Canton d'Isigny-le-Buat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isigny.

Canton d'Isigny-le-Buat
Canton d'Isigny-le-Buat
Situation du canton d'Isigny-le-Buat dans le département de Manche.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement(s) Avranches
Bureau centralisateur Isigny-le-Buat
Conseillers
départementaux
Marie-Hélène Fillatre
Jean-Paul Ranchin
2015-2021
Code canton 50 15
Histoire de la division
Création 1790
Modification(s) 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 17 534 hab. (2016)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Superficie 361,07 km2
Subdivisions
Communes 28 + fraction Le Parc

Le canton d'Isigny-le-Buat est une division administrative française, située dans le département de la Manche et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 1 à 35.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons d'Isigny et de Saint-Hilaire-du-Harcouët avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département.[2]
  • Par décret du 25 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Isigny-le-Buat est conservé et s'agrandit. Il passe de 1 à 35 communes[1].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1825 1830 Charles-Nicolas de Saint-Paul de Lingeard (1773-1858)   Maire
    Les conseillers généraux représentent
un canton depuis 1833
   
1833 1842 Louis-Pierre Lerebours-Pigeonnière (1784-1881)   Juge de paix
1842 1848 Joseph-Gabriel Laumondais (1799-1882)   Avocat, juge de paix à Mortain, représentant (1848)
1848 1852 Isidore Heuzé (1797-1874)   Notaire à Isigny (1825-1829) et à Ducey (1829-1836) puis juge de paix
1852 1858 Louis Bréhier (1802-1861)   Juge d'instruction
1858 1867 P. Dubois   Propriétaire
1867 1886 Victor-Louis-Toussaint
Fauchon de Villeplée (1828-1892)
Républicain Propriétaire
1886 1892 Gabriel de Tesson (1860-1936) Droite Propriétaire, maire de La Mancellière (1900-1936)
1892 1908
(décès)[3]
Henri Foisil (1849-1908) Conservateur Magistrat puis avocat, maire d'Isigny
1908[4] 1926
(décès)
Louis-Ch-Fr Davy (1867-1926) Républicain Agriculteur, maire des Biards
1926 1940 Arsène-Jules Adam-Larivière RG Notaire
1945 1949 André Foisil   Agriculteur, maire d'Isigny
1949 1963
(décès)
Maurice Vaudoir Indépendant Éleveur, maire de Vezins
1963 1967 Louis Vaudoir
(frère du précédent)
DVD Agriculteur, maire de Chalandrey
1967 2004 Bernard Pinel DVD puis UDF Chef d'entreprise, maire d'Isigny-le-Buat
2004 2015 Louis Desloges DVD Cadre, conseiller municipal d'Isigny-le-Buat
Les données manquantes sont à compléter.

Le canton participe à l'élection du député de la deuxième circonscription de la Manche, avant et après le redécoupage des circonscriptions pour 2012[5].

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Marie-Hélène Fillâtre   DVD Ingénieur agroalimentaire, maire de Juvigny-le-Tertre, ancienne conseillère générale du canton de Juvigny-le-Tertre (2011-2015)
2015 août 2018
(décès)[6]
Bernard Tréhet   DVD Enseignant retraité, maire de Brécey, ancien conseiller général du canton de Brécey (1998-2015)
2018 En cours Jean-Paul Ranchin   DVD Chef d'entreprise à Tirepied

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Marie-Hélène Fillâtre et Bernard Tréhet (DVD, 46,7 %) et Louis Desloges et Isabelle Lottin (DVG, 35 %). Le taux de participation est de 54,81 % (7 583 votants sur 13 835 inscrits)[7] contre 50,67 % au niveau départemental[8] et 50,17 % au niveau national[9].

Au second tour, Marie-Hélène Fillatre et Bernard Trehet (DVD) sont élus avec 56,64 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,42 % (3 633 voix pour 7 103 votants et 13 813 inscrits)[10].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation de l'ancien territoire du canton dans l'arrondissement d'Avranches.

