Saint-Georges-de-Gréhaigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Georges-de-Gréhaigne
Mairie de Saint-Georges-de-Gréhaigne.
Mairie de Saint-Georges-de-Gréhaigne.
Blason de Saint-Georges-de-Gréhaigne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Saint-Malo
Canton Dol-de-Bretagne
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Dol et de la Baie du Mont Saint-Michel
Maire
Mandat
Jean-Pierre Héry
2014-2020
Code postal 35610
Code commune 35270
Démographie
Gentilé Gréhaignois, Gréhaignoise
Population
municipale
379 hab. (2014)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 08″ nord, 1° 32′ 52″ ouest
Altitude 29 m (min. : 5 m) (max. : 81 m)
Superficie 12,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Gréhaigne

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Gréhaigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Gréhaigne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Georges-de-Gréhaigne

Saint-Georges-de-Gréhaigne est une commune française du département d'Ille-et-Vilaine et de la région Bretagne, située au bord de la Manche.

Les habitants sont les Gréhaignois

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Sanctus Georgius de Vilers en 1040, Sanctus Georgius de Hyrhana en 1050, Sanctus Georgius de Grihania en 1140.

Saint-Georges-de-Gréhaigne vient, semble-t-il, du breton créen (colline). Le village est posé dans une plaine où domine un seul monticule triangulaire [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse de Saint-Georges-de-Gréhaigne faisait partie du doyenné de Dol relevant de l'évêché de Dol et était sous le vocable de saint Georges

Avant que les polders ne ferment progressivement l'accès à la mer, des bateaux pouvaient accoster au port du Pas au Bœuf. Un certain mouvement devait exister puisqu'un commis-greffier de l'amirauté de Saint-Malo y était en fonction.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
De sinople à un bourdon de pèlerin d’or, accosté des lettres S et G capitales du même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
 ?  ? Joël Goron    
mars 2001 en cours Jean-Pierre Héry DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 379 habitants, en augmentation de 10,17 % par rapport à 2009 (Ille-et-Vilaine : 5,31 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
700 558 590 645 634 632 669 652 652
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
580 585 578 579 660 717 716 708 692
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
671 690 628 530 521 502 465 414 421
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
429 377 357 348 386 380 353 375 379
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Georges et son cimetière.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Emile Ducrest de Villeneuve - Guide historique & statistique du Département d'Ille & Vilaine, page 67.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .


Liens externes[modifier | modifier le code]