2010 en football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
2007 2008 2009  2010  2011 2012 2013

Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire


2009 ◄◄ 2010 en sport ►► 2011
Athlétisme - Baseball - Basket-ball - Cyclisme - Football - Football américain - Gymnastique - Handball - Hockey sur glace - Natation - Rugby à XIII - Rugby à XV - Ski - Sport automobile - Sports équestres - Tennis

Janv. - Févr. - Mars - Avr. - Mai - Juin - Juil. - Août - Sept. - Oct. - Nov. - Déc.


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain


Chronologie du football


Cette page rassemble les faits marquants de l'année 2010 en football.

Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 9 mars :
    • Ligue des champions de l'UEFA, huitièmes de finale retour : la Fiorentina s'impose 3-2 sur sa pelouse face au Bayern Munich, tandis qu'Arsenal atomise le FC Porto (5-0). Au vu des matchs allers, c'est le Bayern et Arsenal qui se qualifient pour les quarts.
    • Didier Ollé-Nicolle est limogé de son poste d'entraîneur de l'OGC Nice. Éric Roy, ancien joueur du club, le remplace. Mais problème : ce dernier ne possède pas les diplômes requis pour entraîner une équipe professionnelle. L'OGC Nice occupe la 17e place de la Ligue 1 après la 27e journée de championnat.
  • 16 mars, Ligue des champions de l'UEFA, huitièmes de finale retour : l'Inter Milan s'impose 1-0 sur la pelouse de Chelsea, et le CSKA Moscou s'impose également à l'extérieur sur la pelouse du FC Séville (2-1). Au vu des matchs allers, c'est l'Inter et le CSKA qui se qualifient pour les quarts. C'est la première fois que le CSKA atteint les quarts de finale de cette prestigieuse compétition.
  • 18 mars, Ligue Europa, huitièmes de finale retour : élimination de la Juventus par le club anglais de Fulham. Les londoniens, battus 3-1 lors du match l'aller, renversent la tendance lors du match retour en s'imposant sur le score de 4 buts à 1.
  • 23 mars, Coupe de France, quarts de finale : l'US Quevilly (CFA - 4e division) créé une nouvelle fois la surprise en éliminant l'US Boulogne (Ligue 1). Le score est de 3-1 en faveur des amateurs de la banlieue de Rouen.

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

  • 16 mai :
    • L'Inter Milan est sacrée championne d'Italie. Il s'agit du cinquième titre de champion consécutif pour les Nerazzurri.
    • Le FC Barcelone est sacré champion d'Espagne avec un total record de 99 points (soit 31 victoires, 6 matchs nuls et 1 seule défaite). Il s'agit du 20e titre de champion pour le club catalan. Le footballeur argentin Lionel Messi termine meilleur buteur du championnat avec un total de 34 buts.
  • 22 mai, Ligue des champions, finale : au Stade Santiago Bernabéu de Madrid, l'Inter Milan remporte la Ligue des champions en battant le club allemand du Bayern Munich (2-0). Diego Milito inscrit un doublé et permet à l'Inter de remporter la troisième Ligue des champions de son histoire. Le club italien réalise ici le triplé Championnat / Coupe nationale / Ligue des champions. À noter qu'il s'agit de la deuxième Ligue des champions remportée par l'entraîneur portugais José Mourinho.
  • 28 mai :
    • L'UEFA attribue à la France l'organisation de l'Euro 2016. En parallèle, l'instance européenne adopte le fair-play financier : À l'avenir, "les clubs ne devront pas dépenser plus qu'ils ne peuvent générer sur une période donnée". Ce principe est néanmoins mis à mal assez vite, notamment en raison de l'intervention de riches hommes d'affaires à la tête de certains club, comme Chelsea ou Manchester City.
    • José Mourinho devient le nouvel entraîneur du Real Madrid. Il remplace Manuel Pellegrini.
  • 29 mai : le défenseur espagnol Carlos Marchena joue son cinquantième match d'affilée avec l'Espagne sans connaître la défaite (le joueur cumule 42 victoires et 8 matches nuls). Marchena bat ainsi le record d'invincibilité en équipe nationale, jusque-là détenu par le brésilien Garrincha.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 10 juin :
    • Rafael Benítez, ancien manager de Liverpool, prend le poste d'entraîneur de l'Inter Milan. Benítez signe un contrat de deux ans en faveur des Nerazzurri.
    • Bernd Schuster, ancien entraîneur du Real Madrid, devient le nouveau manager du club turc de Beşiktaş.
    • Le footballeur italien Francesco Flachi est suspendu des terrains pendant 12 ans, à la suite d'un contrôle positif à la cocaïne.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 11 juillet, Coupe du monde, finale : l'Espagne est sacrée championne du monde en s'imposant 1-0 après prolongation sur les Pays-Bas. L'unique but de la partie est inscrit par Andrés Iniesta à la 117e minute de jeu. C'est la première Coupe du monde remportée par l'Espagne, qui réalise par la même occasion le doublé Championnat d'Europe / Coupe du monde. À noter que lors de ce match, l'arbitre distribue 13 avertissements (cartons), ce qui constitue un record pour une finale de Coupe du monde.

