Wayne Rooney

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rooney.
Wayne Rooney
Wayne Rooney vs Everton 2009.jpg
Rooney sous le maillot de Manchester United en 2009.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Angleterre Manchester United
Numéro 10
Biographie
Nom Wayne Mark Rooney
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Naissance 24 octobre 1985 (1985-10-24) (28 ans)
Lieu Liverpool
Taille 1.78 m
Période pro. Depuis 2002
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1996-2002 Drapeau : Angleterre Everton FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2002-2004 Drapeau : Angleterre Everton FC 077 0(17)
2004- Drapeau : Angleterre Manchester United 440 (214)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001-2002 Drapeau : Angleterre Angleterre -17 ans 008 00(7) [1]
2002 Drapeau : Angleterre Angleterre -19 ans 001 00(0)
2003- Drapeau : Angleterre Angleterre 089 0(38)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 10 avril 2014
Wayne Rooney.jpg

Wayne Mark Rooney, né le 24 octobre 1985 à Liverpool (Angleterre), est un footballeur international anglais qui évolue au poste d'attaquant à Manchester United, club dont il est par ailleurs le 3e meilleur buteur de l'histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts à Everton[modifier | modifier le code]

Wayne Rooney passe son enfance à Croxteth, un quartier excentré de l'est de Liverpool, en compagnie de ses deux frères cadets. Scolarisé à l'école catholique locale, la De La Salle Catholic School, il grandit en supporter du club anglais d'Everton, son idole étant Duncan Ferguson.

Après avoir évolué sous le maillot des Liverpool Schoolboys et des Dynamo Brownwings, Rooney signe à Everton peu avant son onzième anniversaire. S'ensuit une reconnaissance nationale le 19 octobre 2002 lorsqu'il devient le plus jeune buteur de l'histoire de la Premier League à 16 ans et 360 jours (record battu par deux fois depuis, d'abord par James Milner puis par James Vaughan) à l'occasion d'un match contre le club d'Arsenal.

À la fin de l'année 2002, il reçoit le BBC Sports Young Personality of the Year, récompense attribuée au sportif de moins de 17 ans ayant apporté la plus grande contribution au sport pendant l'année. À la suite des bonnes performances de son joueur lors de l'Euro 2004, le club d'Everton clame qu'il ne met pas fin au contrat de son joueur pour moins de 50 000 000 £. Everton se dépêche aussi de faire signer un nouveau contrat à Rooney pour £12 000 par semaine pendant trois ans. Mais les espoirs d'Everton sont réduits à néant par le refus de l'agent de Wayne Rooney, laissant Newcastle United et Manchester United se disputer la signature. Il est alors l'un des talents les plus prometteurs du football moderne. Le journal The Times indique même que Newcastle est proche de faire signer la jeune star pour 18 500 000 £, ce qui est confirmé par l'agent de Rooney.

Manchester United[modifier | modifier le code]

Finalement, Wayne Rooney signe un contrat de six ans en faveur de Manchester United à l'été 2004, la transaction est estimée à environ 31 millions d'euros [2]. Dès son arrivée, Rooney s'affirme comme l'un des meilleurs espoirs du football britannique. Marquant plus de 10 buts en championnat par saison dès ses premières années dans le club mancunien, il reçoit en 2005 et 2006 la récompense de meilleur espoir de Premier League.

Son rendement en attaque fait de lui l'un des principaux artisans des deux titres de champion d'Angleterre acquis par Manchester United en 2007 et 2008. Il participe aussi au triomphe mancunien en Ligue des champions, bien que son efficacité dans cette compétition soit moindre qu'en championnat, un seul but européen cette année-là.

Lors du match de championnat face à Manchester City le 30 novembre 2008, il inscrit le 100e but de sa carrière professionnelle, toutes compétitions confondues. Il remporte sa deuxième Coupe de la Ligue avec Manchester en 2009 face à Tottenham, trois ans après celle acquise en 2006. Il conserve ce titre avec Manchester en 2010 en inscrivant notamment le but de la victoire en finale face à Aston Villa.

Rooney avec Manchester United en 2009.

Le 23 janvier 2010 face à Hull City à Old Trafford, Rooney inscrit les 4 buts de la victoire. Le 31 janvier face à Arsenal à l'Emirates Stadium, Rooney inscrit son 100e but en Premier League. Le 25 avril 2010, il est élu joueur de l'année en Angleterre.