Avant mars 2015, le canton d'Isigny-le-Buat comptait 3 321 habitants en 2012 (population municipale) et ne comprenait qu'une seule commune : Isigny-le-Buat.

La fusion-association de neuf communes avec Isigny-le-Buat en 1973 avait abouti à cette situation, exceptionnelle en milieu rural, de canton à une seule commune. De ce fait, il n'avait dans un premier temps pas été créé d'intercommunalité, la commune n'adhérant à un établissement public de coopération intercommunale que lors du regroupement des communautés de communes de l'ouest de l'Avranchin (communauté de communes Avranches - Mont-Saint-Michel).

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, la commune devient bureau centralisateur d'un canton agrandi des quinze communes du canton de Brécey, des neuf du canton de Juvigny-le-Tertre, de six communes du canton d'Avranches et de quatre du canton de Saint-Pois.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Avant mars 2015, le canton comprenait neuf communes associées :

La commune du Buat, absorbée en 1968 par Isigny, était la seule commune définitivement supprimée, depuis la création des communes sous la Révolution, incluse dans le canton d'Isigny-le-Buat dans son territoire antérieur à 2015[11].

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Après le redécoupage de 2014, le canton d'Isigny-le-Buat comprenait trente-cinq communes entières[1].

Suite à la création de la commune du Parc par fusion de trois communes au et à celle de la commune de Juvigny les Vallées par réunion de sept communes le , le canton est désormais composé de vingt-huit communes entières et d'une fraction de commune (l'ancienne commune de Braffais):

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Isigny-le-Buat
(chef-lieu)
50256 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 3 315 (2016)
Le Parc 50535 Mont-Saint-Michel-Normandie Fraction : 189 (2014)
Commune : 906 (2016)
Brécey 50074 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 2 100 (2016)
La Chaise-Baudouin 50112 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 480 (2016)
La Chapelle-Urée 50124 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 152 (2016)
Les Cresnays 50152 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 232 (2016)
Cuves 50158 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 284 (2016)
La Godefroy 50205 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 271 (2016)
La Gohannière 50206 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 118 (2016)
Le Grand-Celland 50217 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 579 (2016)
Juvigny les Vallées 50260 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 1 709 (2016)
Lingeard 50271 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 79 (2016)
Les Loges-sur-Brécey 50275 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 139 (2016)
Le Mesnil-Adelée 50300 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 171 (2016)
Le Mesnil-Gilbert 50312 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 139 (2016)
Notre-Dame-de-Livoye 50379 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 141 (2016)
Le Petit-Celland 50399 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 199 (2016)
Reffuveille 50428 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 505 (2016)
Saint-Brice 50451 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 135 (2016)
Saint-Georges-de-Livoye 50472 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 200 (2016)
Saint-Jean-du-Corail-des-Bois 50495 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 69 (2016)
Saint-Laurent-de-Cuves 50499 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 483 (2016)
Saint-Loup 50505 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 723 (2016)
Saint-Martin-des-Champs 50516 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 2 349 (2016)
Saint-Michel-de-Montjoie 50525 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 307 (2016)
Saint-Nicolas-des-Bois 50529 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 92 (2016)
Saint-Senier-sous-Avranches 50554 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 1 398 (2016)
Tirepied 50597 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 818 (2016)
Vernix 50628 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 160 (2016)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
3 8503 5373 1503 1473 2073 0503 1803 3063 321
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2016, le canton comptait 17 534 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016
17 47917 534
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[14].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-246 du 25 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Manche.
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f185.image.r=cantons%201833
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6252198r/f2.item.r=canton.zoom
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62762161/f7.item.r=canton.zoom
  5. Tableau des circonscriptions électorales des départements (ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009)
  6. https://www.politiquemania.com/forum/modification-f14/deces-bernard-trehet-manche-t7597.html
  7. « Résultats du premier tour pour le canton d'Isigny-le-Buat », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  8. « Résultats du premier tour pour le département de la Manche », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  10. « Résultats du second tour pour le canton d'Isigny-le-Buat », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Isigny-le-Buat », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 14 novembre 2010) (et fiches liées).
  12. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  14. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2015 et 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]