Kandia Traoré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traoré.
Kandia Traoré
Kandia-traore.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau de la Hongrie Budapest Honvéd
Biographie
Nom Kandia Émile Traoré
Nationalité Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire
Naissance 5 juillet 1980
Lieu Abidjan, Côte d'Ivoire
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2000-2001 Drapeau : Côte d'Ivoire Stade d'Abidjan
2001-2003 Drapeau de la Tunisie Espérance de Tunis 44 (32)
2003-2004 Flag of the United Arab Emirates.svg Al Ayn Club 22 (15)
2004-2005 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel 19 (14)
2005-2007 Drapeau de la France Le Havre AC 73 (32)
2007 Flag of the United Arab Emirates.svg Al Wasl Dubaï
2008-2010 Drapeau de la France FC Sochaux 15 (0)
2008-2009 Drapeau de la France RC Strasbourg 32 (11)
2009-2013 Drapeau de la France SM Caen 116 (19)
2014- Drapeau de la Hongrie Budapest Honvéd 7 (1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2001-2009 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 21 (8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Kandia Kaïn Émile Traoré (né le 5 juillet 1980 à Abidjan dans le quartier d'Adjamé) est un footballeur international ivoirien.

Carrière[modifier | modifier le code]

Formé au Stella Club d'Adjamé avec Moumouni Dagano, il débute sa carrière en Côte d'Ivoire avec le club du Stade d'Abidjan, puis signe en Tunisie à l'Espérance de Tunis et à l'Étoile du Sahel. Lors de la saison 2003-2004, il est prêté une première fois aux Émirats arabes unis.

En 2005, il est recruté par le club de Ligue 2 du Havre, en France. Il marque 14 buts lors de sa première saison. Son aisance technique et sa combativité font de lui l'un des meilleurs attaquants de ce championnat. Il est aussi un spécialiste de la bicyclette, geste qu'il réalise de nombreuses fois en match[réf. nécessaire]. La saison suivante, il inscrit 18 buts, ce qui lui permet en tête du classement des buteurs, à égalité avec Jean-Michel Lesage.

En juillet 2007, il quitte pourtant la France pour rejoindre les Émirats arabes unis et le Al Nasr Dubaï. Il s'engage pour la saison 2008 avec le Al Wasl Dubaï qu'il quittera avant même le début de la saison pour revenir en France : il profite du mercato hivernal pour signer un contrat de trois ans et demi avec le FC Sochaux, en Ligue 1.

Cependant l'expérience doubiste n'est que de courte durée, puisqu'après une demi-saison sans buts le joueur est prêté au Racing Club de Strasbourg afin de lui permettre de retrouver confiance. Malgré un début de saison difficile, il termine la saison avec un total de 14 buts mais le club strasbourgeois manque la promotion en première division lors de la dernière journée.

De retour à Sochaux, il est prêté la saison suivante avec option d'achat au SM Caen, tout juste relégué en Ligue 2[1] et qui vient de perdre le buteur Steve Savidan. Il débute avec le club normand le 10 août 2009, lors du choc de la première journée contre les favoris du FC Nantes, au cours duquel il dévie un centre de Nivet sur Toudic, qui marque le seul but du match[2]. Cependant l'ivoirien pèche dans le dernier geste. Malgré son apport au jeu de l'équipe, il n'inscrit son premier but de la saison que lors de la 10e journée face au Clermont Foot (3-1). Le système de jeu de Frank Dumas à une seule pointe induit une alternance au poste d'attaquant entre lui et Toudic, puis El-Arabi, alors que Traoré préfère jouer avec un deuxième attaquant à ses côtés[3]. En mars, il inscrit un doublé décisif face à Clermont (2-1), avec notamment une reprise acrobatique dos au but. Si avec sept buts son bilan à la fin de la saison est quelque peu décevant, l'option d'achat est automatiquement levée du fait du retour des Normands en Ligue 1. Titulaire pour sa deuxième saison à la pointe de l'attaque caennaise, il marque son premier but en première division le 30 octobre 2010 face à l'AS Nancy-Lorraine. Appelé à trouver un nouveau club après la saison 2011-2012 il s'entraîne et joue avec le groupe CFA. Le 4 septembre 2012, date de fin du mercato d'été, n'ayant pas trouvé de nouveau club il réintègre le groupe pro pour la saison 2012-2013[4]. Après une saison passée essentiellement en équipe réserve, son contrat n'est pas prolongé.

Après plus d'un an sans avoir joué en club, il signe dans le club hongrois du Budapest Honvéd

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Kandia Traoré au 9 juillet 2013[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Sélection Total
Division M B M B M B Équipe M B M B
2000 - 2001 Drapeau : Côte d'Ivoire Stade d'Abidjan D1 - - - - - - Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire[6] 4 3 4 3
2001 - 2002 Drapeau de la Tunisie Espérance de Tunis D1 19 13 - - - - Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 5 2 24 15
2002 - 2003 Drapeau de la Tunisie Espérance de Tunis D1 25 18 - - - - Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1 0 26 18
2003 - 2004 Drapeau des Émirats arabes unis Al Ain Club (prêt) D1 22 15 - - - - - - - 22 15
2004 - 2005 Drapeau de la Tunisie Étoile du Sahel D1 19 14 - - - - Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1 0 20 14
2005 - 2006 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 2 36 14 2 1 2 0 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 2 0 42 15
2006 - 2007 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 2 37 18 1 0 1 0 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 2 0 41 18
2007 Drapeau des Émirats arabes unis Al Nasr Dubaï D1 - - - - - - - 0 0
janvier 2008 - 2008 Drapeau de la France FC Sochaux Ligue 1 13 0 2 1 - - Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 6 1 21 2
août 2008 Drapeau de la France FC Sochaux Ligue 1 2 0 - - - - - - - 2 0
août 2008 - 2009 Drapeau de la France RC Strasbourg (prêt) Ligue 2 31 11 2 1 1 0 - - - 34 12
2009 - 2010 Drapeau de la France SM Caen (prêt) Ligue 2 29 7 - - 1 0 - - - 30 7
2010 - 2011 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 38 6 1 0 1 1 - - - 40 7
2011 - 2012 Drapeau de la France SM Caen Ligue 1 33 2 1 0 2 1 - - - 36 3
2012 - 2013 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 7 0 2 2 1 0 - - - 10 2
Total sur la carrière 311 118 11 5 9 2 - 21 6 352 131

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]