Chèvreville (Manche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chèvreville.
Chèvreville
L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Commune Grandparigny
Statut Commune déléguée
Maire délégué Gilbert Daniel
2016-2020
Code postal 50600
Code commune 50133
Démographie
Gentilé Chèvrevillais
Population 211 hab. (2014)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 51″ nord, 1° 02′ 50″ ouest
Altitude Min. 71 m
Max. 122 m
Superficie 4,45 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Grandparigny
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Chèvreville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Chèvreville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Chèvreville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Chèvreville

Chèvreville est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 211 habitants[Note 1], devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Grandparigny.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chèvreville[1]
(comm. nouv. de Grandparigny)
Le Mesnillard Chasseguey (comm. nouv. de Juvigny les Vallées), La Bazoge (comm. nouv. de Juvigny les Vallées) Fontenay
(comm. nouv. de Romagny Fontenay)
Le Mesnillard Chèvreville[1]  (comm. nouv. de Grandparigny) Fontenay (comm. nouv. de Romagny Fontenay),
Milly (comm. nouv. de Grandparigny)
Martigny (comm. nouv. de Grandparigny),
Parigny (comm. nouv. de Grandparigny)
Parigny
(comm. nouv. de Grandparigny)
Milly
(comm. nouv. de Grandparigny)

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Chèvreville intègre avec trois autres communes la commune de Grandparigny[2] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Chèvreville, Martigny, Milly et Parigny deviennent des communes déléguées et Parigny est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[3]
Période Identité Étiquette Qualité
1871 1903 Hippolyte Viel    
1903 1929 Ferdinant Bochin    
         
1945 1965 Armand Gâté    
1965 1995 Fernad Leclerc    
juin 1995[4] mars 2008 Victor James SE  
mai 2008[5] décembre 2015 Gilbert Daniel[6] SE Électrotechnicien
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[6]. Ces conseillers intègrent au complet le conseil municipal de Grandparigny le jusqu'en 2020 et Gilbert Daniel devient maire délégué.


Boycott des élections municipales de mars 2008[modifier | modifier le code]

Les habitants de cette petite commune ont tous boycotté le premier tour des élections cantonales et municipales de 2008 pour protester contre la décision de RTE, filiale d'EDF, de faire passer une ligne à très haute tension de 400 000 volts sur son territoire, en provenance du futur réacteur EPR de la centrale nucléaire de Flamanville. Aucun de ses élus, ni de ses habitants, ne s'est déplacé pour participer au scrutin pour lequel aucune liste de candidats n'avait été déposée[7]. Mais, conformément à la loi, le bureau de vote était ouvert[8].

D'autres protestations de ce genre ont eu lieu dans le canton de Clamecy dans la Nièvre[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 211 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Chèvreville[10]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
330 379 338 336 352 356 346 337 339
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
313 323 307 275 287 276 277 276 267
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
265 264 237 226 208 229 235 224 209
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
215 211 175 177 193 198 197 205 211
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. « Recueil des actes administratifs de septembre 2015 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté le 12 janvier 2016).
  3. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360), p. 157
  4. « Nicolas Malle sort vainqueur de la grande fête du vélo », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 janvier 2017)
  5. « Gilbert Daniel briguera un second mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 janvier 2017)
  6. a et b Réélection 2014 : « Chèvreville (50600) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 juin 2014)
  7. Site de Ouest France
  8. Voir l'adresse de l'association de défense contre ce projet.
  9. Site de La Dépêche
  10. Date du prochain recensement à Chèvreville, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :