Le Teilleul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Teilleul
L'église Saint-Patrice.
L'église Saint-Patrice.
Blason de Le Teilleul
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Le Mortainais
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
Véronique Kunkel
2016-2020
Code postal 50640
Code commune 50591
Démographie
Gentilé Teilleulais
Population
municipale
1 777 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 21″ nord, 0° 52′ 20″ ouest
Altitude Min. 78 m
Max. 234 m
Superficie 66,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Le Teilleul

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Le Teilleul

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Teilleul

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Teilleul
Liens
Site web www.leteilleul.fr

Le Teilleul est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 1 777 habitants[Note 1]..

En 2016, elle est créée sous le statut de commune nouvelle, issue de la fusion de Le Teilleul (commune déléguée), Ferrières, Heussé, Husson et Sainte-Marie-du-Bois.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud-est de l'Avranchin historique, au sud du Mortainais, près de la limite administrative entre la Basse-Normandie, les Pays de la Loire en Bretagne. Son bourg est à 14 km au sud de Mortain, à 16 km au nord de Gorron, à 18 km à l'est de Saint-Hilaire-du-Harcouët et à 19 km à l'ouest de Domfront[1].

Le territoire est situé sur la ligne de partage des eaux de la mer de la Manche et de l'océan Atlantique. Sur le versant nord les ruisseaux et rivières vont se jeter dans la Sélune alors que ceux sur versant sud, vont rejoindre le ruisseau de la Morette, affluent de la Mayenne pour finir dans la Loire. L'étang de Morette est sur la limite avec Mantilly, commune du département de l'Orne. Morette vient du nom hébreu Mareth.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve sur la limite de partages des eaux entre l'océan atlantique et la mer de la Manche. Sur la commune se trouvent des ruisseaux dont certains y prennent leurs sources :

Bassin versant de la Sélune[modifier | modifier le code]

  • Ruisseau des Gués, prenant sa source au lieu-dit la Gasneraie, devenant ruisseau du Marignon, au passage de la D184, limite avec la commune de Sainte-Marie-du-Bois, pour y entrer ensuite.
  • Ruisseau du Moulin de Pontorsier, prenant sa source au lieu-dit la Palière, devenant rivière dite du Moulin de Chevrier au lieu-dit la Chaloisière, limite avec la commune de Husson, pour y entrer ensuite.
  • Ruisseau du Gués des Ferrières prenant sa source au lieu-dit la Fouquerie, limite avec la commune de Notre-Dame-du-Touchet, pour y entrer ensuite.
  • Ruisseau de Mesnelle, devenant ruisseau du Gués des Ferrières à la Fouquerie, limite avec la commune de Notre-Dame-du-Touchet.
  • Rivière de la Francière, prenant sa source au lieu-dit la Tressinière, limite avec la commune de Saint-Cyr-du-Bailleul, pour y rentrer.
  • Ruisseau de la Roussarière, prenant sa source au lieu-dit la Roussardière, limite avec la commune de Sainte-Marie-du-Bois pour y entrer ensuite.

Bassin versant de la Loire[modifier | modifier le code]

  • Ruisseau de Longuèves, prenant sa source au lieu-dit la Gortière, limite communale avec Heussé, pour y entrer ensuite.
  • Ruisseau de Morette, prenant sa source au lieu-dit la Boulangerie, formant durant son passage l'étang de Morette, limite avec la commune de Mantilly, se jetant dans le ruisseau de Longuèves au lieu-dit Nantrais.
  • Ruisseau dite de la Menillière, prenant sa source au lieu-dit Beauchamps, limite avec la commune de Saint-Cyr-du-Bailleul, pour ensuite entrer dans la commune de Saint-Mars-d'Égrenne.

Transport[modifier | modifier le code]

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

Le Teilleul avait, en commun avec Barenton, une gare ferroviaire, dénommée Barenton - Le Teilleul, située sur la ligne Domfront - Avranches.

Axes routiers[modifier | modifier le code]

Schéma représentatif du réseau routier du Teilleul
Réseau routier

Le bourg se trouve au croisement de la D 976 (ancienne route nationale 176) et de la D 32 qui mène de Gorron à Mortain (route construite au XIe siècle[2]).

Transport inter-urbain[modifier | modifier le code]

Le bourg est desservi par le transport en commun départemental par bus (Manéo) via les lignes 119 (Le Teilleul - Saint-Hilaire-du-Harcouët - Avranches) et 305 (Le Teilleul - Saint-Hilaire-du-Harcouët - Avranches - Coutances, ligne scolaire).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes du Teilleul[3]
Mortain-Bocage Mortain-Bocage Barenton
Mortain-Bocage, Buais-les-Monts du Teilleul[3] Saint-Cyr-du-Bailleul, Mantilly (Orne)
Buais-les-Monts Désertines (Mayenne), Fougerolles-du-Plessis (Mayenne) Mantilly (Orne)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Forme ancienne Telliolum[4].

