Plomb (Manche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plomb (homonymie).

Plomb
Plomb (Manche)
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Avranches
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Code postal 50870
Code commune 50406
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 49″ nord, 1° 18′ 09″ ouest
Altitude Min. 14 m
Max. 148 m
Superficie 8,16 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Le Parc
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Plomb

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Plomb

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Plomb

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Plomb

Plomb est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, intégrée le au sein de la commune nouvelle du Parc[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Plomb[2]
Sainte-Pience,
Le Luot
Sainte-Pience Braffais
Chavoy Plomb[2] Tirepied
Ponts Ponts Ponts

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Plumbo en 1162, [Willemus de] Plun vers 1223, Plumbo en 1259[3].

Albert Dauzat, qui ne cite aucune forme ancienne, n'évoque que timidement une étymologie de ce nom de lieu par le latin plumbus « plomb »[4] (comprendre latin plumbum > gallo-roman PLUMBU) qui serait pris absolument. Cet hypothèse est rejetée par François de Beaurepaire en raison des formes trop récentes sans doute et de la forme actuelle[3], il n'y voit qu'une fantaisie graphique influencée par le mot plomb. Sans doute faut-il comprendre que la forme la plus ancienne est une mauvaise latinisation d'après le mot plomb. Il ne suggère par ailleurs aucune explication[3]. Une hypothèse ancienne par le vieux saxon plumme « prune, prunier »[5] (comprendre vieux saxon *plūma, *prūma, moyen anglais plumme, plomme < germanique occidental *prūmǭ) a été aussi émise, mais l'évolution aurait dû se faire en *Plume.

Remarque : le mot plomb est attesté dans la langue française pour la première fois c en 1121-34 sous la forme plum « métal » (Philippe de Thaon, Bestiaire, 1042 ds T.-L.)[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2001 Pierre Lecourtois    
mars 2001[7] mars 2008 Jeanne Le Coq SE Infirmière (retraitée)
mars 2008[8] septembre 2011 Patrick Gastebois SE Agriculteur
octobre 2011[9] décembre 2015 Étienne Maillard[10] SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 394 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Plomb[11]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 1]. Plomb a compté jusqu'à 718 habitants en 1861.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
558556603588588592616672662
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
695718682627586622588574529
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
536534522470487463494461453
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013
430399367338357365370392394
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin construite à la fin du XVIe siècle. Elle abrite deux statues classées à titre d'objets aux Monuments historiques[14].
  • Château de la Foulerie.
  • Château de la Champagne.
  • Viaduc autoroutier de Saultbesnon.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs de la Manche » (consulté le 6 novembre 2015)
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a b et c François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, , 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 177
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, , p. 537a
  5. Pierre Daniel Huet, Les origines de la ville de Caen et lieux circonvoisins, Maurry, Rouen, 1703, p. 461 (lire en ligne) [1]
  6. Site du CNRTL : étymologie de plomb [2]
  7. « Le maire sortant, Jeanne Le Coq, laisse sa place », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 novembre 2014)
  8. « Patrick Gastebois élu maire vendredi », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 novembre 2014)
  9. « Ouest-france.fr - Étienne Maillard est le nouveau maire - Plomb » (consulté le 15 novembre 2011)
  10. a et b Réélection 2014 : « Plomb (50870) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 mai 2014)
  11. Date du prochain recensement à Plomb, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  14. « Œuvres mobilières à Plomb », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]