Val-au-Perche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Val-au-Perche
Val-au-Perche
L'église Notre-Dame du Theil.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Collines du Perche Normand
(siège)
Maire
Mandat
Sébastien Thirouard
2020-2026
Code postal 61130, 61260, 61340
Code commune 61484
Démographie
Population
municipale
3 526 hab. (2018)
Densité 56 hab./km2
Population
agglomération
3 716 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 48° 15′ 50″ nord, 0° 41′ 17″ est
Altitude Min. 90 m
Max. 211 m
Superficie 63,26 km2
Élections
Départementales Canton de Ceton
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Val-au-Perche
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Val-au-Perche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Val-au-Perche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Val-au-Perche
Liens
Site web valauperche.fr

Val-au-Perche est une commune nouvelle française située dans l’Orne, en région Normandie, peuplée de 3 526 habitants[Note 1]. Elle est issue du regroupement des six communes de Gémages, L'Hermitière, Mâle, La Rouge, Saint-Agnan-sur-Erre et Le Theil au .

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Val est une forme de relief au sens plus restreint que celui de la vallée.

Le Perche est une région naturelle française qui désignait au VIe siècle une zone forestière connue sous le nom de Silva Pertica.

Histoire[modifier | modifier le code]

La nouvelle commune a été créée le 1er janvier 2016, en application l'arrêté préfectoral du 25 septembre 2015[1]. Cela a entraîné la transformation des six anciennes communes en « communes déléguées » de Val-au-Perche.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Theil
(siège)
61P19 CC du Val d'Huisne 9,53 1 674 (2018) 176


Gémages 61185 CC du Val d'Huisne 6,47 118 (2018) 18
L'Hermitière 61204 CC du Val d'Huisne 8,34 208 (2018) 25
Mâle 61246 CC du Val d'Huisne 21,90 691 (2018) 32
La Rouge 61356 CC du Val d'Huisne 11,74 663 (2018) 56
Saint-Agnan-sur-Erre 61359 CC du Val d'Huisne 5,28 172 (2018) 33

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[2] En cours Martine Georget SE Infirmière libérale, maire déléguée de Mâle

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 3 526 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
3 7523 7373 7163 6203 526
(Sources : Insee à partir de 2014[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018, légale en 2021.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs du 2 octobre 2015 » (consulté le 22 octobre 2015)
  2. « Martine Georget, vingt ans d'expérience », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 janvier 2016)
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.