La Chapelle-Longueville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Chapelle-Longueville
Mairie saint just.jpg Eglise saint just.jpg
Château de Saint-Just (Eure).jpg
Eglise la chapelle reanville.jpg SAINT-PIERRE - EGLISE - LA CHAPELLE LONGUEVILLE 20180721 07.jpg
De haut en bas, de gauche à droite : la mairie de Saint-Just, chef-lieu de La Chapelle-Longueville ; l'église de Saint-Just, le château de Saint-Just ; l'église paroissiale Notre-Dame de La Chapelle-Réanville ; l'église de Saint-Pierre-d'Autils.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Intercommunalité Seine Normandie Agglomération
Maire
Mandat
Antoine Rousselet
2020-2026
Code postal 27950
Code commune 27554
Démographie
Population
municipale
3 325 hab. (2018)
Densité 170 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 06′ 29″ nord, 1° 26′ 31″ est
Altitude Min. 13 m
Max. 139 m
Superficie 19,6 km2
Unité urbaine Vernon
(banlieue)
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Pacy-sur-Eure
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
La Chapelle-Longueville
Géolocalisation sur la carte : Eure
Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
La Chapelle-Longueville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Longueville
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Chapelle-Longueville
Liens
Site web la chapelle longueville.fr

La Chapelle-Longueville est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de l'Eure en région Normandie[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La Chapelle-Longueville est située dans la vallée de la Seine à environ 6 kilomètres au nord-ouest de Vernon.

Elle forme avec Saint-Marcel et Vernon une agglomération de plus de 30 000 habitants.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • La Seine marque la limite nord-est de la commune.
  • Le ruisseau de Saint-Ouen[2] marque la délimitation, au Goulet, de La Chapelle-Longueville et de Saint-Pierre-la-Garenne.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, La Chapelle-Longueville est une commune urbaine[Note 1]. Elle appartient en effet à l'unité urbaine de Vernon, une agglomération intra-départementale regroupant 3 communes[3] et 31 736 habitants en 2017, dont elle est la banlieue[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[6],[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

La Chapelle est attesté sous les formes Capella en 1172, 1173 et 1178[Note 3],[8], Capella de Gemeticis en 1370[Note 4],[8], La Chapelle-Génevray jusqu'en 1844[9].

Le village de Longueville s’étendait du Goulet à Saint-Marcel[Note 5] en incluant le territoire de l'actuel Saint-Pierre-d'Autils et le hameau de Mestreville. Le nom de Longueville évoquait la structure du terroir en longueur au bord de la Seine[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

A la suite de délibérations concordantes des conseils municipaux, le à Saint-Just, le 14 à La Chapelle Réanville et le 27 à Saint-Pierre d’Autils, les trois communes ont demandé leur fusion sous le régime des communes nouvelles, afin de réaliser des économies et multiplier les projets communs, tout en augmentant leur poids dans l'intercommunalité. Seuls deux conseillers municipaux ont voté contre ce projet, à La Chapelle-Réanville[11].

La commune nouvelle est créée le , et regroupe les communes de La Chapelle-Réanville, de Saint-Just et de Saint-Pierre-d'Autils, qui deviennent des communes déléguées[1]. Son chef-lieu se situe à Saint-Just.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle se trouve dans le canton de Pacy-sur-Eure et l'arrondissement d'Évreux du département de l'Eure.

Pour l'élection des députés, elle fait partie de la cinquième circonscription de l'Eure.

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Just
(siège)
27554 Seine Normandie Agglomération 4,44 1 306 (2014) 294


La Chapelle-Réanville 27150 Seine Normandie Agglomération 8,07 1 119 (2014) 139
Saint-Pierre-d'Autils 27588 Seine Normandie Agglomération 7,09 1 013 (2014) 143

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La Chapelle-Longueville est membre de la communauté d'agglomération dénommée Seine Normandie Agglomération, créée le et qui succède à la communauté d'agglomération des Portes de l'Eure, dont étaient membres les anciennes communes constituant La Chapelle-Longueville.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[12] octobre 2018[13] Jean-Michel Maureille[14]
Démissionnaire
LR puis Agir[15] Entrepreneur
Vice-président de SNA (2017 → 2018)
février 2019[16],[17] En cours
(au 29 juillet 2019[18])
Antoine Rousselet SE Entrepreneur

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 3 325 habitants[Note 6].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017 2018
3 4553 4163 3713 325
(Sources : Insee à partir de 2015[19].)