Le 20 octobre 2010, il refuse officiellement de prolonger son contrat du fait de son inquiétude quant à « la faculté du club à attirer des joueurs de classe mondiale ». Il tient tout de même à remercier son entraîneur Alex Ferguson et déclare de manière très respectueuse : « En dépit des récentes difficultés rencontrées, je sais que je dois tout à Sir Alex. C'est un grand manager et un mentor, qui m'a toujours aidé et soutenu depuis que je suis arrivé ici en provenance d'Everton, alors que je n'avais que 18 ans. Pour le bien de Manchester United, j'espère qu'il pourra rester ici pour toujours parce que c'est un génie unique »[3].

Le 22 octobre 2010, deux jours après son annonce de départ, Wayne Rooney signe un nouveau contrat de cinq ans avec le club mancunien[4]. Il s'agit d'un complet retournement de situation dans l'affaire qui secouait le football anglais depuis une semaine. Il déclare alors « Je signe un nouveau contrat en étant absolument convaincu que l'encadrement, les entraîneurs, la direction et les propriétaires s'engagent à faire en sorte que le club poursuive son histoire victorieuse. » Après cette réévaluation de contrat, il devient un des joueurs les mieux payés au monde (hors contrats publicitaires) avec un salaire annuel de près de 14 millions d'euros.

Après un début de saison miné par les blessures, Rooney connaît une période de huit mois sans le moindre but inscrit. La deuxième partie de saison 2010-2011 s'annonce beaucoup mieux pour Rooney : il marque à nouveau des buts et son entente avec Javier Hernández fait merveille.[réf. nécessaire]Il marque aussi une somptueuse bicyclette qui donnera la victoire à son équipe face à Manchester City le 12 février 2011 (2-1) et qui lui vaudra, une année plus tard, le prix de meilleur but de la Premier League anglaise depuis sa création en 1992. Il marque même en finale de la Ligue des champions contre le FC Barcelone et égalise pour Manchester United (1-1). Son équipe s'incline finalement 3-1.

Le 28 août 2011, il contribue à la victoire historique des Red Devils face à Arsenal (8-2) en inscrivant un triplé lors de la 3e journée de Premier League. À cette occasion, il inscrit ses 150e, 151e et 152e buts toutes compétitions confondues sous les couleurs de Manchester United, dépassant ainsi Ruud van Nistelrooy (150 buts) et se classant neuvième au classement des meilleurs buteurs de l'histoire de Manchester United[5].

Lors de la 3e journée des matches de poule de la Ligue des champions opposant les mancuniens au FC Oțelul Galați (0-2), Rooney marque à deux reprises sur pénalty. Ces deux réalisations font de lui le joueur anglais le plus prolifique de l'histoire de la C1. Il dépasse ainsi le record précédemment détenu par Paul Scholes (24 buts)[6].

Wayne Rooney a un début de saison difficile, à la suite d'une blessure à la cuisse face à Fulham. Après son retour de blessure, il enchaîne les performances de hautes volées. Notamment face à Stoke City, où il marque contre son camp (but du 0-1), avant d'inscrire un doublé et de délivrer une passe décisive à destination de Welbeck (score final 4-2). Lors du derby mancunien, le 9 décembre 2012 comptant pour la 16e journée de championnat, victoire 3 buts à 2, il inscrit un doublé et devient par la même occasion le plus jeune joueur à inscrire 150 buts en Premier League. Malgré l'arrivée de Robin Van Persie, Rooney arrive quand même a évoluer son style de jeu c'est pourquoi il marque moins mais il participe davantage au jeu sublime des mancuniens cette année. Durant le match aller contre le Real Madrid, Rooney délivre une passe décisive pour Danny Welbeck sur corner ce qui permet à Manchester United d'arracher le nul au Bernabeu.

Le 27 février 2013, une rumeur lancée par le journal "The Times" annonce que le Paris Saint-Germain serait prêt à mettre environ 50 millions d'euros pour s'offrir les services de Wayne Rooney[7].

Lors du mercato estival 2013, une scission entre le club de Manchester United et Wayne Rooney semble avoir eu lieu. L'attaquant Mancunien souhaiterait rapidement rejoindre Chelsea. Pendant le premier match de la saison Manchester affronte Swansea au Liberty Stadium, une photo marquant encore plus cette séparation a été prise. Elle montre un Wayne Rooney isolé sur le terrain alors que les autres joueurs de Manchester fêtent le but de Robin Van Persie.

Le 17 septembre 2013, Rooney inscrit son 199 et 200ème but lors du match face au Bayer Leverkusen (match remporté par Manchester 4 à 2), Rooney est donc le 4ème meilleur buteur de l'histoire de son équipe.

Le 22 septembre 2013, lors du match face à Manchester City, Wayne Rooney inscrit son 201ème but d'un magnifique coup franc, son équipe sortira perdante 4 à 1.