Août[modifier | modifier le code]

  • 6 août : le footballeur brésilien Hernanes s'engage pour 5 saisons en faveur du club italien de la Lazio de Rome. Le montant du transfert s'élève à 13,5 millions d'euros.
  • 17 août :
    • Nicolas Anelka écope de 18 matchs de suspension en équipe de France, pour avoir insulté son sélectionneur, Raymond Domenech, lors de la Coupe du monde 2010. D'autres internationaux français sont également sanctionnés pour avoir boycotté un entraînement lors de cette compétition. En particulier Patrice Évra, le capitaine de l'équipe, qui obtient 5 matchs de suspension.
    • Le Real Madrid recrute le footballeur allemand Mesut Özil qui joue au Werder Brême. L'indemnité de transfert s'élève à près de 20 millions d'euros.
  • 28 août :
    • Après une seule saison passée en Catalogne, le footballeur suédois Zlatan Ibrahimović retourne en Italie et s'engage en faveur du Milan AC. Le transfert consiste en un prêt, avec une option d'achat de 24 millions d'euros.
    • L'attaquant français David Trezeguet quitte le club italien de la Juventus et s'engage en faveur du club espagnol d'Alicante. En 10 saisons sous le maillot bianconero, Trezeguet aura disputé 320 matchs et inscrit 171 buts.
  • 31 août  :
    • L'attaquant néerlandais du Milan AC, Klaas-Jan Huntelaar, signe en faveur du club allemand de Schalke 04.
    • Le footballeur brésilien Robinho s'engage pour 4 ans en faveur du Milan AC. Le montant du transfert est de 18 millions d'euros.
    • Le club anglais de Sunderland recrute le footballeur ghanéen Asamoah Gyan qui joue en faveur du Stade rennais. Le transfert, qui se monte à 16 millions d'euros, constitue un nouveau record pour Sunderland.
    • Le footballeur néerlandais Rafael van der Vaart quitte le Real Madrid et s'engage en faveur du club anglais de Tottenham. Ce transfert, effectuée dans les toutes dernières minutes du mercato, est homologué de justesse par la Ligue anglaise de football.

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

  • 10 décembre, Coupe de France, 8e tour préliminaire : très grosse surprise avec la qualification pour les 32e de finale de l'US Chauvigny (club de sixième division), qui éliminine Châteauroux, club de Ligue 2. Le score est de 3 buts à 0.

Principaux champions nationaux 2009-2010[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Article connexe : Décès en 2010.
Date Nom Pays Âge Commentaires
1er janvier Jean-Pierre Posca Drapeau de la France France 57 ans
7 janvier Alex Parker Écosse Écosse 74 ans
19 janvier Panajot Pano Drapeau de l'Albanie Albanie 70 ans
10 février Orlando Peçanha Drapeau du Brésil Brésil 74 ans Vainqueur de la Coupe du monde 1958
10 février Luis Molowny Drapeau de l'Espagne Espagne 84 ans Vainqueur de la Coupe des clubs champions 1955-1956
13 mars Édouard Kargu Drapeau de la France France 85 ans
17 mars Abdellah Blinda Drapeau du Maroc Maroc 59 ans Sélectionneur du Maroc lors de la Coupe du monde 1994
31 mars Yves Baré Drapeau de la Belgique Belgique 71 ans
9 avril Zoltán Varga Drapeau de la Hongrie Hongrie 65 ans Sélectionneur de la Hongrie lors de la Coupe du monde 1966
22 avril Victor Nurenberg Drapeau du Luxembourg Luxembourg 79 ans
6 mai Giacomo Neri Drapeau de l'Italie Italie 94 ans
26 mai Leo Canjels Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 77 ans
27 juin Claude Robin Drapeau de la France France 69 ans
20 juin Roberto Rosato Drapeau de l'Italie Italie 66 ans Vainqueur de l'Euro 1968 et de la Coupe des clubs champions 1968-1969
3 juillet Herbert Erhardt Drapeau de l'Allemagne Allemagne 66 ans Vainqueur de la Coupe du monde 1954
8 août Massamesso Tchangaï Togo Togo 32 ans
22 août Stjepan Bobek Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 86 ans
30 août Francisco Varallo Drapeau de l’Argentine Argentine 100 ans Dernier joueur survivant de la Coupe du monde 1930
3 septembre José Augusto Torres Drapeau du Portugal Portugal 71 ans
26 septembre Michel Odasso Drapeau de la France France 62 ans
29 novembre Patrice Lestage Drapeau de la France France 49 ans
6 décembre René Hauss Drapeau de la France France 83 ans
10 décembre Marcel Domingo Drapeau de la France France 86 ans
13 décembre Fernand Massay Drapeau de la Belgique Belgique 90 ans Capitaine du Standard de Liège de 1943 à 1953

Liens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]