Saint-Hilaire-du-Harcouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Hilaire-du-Harcouët
Saint-Hilaire-du-Harcouët
L'église Saint-Hilaire.
Blason de Saint-Hilaire-du-Harcouët
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
Gilbert Badiou
2016-2020
Code postal 50600, 50730
Code commune 50484
Démographie
Gentilé Saint-Hilairiens
Population
municipale
6 120 hab. (2016)
Densité 130 hab./km2
Population
aire urbaine
9 114 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 42″ nord, 1° 05′ 27″ ouest
Altitude Min. 56 m
Max. 192 m
Superficie 46,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Hilaire-du-Harcouët

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Hilaire-du-Harcouët

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Hilaire-du-Harcouët

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Hilaire-du-Harcouët
Liens
Site web st-hilaire.fr

Saint-Hilaire-du-Harcouët est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 6 120 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion de trois communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Saint-Hilaire-du-Harcouët (ancien territoire), Saint-Martin-de-Landelles et Virey deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les communes déléguées de Saint-Hilaire-du-Harcouët

La commune est située au confluent de la Sélune et de l'Airon, au sud de l'Avranchin, au carrefour de trois régions : la Normandie, la Bretagne et les Pays de la Loire. Son bourg est à 15 km sud-ouest de Mortain, à 25 km sud-est d'Avranches, à 28 km au nord de Fougères et à 38 km à l'ouest de Domfront[1].

Communes limitrophes de Saint-Hilaire-du-Harcouët[2]
Isigny-le-Buat
Grandparigny
Hamelin
Saint-Laurent-de-Terregatte
Saint-Hilaire-du-Harcouët[2] Lapenty
Saint-Georges-de-Reintembault (Ille-et-Vilaine) Les Loges-Marchis
Saint-Brice-de-Landelles
Monthault (Ille-et-Vilaine)
Moulines

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné pour la première fois vers 1040 sous la forme latinisée Sanctus Hylarius selon Adigard des Gautries dans Les noms de lieux de la Manche[3].

La paroisse est dédiée à Hilaire de Poitiers, théologien du IVe siècle, docteur de l'Église.

Le déterminant complémentaire du-Harcouët provient du vicomte Harscoitus de Saint-Hilaire, qui fut le premier seigneur de la cité et architecte de la forteresse vers 1100. Son nom est attesté conjointement à celui du village dès le début du XIIe siècle. Cet anthroponyme breton en vogue dans la Normandie ducale est parfois normannisé en Ha(r)sculf[us][3], avec l'élément norrois -úlfr qui expliquent les patronymes normands en -ouf, comme Ouf, Ingouf, Renouf, Osouf.

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Hilaire-Harcouët[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est créée le avec le statut de commune nouvelle après la fusion des trois communes : Saint-Hilaire-du-Harcouët, Saint-Martin-de-Landelles et Virey[5].

En juillet 2018, le conseil municipal des Loges-Marchis a refusé d'intégrer le projet d'extension par 8 voix contre 4 sur 13 votants[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de tous les conseillers municipaux issus des conseils des anciennes communes. Le maire de chacune d'entre elles devient maire délégué[5].

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Hilaire-du-Harcouët (commune déléguée)
(siège)
50P24 CA Mont-Saint-Michel-Normandie 10,12 3 926 (2016) 388


Saint-Martin-de-Landelles 50515 CC de Saint Hilaire du Harcouët 19,91 1 131 (2016) 57
Virey 50644 CC de Saint Hilaire du Harcouët 16,94 1 063 (2016) 63

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
11 janvier 2016 En cours
(au 1 mai 2018)
Gilbert Badiou[7] SE Assureur, vice-président de la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie, président du pays de la Baie du Mont-Saint-Michel (depuis 2014)

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 6 120 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016
6 1306 0816 120
(Sources : Insee à partir de 2014[9].)


Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Le marché se tient tous les mercredis matins.

L'hebdomadaire La Gazette de la Manche a son siège dans la commune.

La commune dispose d'une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie de Centre et Sud-Manche.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les lieux et monuments de la commune sont ceux des anciennes communes fusionnées.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Saint-Hilaire-du-Harcouët

Les armes de la commune de Saint-Hilaire-du-Harcouët se blasonnent ainsi :
De gueules à la tour d'argent maçonnée de sable surmontée de trois étoiles d'or rangées en chef[12].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016, légale en 2019.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b François de Beaurepaire, Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, éditions Picard 1986. p. 196.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales [lire en ligne].
  5. a et b « Recueil des actes administratifs de la préfecture de la Manche, n° 79 », .
  6. Regroupement de communes : Les Loges-Marchis disent "non" à Saint-Hilaire-du-Harcouët
  7. Réélection 2016 à la suite de la création de la commune nouvelle : Hélène Leforestier, « Saint-Hilaire-du-Harcouët : Gilbert Badiou élu maire de la commune nouvelle », La Manche libre, 12 janvier 2016.
  8. Guide pratique de la ville, page 22, consulté le 25 juillet 2012.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015 et 2016.
  10. « Ouest-france.fr - La vie incroyable et sarthoise de Manu Dibango » (consulté le 30 décembre 2013)
  11. « La Manche libre.fr - Michaël Jones en concert à Saint-Hilaire le 18 novembre » (consulté le 17 avril 2013)
  12. « GASO, la banque du blason - Saint-Hilaire-du-Harcouët - Manche » (consulté le 14 novembre 2012)
  13. « Saint-Hilaire-du-Harcouët sur le site de l'Institut géographique national » [archive du ] (archive Wikiwix)