr/,‎ 13/09/2013 (consulté le 23/07/2014)
  12. « Le bilan de la saison 2013-2014 des Espoirs », sur http://www.fff.fr/,‎ 11/07/2014 (consulté le 23/07/2014)
  13. « Officiel : P.G Ntep a signé son contrat », sur staderennais.com,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 30 janvier 2014)
  14. « Rennes avec Ntep et Toivonen face à Lyon », sur ouest-france.fr,‎ 2 février 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  15. Nils, « Rennes se donne de l'air chez les Jaune et Vert », sur stade-rennais-online.com,‎ 23 février 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  16. « Infirmerie : déchirure aux adducteurs pour Ntep », sur stade-rennais-online.com,‎ 5 mars 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  17. « Ntep : « Jamais au niveau L1 pour le moment » », sur ouest-france.fr,‎ 25 avril 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  18. « Hermine : première pour Ntep », sur stade-rennais-online.com,‎ 2 juin 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  19. « Reims - Rennes : le but de Ntep en vidéo et ses explications », sur stade-rennais-online.com,‎ 18 avril 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  20. « Un histoire de doublés », sur http://www.stade-rennais-online.com,‎ 19/08/2014 (consulté le 21/08/2014)
  21. « Paul-Georges Ntep : « Je suis ambitieux et compétiteur » », sur staderennais.com,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 22 juillet 2014)
  22. Statistiques de Paul-Georges Ntep sur footballdatabase.eu

Sur les autres projets Wikimedia :