Économie[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Sites classés[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Il convient de se reporter aux articles consacrés aux anciennes communes fusionnées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Archives de la Seine-Maritime, 9 H 26.
  4. Dans le Pouillé d'Evreux.
  5. Attesté sous les formes Sanctus Marcellus in Longavilla vers 1010, Saint-Marcel-de-Longueville, appellation en usage du XIIIe au XVe siècle.
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Arrêté préfectoral du 3 août 2016 portant création d'une commuen nouvelle - La Chapelle-Longieville », Recueil des actes administratifs de la préfecture de l'Eure, no N°27-2016-081 spécial,‎ , p. 11-14 (lire en ligne [PDF], consulté le 26 août 2019).
  2. SANDRE, « Fiche ruisseau de Saint-Ouen (H3209000) » (consulté le 14 avril 2017).
  3. « Unité urbaine 2020 de Vernon », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 3 décembre 2020)
  4. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  5. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  6. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  8. a et b Jean Adigard des Gautries, Fernand Lechanteur. Les noms des communes de Normandie: Supplément aux Annales de Normandie. 18e année, n°2, 1968. Les noms des communes de Normandie (suite) page 5.
  9. « Notice communale : La Chapelle-Réanville », sur le site de l'EHESS (consulté le 14 septembre 2020)
  10. François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure, Page 178.
  11. « Saint-Just, Saint Pierre d’Autils et la Chapelle Réanville annoncent leur fusion au 1er janvier 2017 : Saint-Just/Saint-Pierre d’Autils/La Chapelle Réanville. Les trois communes ont annoncé leur fusion au 1er janvier 2017. Ce rapprochement vise à réaliser des économies et à multiplier les projets communs », Paris Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2019).
  12. Béatrice Cherry-Pellat, « Jean-Michel Maureille, maire de La Chapelle-Longueville », sur Le Démocrate, (consulté le 14 janvier 2017).
  13. Béatrice Cherry-Pellat, « Jean-Michel Maureille présente sa démission : Soupçonné d'abus de biens sociaux, le maire de La Chapelle-Longueville a présenté sa démission au préfet de l'Eure », Le Démocrate vernonnais,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2019) « Le maire de la commune nouvelle La Chapelle-Longueville, Jean-Michel Maureille, a adressé un courrier au préfet de l’Eure, Thierry Coudert, dans lequel il demande à démissionner de ses trois mandats : maire de La Chapelle-Longueville, vice-président en charge des Déchets à Seine Normandie agglomération et président du SETOM (Syndicat mixte pour l’étude et le traitement des ordures ménagères) ».
  14. « Justice : 12 mois de prison avec sursis requis contre l’ancien maire de La Chapelle-Longueville, Jean-Michel Maureille : L'ancien maire de La Chapelle-Longueville, Jean-Michel Maureille, a comparu au tribunal d'Evreux, dans l'Eure, pour diverses malversations. Le jugement sera rendu le 9 juillet. », Le Démocrate vernonnais,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2019).
  15. Jean-Michel Maureille quitte LR pour rejoindre Agir
  16. Béatrice Cherry-Pellat, « Antoine Rousselet remporte les municipales à La Chapelle-Longueville : Les habitants de la commune nouvelle, La Chapelle-Longueville, ont voté dimanche pour élire leur maire. Antoine Rousselet a obtenu plus de 65% des suffrages », Le Démocrate vernonnais,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2019) « Dans les trois communes historiques, la liste « Trois villages unis pour un avenir partagé » a détrôné celle de Jean Jouault, « Ma commune La Chapelle-Longueville » : 151 voix contre 112 à La Chapelle-Réanville, 287 contre 101 à Saint-Pierre-d’Autils et 298 contre 170 à Saint-Just. Au total, la liste d’Antoine Rousselet a recueilli 65,78% des suffrages (soit 736 voix) et celle de Jean Jouault, 34,22% (soit 383 voix) ».
  17. Celia Mick, « Antoine Rousselet, nouveau maire de La Chapelle Longueville, a saisi la Chambre régionale des comptes », Paris Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2019) « Vendredi, Antoine Rousselet, 48 ans, a été élu maire (SE) de La Chapelle-Longueville ».
  18. Béatrice Cherry-Pellat, « Entretien avec Antoine Rousselet, maire de La Chapelle-Longueville : Antoine Rousselet est à la tête de la mairie de La Chapelle-Longueville depuis 5 mois. Le point avec un entrepreneur qui a de nombreux projets pour sa commune », Le Démocrate vernonnais,‎ (lire en ligne, consulté le 26 août 2019).
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015, 2016, 2017 et 2018.
  20. « Les abris sous roche de Mestreville à Saint-Pierre-d'Autils 1/5 », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 18 juillet 2017).
  21. « Les abris sous roche de Mestreville à Saint-Pierre-d'Autils 2/5 », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 18 juillet 2017).
  22. « Les abris sous roche de Mestreville à Saint-Pierre-d'Autils 3/5 », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 18 juillet 2017).
  23. « Les abris sous roche de Mestreville à Saint-Pierre-d'Autils 4/5 », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 18 juillet 2017).
  24. « Les abris sous roche de Mestreville à Saint-Pierre-d'Autils 5/5 », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 18 juillet 2017).