Issu du latin tilia, le tilleul était désigné en ancien français til ou teil[5]. Le toponyme semble formé à partir de ce dernier terme.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la commune est celle des anciennes communes dont elle est issue.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle et ses communes déléguées.

Une commune nouvelle a été créée en 2015, réunissant les communes du Teilleul, de Sainte-Marie-du-Bois, de Ferrières, d'Heussé et d'Husson[6],

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la commune nouvelle est constitué de 24 conseillers municipaux issus des conseils des anciennes communes et représentant chaque commune historique proportionnellement à sa population. Le maire de chacune d'entre elles devient maire délégué.

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Teilleul (commune déléguée)
(siège)
50P31 Communauté de communes du Mortainais 30,45 1 255 (2014) 41
Ferrières 50179 CC du Mortainais 3,51 52 (2014) 15
Heussé 50245 CC du Mortainais 14,57 226 (2014) 16
Husson 50254 CC du Mortainais 13,59 192 (2014) 14
Sainte-Marie-du-Bois 50508 CC du Mortainais 4,77 52 (2014) 11
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1er janvier 2016 en cours Véronique Künkel   Directrice générale
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Le Teilleul est jumelé avec :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Écoles[modifier | modifier le code]

  • École publique Antoine-de-Saint-Exupéry.
  • École privée mixte Saint-Patrice fermée depuis juin 1993.

Collège[modifier | modifier le code]

  • Juin 2010: fermeture du collège public Pierre-Mottier.

Festivités et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Foire de la Saint-George, fête annuelle de la commune, un titre de 1609 la mentionne.
  • Tous les jeudis matin : marché, place du champ de foire. Ce marché est mis en place à la suite d'une demande des habitants en 1573[7].
  • Tous les premiers samedis de mois pendant la période estivale : marché des produits locaux et artisanaux.

Économie[modifier | modifier le code]

Les grandes entreprises situées sur la commune :

ZA la Pommeraie 
  • Jacky Leduc : fabrication et fumage d'andouille de Vire (avec appellation AOC),
  • Kunkel : fabrication de palettes en bois,
  • MBS : fabrication de meubles d'agencement.
Lieu-dit "La Pierre Blanche" 
Lieu-dit "Le Bois Badon"
  • Pépinières Lecomte
route de St-Hilaire
  • Blanchard : vente et réparation matériel agricole,
  • D2N : Commerce de gros de céréales, de semences et d'aliments pour le bétail.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les lieux et monuments de la commune sont ceux des anciennes communes dont elle est issue.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Seigneurs et barons[modifier | modifier le code]

  • Unfrid le Danois, seigneur du Teilleul[8], déjà baron d'Hiesmese devint baron du Teilleul, il fit construire le château du Teilleul et fit entourer la ville du murs.
  • Onfroy du Teilleul[9] ; Adelise de Grentemesnil, sa femme.
  • Robert du Teilleul, fils de Onfroy et Adelise, baron du Teilleul.
  • Robert du Teilleul, fils de Robert du Teilleul.
  • Robin et Alexandre du Teilleul (1198), fils de Robert du Teilleul.
  • Gilles de vaufleury, seigneur d'Ossé au Teilleul.
  • Othon du teilleul.
  • Jean Juhé (XVe siècle).
  • Jéhan du Teilleul (1365).
  • Jacques Cochards (1577-1600) (de gueules à trois fasces d'argent), sieur de la Cochardière, fut maître des Eaux et Forêts à Mortain.

Autres[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes du Teilleul

Les armes de la commune du Teilleul se blasonnent ainsi :
D'azur à trois fers à cheval d'argent, posés 2 et 1.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. Extrait des mémoires sur le Teilleul, par Émile Dubois, vicaire de Husson, 1883
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  4. Laurence Echard, M. Vosgien (trad. Laurence Echard), Dictionnaire géographique portatif, Didot, (lire en ligne), p. 528
  5. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253247-9), p. 103
  6. Arrêté portant création de la commune nouvelle de LE TEILLEUL
  7. Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, t. 6, E. Tostain (Avranches), 1842-1902 éd. (ISSN 1770-6106), p. 82
  8. Jean Jacques Desroches, Histoire du Mont Saint-Michel et de l'ancien diocèse d'Avranches, (lire en ligne), p. 164
  9. Petit-fils de Unfred le Danois, fils de Ansfrild, dit Gotz ( - 1035)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :