Souleuvre en Bocage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Souleuvre en Bocage

De haut en bas, de gauche à droite : le Viaduc de la Souleuvre ; le château médiéval de la Cour de Bas à Bures-les-Monts ; l'église Saint-Pierre de La Ferrière-Harang ; passage de la Vire à Malloué ; l'église de Saint-Martin-Don ; l'église de Sainte-Marie-Laumont ; menhirs de la Plumaudière à Montchauvet.
Viaduc de la Souleuvre 1.JPG Château médiéval Bures-les-Monts.JPG Eglise Saint-Pierre Ferrière-Harang.JPG
Malloué - Vire juillet.JPG
EgliseSaintMartinDonNormandieFrance.JPG FranceNormandieSteMarieLaumontEglise.jpg Plumaudière.JPG
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Vire
Canton Condé-sur-Noireau
Intercommunalité Communauté de communes Intercom de la Vire au Noireau
Maire
Mandat
Alain Declomesnil
2016-2020
Code postal 14260 et 14350
Code commune 14061
Démographie
Population
municipale
8 789 hab. (2016)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 56′ 13″ nord, 0° 50′ 21″ ouest
Altitude Min. 54 m
Max. 308 m
Superficie 187,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Souleuvre en Bocage

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Souleuvre en Bocage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Souleuvre en Bocage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Souleuvre en Bocage
Liens
Site web souleuvreenbocage.fr

Souleuvre en Bocage est une commune française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 8 789 habitants[Note 1].

Elle est créée le par la fusion des vingt communes constituant la communauté de communes de Bény-Bocage, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Beaulieu, Le Bény-Bocage, Bures-les-Monts, Campeaux, Carville, Étouvy, La Ferrière-Harang, La Graverie, Malloué, Montamy, Mont-Bertrand, Montchauvet, Le Reculey, Saint-Denis-Maisoncelles, Sainte-Marie-Laumont, Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Martin-Don, Saint-Ouen-des-Besaces, Saint-Pierre-Tarentaine et Le Tourneur deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Souleuvre en Bocage[1]
Placy-Montaigu (Manche),
Torigny-les-Villes (Manche)
Dampierre, Saint-Jean-des-Essartiers, Les Loges Saint-Jean-des-Essartiers (sur 200 mètres),
Cahagnes,
Saint-Pierre-du-Fresne,
Jurques,
Brémoy
Pont-Farcy,
Pont-Bellanger
Souleuvre en Bocage[1] Le Mesnil-Auzouf,
Danvou-la-Ferrière,
Saint-Jean-le-Blanc,
Lassy
Landelles-et-Coupigny,
Beaumesnil,
Campagnolles
Vire-Normandie Valdallière

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de « Souleuvre en Bocage » est choisi pour dénommer la commune nouvelle, à la suite d'une consultation populaire. Parmi les sept noms proposés, il recueille plus de la moitié des suffrages[2]. Ce nom fait référence à la Souleuvre, cours d'eau qui traverse le territoire communal et s'y jette dans la Vire, et au bocage virois, la région naturelle dont la commune fait partie.

La graphie de l'arrêté préfectoral (sans traits d'union), non conforme aux règles de typographie française, est confirmée par le Code officiel géographique qui reprend les graphies des arrêtés préfectoraux[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [4], par la fusion de vingt communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Beaulieu, Le Bény-Bocage, Bures-les-Monts, Campeaux, Carville, Étouvy, La Ferrière-Harang, La Graverie, Malloué, Montamy, Mont-Bertrand, Montchauvet, Le Reculey, Saint-Denis-Maisoncelles, Sainte-Marie-Laumont, Saint-Martin-des-Besaces, Saint-Martin-Don, Saint-Ouen-des-Besaces, Saint-Pierre-Tarentaine et Le Tourneur deviennent des communes déléguées et Le Bény-Bocage est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Avec plus de 187 km2, cette commune nouvelle devient — en termes de superficie — la plus grande commune de Normandie[réf. nécessaire].

Le , elle intègrera la nouvelle communauté de communes Intercom de la Vire au Noireau, née de la fusion de la communauté de communes du Pays de Condé et de la Druance et de la communauté de communes Intercom séverine, adjointes des communes nouvelles de Valdallière, Souleuvre en Bocage et Vire Normandie[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[6] En cours Alain Declomesnil DVD Agriculteur, maire délégué du Reculey, ancien conseiller général
Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Le Bény-Bocage
(siège)
14061 8,91 1 038 (2016) 116


Beaulieu 14052 3,15 197 (2016) 63
Bures-les-Monts 14115 5,21 147 (2016) 28
Campeaux 14129 8,43 580 (2016) 69
Carville 14139 10,43 342 (2016) 33
Étouvy 14255 2,29 289 (2016) 126
La Ferrière-Harang 14264 11,43 313 (2016) 27
La Graverie 14317 11,89 1 179 (2016) 99
Malloué 14395 1,27 26 (2016) 20
Montamy 14440 3,67 118 (2016) 32
Mont-Bertrand 14441 6,33 241 (2016) 38
Montchauvet 14443 18,21 380 (2016) 21
Le Reculey 14532 4,73 276 (2016) 58
Saint-Denis-Maisoncelles 14573 2,36 107 (2016) 45
Sainte-Marie-Laumont 14618 15,61 685 (2016) 44
Saint-Martin-des-Besaces 14629 22,03 1 177 (2016) 53
Saint-Martin-Don 14632 7,60 258 (2016) 34
Saint-Ouen-des-Besaces 14636 8,48 429 (2016) 51
Saint-Pierre-Tarentaine 14655 12,23 372 (2016) 30
Le Tourneur 14704 23,02 635 (2016) 28

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 8 789 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016
8 7358 7628 789
(Sources : Insee à partir de 2014[7].)


Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016, légale en 2019.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Laura Baudier, « Commune nouvelle : « Souleuvre en Bocage » verra bientôt le jour », sur lavoixlebocage.fr, (consulté le 4 janvier 2016)
  3. « Commune de Vire Normandie (14762) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 23 août 2016).
  4. « Recueil des actes administratifs du 4 décembre 2015 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 30 décembre 2015).
  5. « Recueil des actes administratifs no 130 du 21 novembre 2016 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 22 novembre 2016).
  6. « Alain Declomesnil a été élu maire de Souleuvre-en-Bocage », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 janvier 2016)
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015 et 2016.