Vergoncey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Vergoncey
L'église Saint-Hilaire.
L'église Saint-Hilaire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Communauté de communes de Saint-James
Statut Commune déléguée
Maire délégué Michel Robidel
2017-2020
Code postal 50240
Code commune 50627
Démographie
Gentilé Vergoncéen
Population 206 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 42″ nord, 1° 23′ 58″ ouest
Altitude Min. 16 m – Max. 87 m
Superficie 7,73 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Saint-James
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Vergoncey

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Vergoncey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Vergoncey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Vergoncey

Vergoncey est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 206 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud-ouest de l'Avranchin. Son bourg est à 8 km au nord-ouest de Saint-James, à 9 km à l'est de Pontorson, à 15 km au sud-est du Mont-Saint-Michel et à 16 km au sud d'Avranches[1].

Les lieux-dits principaux sont Boucéel, Chanteloup et les Hardières.

Communes limitrophes de Vergoncey[2]
Servon,
Pontorson (comm. dél. de Macey)
Servon Crollon
Pontorson
(comm. dél. de Macey)
Vergoncey[2] Juilley,
Saint-Senier-de-Beuvron
La Croix-Avranchin La Croix-Avranchin La Croix-Avranchin

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Verguncei vers 1025[3] et Vergonce en 1236[4]. Il serait issu d'un anthroponyme germanique tel que Wargingus[4],[5] ou le féminin Wergund[3].

Le gentilé est Vergoncéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bataille de Boucéel.

Le 3 décembre 1795, le château de Boucéel fut le théâtre d'un affrontement entre les Chouans et les Républicains.

Avant 1801 la paroisse relevait de l'ancien diocèse d'Avranches (archidiaconé d'Avranches, doyenné de la Croix-Avranchin) puis de l'éphémère diocèse de la Manche (de 1791 à 1801).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989[6] mars 2008 Victor Leroy    
mars 2008[7] en cours Michel Robidel[8] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 206 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Vergoncey[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Vergoncey a compté jusqu'à 733 habitants en 1851.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
576 566 574 619 614 629 635 695 733
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
680 680 609 541 554 528 502 463 441
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
436 411 402 354 357 364 379 302 327
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
337 295 263 229 196 209 215 209 206
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

le château de Boucéel.
  • L'ancienne église a disparu. L'église Saint-Hilaire actuelle a été rebâtie au même emplacement au XVIIIe siècle. Un clocher a été ajouté en 1843.
  • Château de Boucéel, construit au XVIIIe siècle. Il est doté d'une chapelle. Ce château est une malouinière, composée d'un corps de logis de plan rectangulaire prolongé de deux pavillons d'un seul niveau. Commandé par Jacques Doynel, marquis de Montecot en 1762, construit par Jacques Basché, géographe des Ponts et Chaussées, ses travaux furent terminés en février 1764. Les boiseries intérieures furent réalisées et sculptées par le menuisier virois Jean-Baptiste Le Mazier. La chapelle est d'époque romane. Les façades et les toitures, la salle à manger, la bibliothèque, le boudoir et le grand salon du rez-de-chaussée avec leur décor, ainsi que la chapelle, sont inscrits au titre des Monuments historiques depuis le 30 décembre 1986[12].

Religion[modifier | modifier le code]

  • Culte catholique : Vergoncey relève du diocèse de Coutances-et-Avranches. L'ancienne paroisse catholique de Vergoncey, qui était à l'origine de la commune actuelle, a été supprimée en 1995. Elle relève désormais de la nouvelle paroisse de Saint-James. L'église reste toutefois église paroissiale, au même titre que les autres églises des anciennes paroisses.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève, (lire en ligne), p. 757
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 266
  6. « Victor Leroy : « Il faut savoir laisser sa place » », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 novembre 2014)
  7. « Michel Robidel est élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 novembre 2014)
  8. a et b Réélection 2014 : « Vergoncey (50240) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 novembre 2014)
  9. Date du prochain recensement à Vergoncey, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Château de Boucéel », notice no PA00110638, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :