Saint-Germain-du-Corbéis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Germain.
Saint-Germain-du-Corbéis
L'église Saint-Germain.
L'église Saint-Germain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Alençon-2
Intercommunalité Communauté urbaine d'Alençon
Maire
Mandat
Gérard Lurçon
2014-2020
Code postal 61000
Code commune 61397
Démographie
Gentilé Corbenois
Population
municipale
3 854 hab. (2014)
Densité 513 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 22″ nord, 0° 03′ 43″ est
Altitude Min. 127 m – Max. 197 m
Superficie 7,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Germain-du-Corbéis

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Germain-du-Corbéis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-du-Corbéis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Germain-du-Corbéis
Liens
Site web www.stgermainducorbeis.fr

Saint-Germain-du-Corbéis est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 3 854 habitants[Note 1] (les Corbenois).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins de la campagne d'Alençon et du Haut-Maine, sur la rive gauche de la Sarthe. Son bourg est à 2,5 km au sud-ouest d'Alençon[1].

Saint-Germain-du-Corbéis est desservie par le réseau de bus Alto. Ce réseau fait partie des Transports urbains de la communauté urbaine d'Alençon. Saint-Germain-du-Corbéis est sur le trajet des lignes 3, Iténéo 5, lténo Acces et Domino 4.

Communes limitrophes de Saint-Germain-du-Corbéis[2]
Condé-sur-Sarthe Condé-sur-Sarthe Alençon
Héloup Saint-Germain-du-Corbéis[2] Alençon
Héloup Héloup Arçonnay (Sarthe)

Toponymie[modifier | modifier le code]

La paroisse était dédiée à Germain d'Auxerre, évêque d'Auxerre au Ve siècle. René Lepelley attribue l'origine de Corbéis (prononcé [kɔʁbei]) à l'anthroponyme gaulois Corbus ou Corobus[3].

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Lisle-du-Corbéis[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1790, Saint-Germain-du-Corbéis a été attribué au département de la Sarthe, en même temps que le village voisin de Héloup, le faubourg alençonnais de Montsort, et la commune de Saint-Céneri-le-Gérei. Saint-Germain, Montsort et Héloup furent rattachés en 1793 au district d'Alençon et au département de l'Orne, Saint-Céneri le fut à son tour en 1795[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1815 1830 Duneveu-d'Herbigny    
1837 1842 Napoléon Joseph Curial   Comte, Pair de France
1842 1849 Germain Rose   Propriétaire
1852 1858 Germain Peltier    
1858 1868 Victor Largerie    
1869 1871 Victor Royer    
1871 1892 Louis Marie Bourdon   propriétaire
1892 1901 Henri Napoléon Curial   Comte, propriétaire
1901   Daniel Pouche    
1909 1919 Jean Hippolyte Prout    
1959 mars 1989 Yves Dossal    
mars 1989 mars 2008 Michèle Le Coutour    
mars 2008[6] en cours Gérard Lurçon[7] DVG Inspecteur du cadastre
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de vingt-sept membres dont le maire et trois adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 3 854 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Saint-Germain-du-Corbéis[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

Au début des années 1960, la commune a été rattrapée par l'expansion suburbaine autour d'Alençon. Les anciennes terres agricoles à l'est du territoire communal, de part et d'autres de la route de Fresnay, ont été intégralement loties, si bien que Saint-Germain-du-Corbéis est aujourd'hui essentiellement une banlieue résidentielle d'Alençon, qui n'en est séparé que par une bande verte continue de prairies correspondant aux zones inondables le long de la Sarthe et du ruisseau de Gesnes. La population, multipliée par cinq en quelques décennies, a culminé à 4 176 habitants en 1990.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
480 535 509 520 510 485 466 512 545
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
533 620 676 648 669 662 671 644 671
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
637 635 577 573 648 646 761 789 1 389
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014 -
1 647 2 332 3 956 4 176 4 020 3 666 3 878 3 854 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive Avenir de Saint-Germain-du-Corbéis fait évoluer une équipe senior de football en ligue de Basse-Normandie et deux autres en division de district[11].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distance routière la plus courte selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 224
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Julien Rémy Pesche, Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, t. 5 : Sai-Sao, Le Mans, Monnoyer, (lire en ligne), p. 149
  6. « Entouré de cinq adjoints, Gérard Lurçon est le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 juillet 2014)
  7. a et b Réélection 2014 : « Saint-Germain-du-Corbéis (61000) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 juin 2014)
  8. Date du prochain recensement à Saint-Germain-du-Corbéis, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Statue : Vierge à l'Enfant », notice no PM61000610, base Palissy, ministère français de la Culture
  11. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – A.S.Av. St Germain du Corbéis » (consulté le 24 août 2014)

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :