Pontorson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pontorson
Façade méridionale de l'église Notre-Dame.
Façade méridionale de l'église Notre-Dame.
Blason de Pontorson
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Pontorson
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
André-Jean Belloir
2016-2020
Code postal 50170
Code commune 50410
Démographie
Gentilé Pontorsonnais
Population
municipale
4 393 hab. (2014)
Densité 71 hab./km2
Population
aire urbaine
3 952 hab. (2013)
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 15″ nord, 1° 30′ 21″ ouest
Altitude Min. 5 m – Max. 87 m
Superficie 61,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Pontorson

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Pontorson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pontorson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pontorson
Liens
Site web www.ville-pontorson.fr

Pontorson est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie.

Elle est créée le avec le statut de commune nouvelle après la fusion de Pontorson (commune déléguée) avec ses voisines Macey et Vessey[1]. Elle est le chef-lieu d’un canton de vingt-quatre communes et 17 500 habitants, dans l’arrondissement d'Avranches

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Couesnon et la proximité du mont Saint-Michel sont les deux atouts de Pontorson.

Pontorson se situe à 9 km du mont Saint-Michel, 22 km d’Avranches et 45 de Granville.

Située au milieu de la baie du mont Saint-Michel, Pontorson est une ville traversée par le Couesnon (un des trois fleuves de la baie du mont Saint-Michel)

Pontorson est « encadrée » par le Couesnon et plus de 10 km de zone de marais vers le sud et par plus de 4 800 hectares de polders.

Pontorson et son canton profitent d’un climat océanique tempéré et se trouvent protégés par la baie du Mont-Saint-Michel.

Communes limitrophes de Pontorson[2]
Beauvoir Le Mont-Saint-Michel Huisnes-sur-Mer
Saint-Georges-de-Gréhaigne (I&V)
Pleine-Fougères (I&V)
Pontorson[2] Tanis
Servon
Vergoncey
La Croix-Avranchin
Villiers-le-Pré
Sougéal (I&V) Aucey-la-Plaine, Sacey Argouges
Montanel

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Pontem Urso en 1170 et 1180[3]. Urso serait un anthroponyme germanique[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les communes déléguées de Pontorson

L'histoire de la commune est celle des anciennes communes dont elle est issue.

Le , elle fusionne avec ses voisines Macey et Vessey sous le statut de commune nouvelle[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Pontorson (commune déléguée)
(siège)
50P21 CC Avranches - Mont-Saint-Michel 43,01 3 952 (2013) 92
Macey 50284 CC d'Avranches-Mont St Michel 5,87 126 (2013) 21
Vessey 50630 CC d'Avranches-Mont St Michel 12,59 418 (2013) 33

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville de Pontorson.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
14 janvier 2016 en cours André-Jean Belloir[4] SE Cadre retraité

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la commune nouvelle est constitué de tous les conseillers municipaux issus des conseils des anciennes communes. Le maire de chacune d'entre elles devient maire délégué[1].


Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2019[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 4 393 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2014
4 393
Population municipale [8].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est celle des anciennes communes dont elle est issue..

Culture local et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les lieux et monuments de la commune sont ceux de l'ancienne commune dont elle est issue.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Du Guesclin, fut capitaine de Pontorson et du mont Saint-Michel.
  • Gabriel de Lorges, comte de Montgomery tua accidentellement, lors d’un tournoi, Henri II de France. Il s’enfuit à Jersey où il se convertit au protestantisme et devient une grande figure de la Réforme en Basse-Normandie.
  • Victor Louis Cuguen (1889-1969), peintre né à Pontorson (rue Hervé). Membre de l'académie du Var, il exposa dans de nombreuses galeries de la région de Toulon, en Normandie et en Bretagne.
  • Émile Lemarié des Landelles, peintre du XIXe siècle, né à Pontorson, élève de Gérome et de Pelouse, on le retrouve dans la région de Pont-Aven et de Concarneau de 1875 à 1878. Il s'éteindra en 1903 à St Jean Le Thomas.
  • Auguste Chapdelaine (1814-1856), martyr chrétien, fut vicaire à Boucey
  • Léon Teisserenc de Bort (1855-1913), dirigea de 1879 à 1892 le Service de météorologie puis développa ses recherches sur la haute atmosphère. Il découvrit en 1898 la stratosphère après avoir lancé 236 ballons sondes à des altitudes allant de 8 à 12 km.
  • Marcel Proust cite Pontorson dans le premier tome de À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, dans la troisième partie Noms de pays : le nom, « Questembert, Pontorson, risibles et naïfs, plumes blanches et becs jaunes éparpillés sur la route de ces lieux fluviatiles et poétiques ».

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Pontorson

Les armes de la commune de Pontorson se blasonnent ainsi :
De gueules au pont de trois arches d'argent sur une rivière du même, sommé de deux cygnes adossés aussi d'argent, surmonté d'un écusson d'azur semé de fleurs de lys d'or brisé d'un lambel d'argent. [9]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eugène Jarnoüen, Pontorson, petite cité normande », Rennes, 1932
  • Abbé Beuve, Pontorson, 1947 (Réédition Édition du Scribes 1991)
  • Hélène Avisseau-Roussat, Revue du Département de la Manche, L’Hôpital St Antoine de la Charité de Pontorson (1644-1792) t. 6 ; fascicule 22-23, année 1964
  • "Livret de découverte – Pontorson et son canton, 2002 puis 2006 – Édité par l’OTSI de Pontorson
  • Émile Barbe, Restauration de l’église de Pontorson
  • Catherine Duguépéroux, Le Canton de Pontorson et ses habitants dans la Seconde Guerre mondiale - à compte d'auteur, 2004
  • Veritas, Pontorson – La Question du Presbytère, avant-propos de Verax, Rennes, Simon, 1907

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Manche »,
  2. « Open Street Map »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. « André-Jean Belloir est élu maire délégué de Pontorson », sur lagazettedelamanche.fr, La Gazette de la Manche (consulté le 11 septembre 2016)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]
  9. Élie Guénée (dir.), Tout sur le département de la Manche, Coutances, Manche-Tourisme, Archives dép. Manche, 1987, p. 82