Chérencé-le-Roussel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chérancé.

Chérencé-le-Roussel
Chérencé-le-Roussel
Le bourg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Isigny-le-Buat
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Statut Commune déléguée
Maire délégué Claudine Chapelier
2017-2020
Code postal 50520
Code commune 50131
Démographie
Gentilé Chérencéens
Population 305 hab. (2015 en diminution de -0.65 % par rapport à 2010)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 42′ 34″ nord, 1° 00′ 56″ ouest
Altitude Min. 61 m
Max. 290 m
Superficie 10,95 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Juvigny les Vallées
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Chérencé-le-Roussel

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Chérencé-le-Roussel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Chérencé-le-Roussel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Chérencé-le-Roussel

Chérencé-le-Roussel est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 305 habitants[Note 1] (les Chérencéens).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chérencé-le-Roussel[1]
Lingeard Perriers-en-Beauficel Brouains
Le Mesnil-Gilbert Chérencé-le-Roussel[1] Sourdeval,
Saint-Clément-Rancoudray
Le Mesnil-Tôve Le Mesnil-Tôve Saint-Barthélemy,
Bellefontaine

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Charenceium en 1235[2], Charenceio en 1236[3], Charenceyo en 1369 et 1370[4], Charenceyo le Roussel en 1371 et 1372[5], Charencé le Roussel en 1393[3].

Roussel représente un nom de famille, relativement fréquent dans la Manche, qui dut être celui d'un ancien seigneur. Il s'agit initialement d'un sobriquet médiéval évoquant une particularité physique, issu de l’ancien français rossel « roux, roussâtre », d’après la couleur des cheveux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
octobre 1802 octobre 1804 Jacques Lecomte    
novembre 1804 novembre 1808 Jean-Baptiste Dubois    
janvier 1808 novembre 1815 Jacques François Dubois    
novembre 1815 février 1853 Jacques Pasturel    
avril 1853 août 1859 Jean Jacques Danguy    
novembre 1859 janvier 1886 Nestor Pasturel[6]    
août 1886 avril 1890 André Loisel    
juillet 1890 1892 ? Victor Bazin    
         
1976 1983 (?) Louis Leroy   Agriculteur
1983 mars 2001 Roger Delarue RPR Agriculteur, conseiller général
mars 2001 en cours Claudine Chapelier[7] SE Gérante de société
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9],[Note 2].

En 2015, la commune comptait 305 habitants, en diminution de -0,65 % par rapport à 2010 (Manche : 0,44 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9009309899349531 0809919761 014
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
8851 0411 009903910890800766703
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
659599585528562558588520534
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
535521443350350329338307305
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Notre-Dame-de-l'Assomption.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, superficie : IGN[12].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 66a, § 412.
  3. a et b François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 102.
  4. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 145B.
  5. Ibid., p. 152B.
  6. Annuaire du département de la Manche, 33e année 1861, p 240
  7. a et b Réélection 2014 : « Chérencé-le-Roussel (50520) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 mai 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  12. Répertoire géographique des communes ([1]).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :