Saint-Loup (Manche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Loup.
Saint-Loup
L'église paroissiale Saint-Loup.
L'église paroissiale Saint-Loup.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Isigny-le-Buat
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
Gérard Daligault
2015-2020
Code postal 50300
Code commune 50505
Démographie
Gentilé Lupéens
Population
municipale
715 hab. (2014)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 40′ 04″ nord, 1° 17′ 42″ ouest
Altitude Min. 16 m – Max. 124 m
Superficie 6,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Loup

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Loup

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Loup

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Loup

Saint-Loup est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 715 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Loup[1]
Saint-Senier-sous-Avranches,
Saint-Martin-des-Champs
Saint-Senier-sous-Avranches Saint-Ovin
Saint-Martin-des-Champs Saint-Loup[1] Saint-Quentin-sur-le-Homme
Saint-Quentin-sur-le-Homme Saint-Quentin-sur-le-Homme Saint-Quentin-sur-le-Homme

Toponymie[modifier | modifier le code]

Édouard Le Héricher attribuait l'origine du toponyme à Loup, évêque de Troyes plutôt qu'à son homonyme évêque de Lyon[2].

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Vertu[3].

Le gentilé est Lupéen[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989[5] novembre 2014 Jean-Yves Bodin SE Employé de France Télécom
février 2015[6] en cours Gérard Daligault SE Retraité de la fonction territoriale
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 715 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Saint-Loup[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Saint-Loup avait compté jusqu'à 651 habitants en 1841, maximum dépassé à la fin des années 2000.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
601 627 542 570 626 625 651 637 586
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
597 570 558 504 492 483 478 476 452
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
434 424 424 348 366 347 357 361 341
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
298 307 363 429 460 474 519 672 715
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie ayant obtenu trois fleurs au concours des villes et villages fleuris[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, t. 1, Avranches, Tostain, (lire en ligne), p. 91
  3. Notice de Saint-Loup sur le site Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui de l'EHESS, consulté le 25 juillet 2012.
  4. « Site de la communauté de communes d'Avranches - Un village fleuri » (consulté le 22 octobre 2008)
  5. « Saint-Loup est en deuil. Le maire est décédé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 1er décembre 2014)
  6. « Élection du maire. Gérard Daligault est le nouveau maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 février 2015)
  7. Réélection 2014 : « Saint-Loup (50300) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 mai 2014)
  8. Date du prochain recensement à Saint-Loup, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  11. « Église », notice no PA00110588, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Œuvres mobilières à Saint-Loup », base Palissy, ministère français de la Culture.
  13. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 12 octobre 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :