Saint-Quentin-sur-le-Homme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Quentin-sur-le-Homme
Saint-Quentin-sur-le-Homme
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Pontorson
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
Marie-France Bouillet
2014-2020
Code postal 50220
Code commune 50543
Démographie
Gentilé Saint-Quentinais
Population
municipale
1 219 hab. (2015 en diminution de 2,56 % par rapport à 2010)
Densité 72 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 51″ nord, 1° 19′ 00″ ouest
Altitude Min. 6 m
Max. 95 m
Superficie 16,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Quentin-sur-le-Homme

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Quentin-sur-le-Homme

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Quentin-sur-le-Homme

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Quentin-sur-le-Homme
Liens
Site web www.saint-quentin-sur-le-homme.fr

Saint-Quentin-sur-le-Homme est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 1 219 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Quentin-sur-le-Homme est proche de la baie du mont Saint-Michel. Couvrant 1 684 hectares, son territoire était le plus étendu du canton de Ducey.

Communes limitrophes de Saint-Quentin-sur-le-Homme[1]
Saint-Martin-des-Champs Saint-Loup Saint-Ovin,
Marcilly
Le Val-Saint-Père Saint-Quentin-sur-le-Homme[1] Marcilly
Estuaire de la Sélune,
Poilley
Poilley Ducey-les-Chéris
(comm. dél. des Chéris et Ducey)

Toponymie[modifier | modifier le code]

La paroisse était dédiée à saint Quentin, évangélisateur de la Gaule.

Le homme (ou le houlme en ancien dialecte normand) signifie l'« îlot » ou la « prairie au bord de l'eau » du norrois holmr[2].

Le nom a été ajouté en 1921 en référence au château du même nom.

Le gentilé est Saint-Quentinais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(avant 2001) 2005 Raymond Beaulieu - -
2005[3] en cours Marie-France Bouillet[4] SE Éducatrice spécialisée
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2015, la commune comptait 1 219 habitants[Note 2], en diminution de 2,56 % par rapport à 2010 (Manche : +0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 5981 4141 6191 7381 6651 6051 6041 6071 645
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6051 5011 4101 3401 3211 2631 2381 2151 172
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1651 0801 033884903944974896862
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
8248078301 0041 0071 0901 1951 2121 228
2013 2015 - - - - - - -
1 2061 219-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Quentin, de style roman, dont le début de construction remonte au XIIe siècle[9], abrite des œuvres classées à titre d'objets aux Monuments historiques[10].

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleuri (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[11].

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

L'Union sportive de Saint-Quentin-sur-le-Homme fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et deux autres en divisions de district[12].

En 2012, création de l'équipe cycliste le Team Sud Manche Leucémie, composée de coureurs de niveau régional. Par la pratique du cyclisme en compétition, son but est de communiquer sur les actions de l'association départementale Manche Leucémie.

Le Poker Club Saint Quentinais (PCSQ) se réunit chaque mercredi soir à partir de 20 heures 30 pour une pratique conviviale du poker de loisirs sans mise d'argent.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Valéry (1871-1945). Il séjourna au château de l'Isle-Manière lors de l'été 1918, comme secrétaire d'Édouard Lebey, administrateur de l'agence Havas, qui avait quitté la ville de Paris alors bombardée. Il y composa les poèmes La Pythie, Le Rameur, Équinoxe, Au Platane, Air de Sémiramis, tous morceaux du recueil Charmes (1922), également illustré par le célèbre Cimetière marin[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Cahier des Annales de Normandie - René Lepelley - Les noms de communes de l'arrondissement d'Avranches (Manche) - page 567.
  3. « Marie-France Bouillet candidate à sa succession », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 octobre 2016)
  4. a et b Réélection 2014 : « Saint-Quentin-sur-le-Homme (50220) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 28 mai 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Église de Saint-Quentin sur le site des études françaises » (consulté le 5 novembre 2009)
  10. « Œuvres à Saint-Quentin-sur-le-Homme », base Palissy, ministère français de la Culture.
  11. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris », sur villes-et-villages-fleuris.com (consulté le 8 octobre 2016)
  12. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – US St Quentin le Homme » (consulté le 8 octobre 2016).
  13. Hugues Plaideux, "Paul Valéry à Saint-Quentin-sur-le-Homme (été 1918)", dans Revue de la Manche, t.44, fasc.174, avril 2002, p.59-78.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :