Saint-Pierre-lès-Elbeuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Seine-Maritime
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Seine-Maritime.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Saint-Pierre-lès-Elbeuf
Entrée de ville fleurie
Entrée de ville fleurie
Blason de Saint-Pierre-lès-Elbeuf
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Caudebec-lès-Elbeuf
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Patrice Désanglois
2014-2020
Code postal 76320
Code commune 76640
Démographie
Gentilé Saint-Pierrais / Pierrotin
Population
municipale
8 304 hab. (2014)
Densité 1 306 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 41″ nord, 1° 02′ 29″ est
Altitude Min. 4 m – Max. 75 m
Superficie 6,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-lès-Elbeuf

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-lès-Elbeuf
Liens
Site web http://www.pierrotin.net/

Saint-Pierre-lès-Elbeuf est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Limitrophe du département de l'Eure, elle fait partie de l'agglomération de Rouen et de la métropole Rouen Normandie.

La commune compte 8 338 habitants au 1er janvier 2012.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de Saint-Pierre-lès-Elbeuf et des communes limitrophes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Pierre-lès-Elbeuf est née en 1857 à la suite d'un décret napoléonien. Il s'agissait de regrouper une partie de la commune de Caudebec-lès-Elbeuf avec la commune de Saint-Pierre-du-Lierroult. La fusion des deux communes donna naissance à Saint-Pierre-lès-Elbeuf.

Depuis toujours, la commune possède, dans ses jardins, de nombreux puits. Ce qui explique que Saint-Pierre-lès-Elbeuf est également appelé "La ville aux cent margelles".

On a retrouvé sur la commune des traces de peuplement humain remontant à 600 000 ans av. J.-C., ce qui est une des plus anciennes traces de présence humaine en Normandie.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
septembre 2005 en cours Patrice DÉSANGLOIS PS  
mai 1978 septembre 2005 Claude VOCHELET PS  
mars 1977 mai 1978 M. BAEKELANDT PS  
avril 1965 mars 1977 Daniel PORÉE    
avril 1959 avril 1965 M. VARILLON    
avril 1945 avril 1959 M. PORÉE    
décembre 1944 avril 1945 M. LEPOUTRE   maire délégué
octobre 1922 décembre 1944 M. LECOMTE    
mai 1912 septembre 1922 M. MARANGER    
septembre 1910 avril 1912 M. BÉNARD    
mai 1908 août 1910 M. DUBOSC    
octobre 1900 avril 1908 M. HERMIER    
mai 1892 septembre 1900 M. BUISSON-LÉCALLIER    
avril 1881 mai 1892 M. DOUBET    
janvier 1881 avril 1881 M. BROUSSOIS    
janvier 1878 décembre 1880 M. LANGLOIS    
août 1877 janvier 1878 M. BROUSSOIS    
octobre 1876 juillet 1877 M. DOUBET    
novembre 1874 septembre 1876 M. BROUSSOIS    
juillet 1871 novembre 1874 M. PICARD-LÉCALLIER    
mars 1870 mai 1871 M. GRENIER   1er adjoint
septembre 1865 mars 1870 M. HEULLANT    
février 1858 septembre 1865 M. Félix GARIEL    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 8 304 habitants, en diminution de -1,96 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
82 96 112 150 198 224 193 217 229
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
207 3 238 3 701 3 864 3 869 4 104 3 899 3 667 3 417
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 292 3 243 2 977 3 027 3 067 3 004 2 937 3 171 3 368
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
3 601 4 456 6 449 7 994 8 411 8 417 8 332 8 392 8 304
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006 [4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Un puits, dans la cour du château du Parc, est inscrit à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.
  • L'Association Culture & Loisirs de Saint-Pierre-lès-Elbeuf est hébergée dans un ancien pressoir du XVIIe siècle.
  • Église Saint-Louis.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Pierre-lès-Elbeuf

Les armes de la commune de Saint-Pierre-lès-Elbeuf se blasonnent ainsi :
Parti: au 1er de gueules au chêne d'argent, au 2e d'azur à deux clefs d'or passées en sautoir, les pannetons affrontés; le tout sommé d'un chef d'or chargé de trois feuilles de lierre de sinople [5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :