Vire Normandie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vire Normandie
Vue sur Vire.
Vue sur Vire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
(sous-préfecture)
Arrondissement Vire
(chef-lieu)
Canton Vire
(bureau centralisateur)
Intercommunalité Communauté de communes Intercom de la Vire au Noireau
(siège)
Maire
Mandat
Marc Andreu-Sabater
2016-2020
Code postal 14500
Code commune 14762
Démographie
Gentilé Virois
Population
municipale
17 839 hab. (2014)
Densité 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 19″ nord, 0° 53′ 21″ ouest
Altitude Min. 84 m – Max. 351 m
Superficie 138,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Vire Normandie

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Vire Normandie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vire Normandie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vire Normandie

Vire Normandie est une commune française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 17 839 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion de huit communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Coulonces, Maisoncelles-la-Jourdan, Roullours, Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont, Truttemer-le-Grand, Truttemer-le-Petit, Vaudry et Vire deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Vire Normandie[1]
Campagnolles,
Le Mesnil-Robert,
Le Mesnil-Benoist (par un angle)
Souleuvre en Bocage
(comm. dél. d'Étouvy et La Graverie)
Valdallière
(comm. dél. de Burcy)
Mesnil-Clinchamps,
Saint-Manvieu-Bocage,
Champ-du-Boult
Vire Normandie[1] Valdallière
(comm. dél. de Viessoix et Bernières-le-Patry)
Gathemo (Manche),
Sourdeval (Manche)
Chaulieu (Manche), Saint-Christophe-de-Chaulieu (Orne) Saint-Quentin-les-Chardonnets (Orne),
Le Ménil-Ciboult (Orne)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est la juxtaposition du nom de sa commune chef-lieu et de sa région, réunifiée le jour même de sa création. La graphie de l'arrêté préfectoral (sans trait d'union) est confirmée par le code officiel géographique[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [3], par la fusion de huit communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Coulonces, Maisoncelles-la-Jourdan, Roullours, Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont, Truttemer-le-Grand, Truttemer-le-Petit, Vaudry et Vire deviennent des communes déléguées et Vire est le chef-lieu de la commune nouvelle. La commune de Roullours adhère in extremis au projet après un vote du conseil municipal le , deux semaines après l'avoir d'abord rejeté[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 en cours Marc Andreu Sabater[5] PRG  
Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Vire
(siège)
14762 22,50 11 470 (2014) 510
Coulonces 14187 15,58 743 (2014) 48
Maisoncelles-la-Jourdan 14388 13,54 455 (2014) 34
Roullours 14545 13,15 933 (2014) 71
Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont 14584 41,89 2 004 (2014) 48
Truttemer-le-Grand 14717 14,69 645 (2014) 44
Truttemer-le-Petit 14718 5,28 101 (2014) 19
Vaudry 14730 11,89 1 486 (2014) 125

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[6],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 17 839 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2014
17 839
Population municipale [8].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'Hôtel-Dieu (actuel musée de Vire) du XVIIIe siècle, inscrit au titre des Monuments historiques[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. « Commune de Vire Normandie (14762) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 19 août 2016).
  3. « Recueil des actes administratifs du 31 décembre 2015 », sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 31 décembre 2015).
  4. « Roullours vote pour la commune nouvelle avec Vire », sur ouest-france.fr, (consulté le 4 janvier 2016)
  5. « Marc Andreu Sabater élu maire de Vire-Normandie », sur Ouest-France.fr (consulté le 15 janvier 2016)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]
  9. « Ancien Hôtel-Dieu », notice no PA00111815, base Mérimée, ministère français de la Culture.