Le 27 novembre 2013, lors du match face au Bayer Leverkusen, Wayne Rooney réalise une performance exceptionnelle en réalisant 3 passes décisives, son équipe s'imposera sur le terrain du Bayer 0-5.

Mars 2014, Rooney signe un nouveau contrat de six ans et devient le joueur le mieux payé du monde (hors publicité), avec un salaire de 18,5 millions d'euros

22 Mars 2014, lors de la 31e journée du championnat, il a inscrit un but magistral face à West Ham, d'une demi volée du milieu de terrain, avant d'en mettre un deuxième avant la pause.

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Le 12 juin 2003, Wayne Rooney devient le plus jeune joueur à être appelé sous le maillot des Three Lions en honorant sa première sélection contre l'Australie en match amical. Ce record est battu le 30 mai 2006 par Theo Walcott.

Rooney est ensuite sélectionné par Sven-Göran Eriksson pour disputer l'Euro 2004. Il devient le plus jeune buteur de la compétition en marquant contre la Suisse en phase de poule[8], mais son record est battu quelques jours plus tard par le Suisse Johan Vonlanthen[9]. Il marque trois autres buts durant la compétition avant de terminer le tournoi par une entorse de la cheville à la 27e minute du quart de finale contre le Portugal durant lequel les Anglais sont éliminés aux tirs aux buts.

Wayne Rooney se blesse gravement avant la Coupe du monde 2006 mais est tout de même sélectionné dans l'équipe anglaise, bien que sa blessure ne soit pas totalement guérie. Il est aligné à partir du match contre Trinité-et-Tobago le 15 juin. Le 1er juillet, il reçoit son second carton rouge sous les couleurs anglaises en quarts de finale face au Portugal. Pour la seconde fois consécutive, l'Angleterre est éliminée d'une grande compétition par les Portugais lors des tirs aux buts.

Pendant la Coupe du monde 2010, les joueurs anglais sont hués par leurs fans après le match nul (0-0) face à l'Algérie. Filmé par la caméra de la chaîne Live TV, Rooney est visiblement énervé et déclare : « C'est bien de se faire siffler par ses propres supporters. » Il s'en excuse quelques jours plus tard : « J'ai dit des choses qui me sont venues car j'étais frustré du résultat et de notre performance. Par conséquent, je m'excuse de toute offense suite à mes paroles après ce match. »[réf. nécessaire] L'Angleterre est finalement sortie en huitièmes de finale par l'Allemagne (4-1).

Le 16 mai 2012, il fait partie des 23 joueurs convoqués par Roy Hodgson pour participer à l'Euro 2012[10].

Le 11 octobre suivant, Rooney est désigné capitaine pour disputer la rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 face à Saint-Marin le lendemain à la suite de la suspension de Steven Gerrard et au forfait de Frank Lampard[11]. Il se distingue en marquant un doublé durant ce match qui voit les joueurs anglais l'emporter 5-0[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Club Saison Championnat FA Cup League Cup Europe Autre[13] Total
App Buts App Buts App Buts App Buts App Buts App Buts
Drapeau : Angleterre Everton 2002-2003 33 6 1 - 3 2 - - - 37 8
2003-2004 34 9 3 - 3 - - - - 40 9
Total 67 15 4 - 6 2 - - - 77 17
Drapeau : Angleterre Manchester United 2004-2005 29 11 6 3 2 - 6 3 - - 43 17
2005-2006 36 16 3 - 4 2 5 1 - - 48 19
2006-2007 35 14 7 5 1 - 12 4 - - 55 23
2007-2008 27 12 4 2 - - 11 4 1 - 43 18
2008-2009 30 12 2 1 1 - 13 4 3 3 49 20
2009-2010 32 26 1 - 3 2 7 5 1 1 44 34
2010-2011 28 11 2 1 - - 9 4 1 - 40 16
2011-2012 34 27 1 2 - - 7 5 1 - 43 34
2012-2013 27 12 3 3 1 - 6 1 - - 37 16
2013-2014 27 15 - - 2 - 9 2 - - 38 17
Total 305 156 29 17 14 4 85 33 7 4 440 214
Total carrière 372 171 33 17 20 6 85 33 7 4 517 231

Dernière mise à jour le 10 avril 2014

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 12 juin 2008, il se marie avec Coleen McLoughlin à Santa Margherita Ligure, dans le nord-ouest de l'Italie. Le , son épouse donne naissance à leur premier enfant : Kai Wayne[15] et le 21 mai 2013 elle donne naissance à leur second fils : Klay Anthony.

Son frère John, de cinq ans son cadet, est également footballeur et évolue au poste de milieu de terrain à l'Orlando City SC.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :