La Ferté-en-Ouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Ferté-en-Ouche
Le château de La Ferté-Frênel.
Le château de La Ferté-Frênel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Rai
Intercommunalité communauté de communes des Pays de L'Aigle
Maire
Mandat
Michel Le Glaunec
2016-2020
Code postal 61470, 61550
Code commune 61167
Démographie
Population
municipale
3 211 hab. (2014)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 30″ nord, 0° 30′ 39″ est
Altitude Min. 189 m
Max. 299 m
Superficie 131,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
La Ferté-en-Ouche

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
La Ferté-en-Ouche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Ferté-en-Ouche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Ferté-en-Ouche

La Ferté-en-Ouche est une commune française située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 3 211 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion de dix communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes d'Anceins, Bocquencé, Couvains, La Ferté-Frênel, Gauville, Glos-la-Ferrière, Heugon, Monnai, Saint-Nicolas-des-Laitiers et Villers-en-Ouche deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Guiel[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du 26 octobre 2015[2], par la fusion de dix communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes d'Anceins, Bocquencé, Couvains, La Ferté-Frênel, Gauville, Glos-la-Ferrière, Heugon, Monnai, Saint-Nicolas-des-Laitiers et Villers-en-Ouche deviennent des communes déléguées et La Ferté-Frênel est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
5 janvier 2016 en cours Michel Le Glaunec[3]   Retraité, maire délégué de Gauville
Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
La Ferté-Frênel
(siège)
61167 CC du Canton de la Ferté Fresnel 7,70 629 (2014) 82
Anceins 61003 CC du Canton de la Ferté Fresnel 12,33 211 (2014) 17
Bocquencé 61047 CC du Canton de la Ferté Fresnel 10,15 145 (2014) 14
Couvains 61136 CC du Canton de la Ferté Fresnel 17,93 186 (2014) 10
Gauville 61184 CC du Canton de la Ferté Fresnel 21,51 592 (2014) 28
Glos-la-Ferrière 61191 CC du Canton de la Ferté Fresnel 12,63 534 (2014) 42
Heugon 61205 CC du Canton de la Ferté Fresnel 15,70 245 (2014) 16
Monnai 61282 CC du Canton de la Ferté Fresnel 15,52 238 (2014) 15
Saint-Nicolas-des-Laitiers 61434 CC du Canton de la Ferté Fresnel 7,09 87 (2014) 12
Villers-en-Ouche 61506 CC du Canton de la Ferté Fresnel 11,13 344 (2014) 31

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La Ferté-Frênel

Anceins

  • Église Saint-Martin, ouvertures en brique.
  • Moulin sur la Charentonne.

Bocquencé

Couvains-Marnefer

Gauville

Glos-la-Ferrière

  • Le château du Boële et son colombier, ils sont inscrits à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques[8]. Le château a été achevé en 1606. On ne connaît pas l'origine du fief qui était déjà constitué en 1414.
  • L'église Saint-Agnan construite entre le (XIe siècle) et le (XVIe siècle). À l'intérieur se trouve la table de communion qui date de la fin de l'époque Louis XIII. Le lutrin est fait d'un aigle couronné.

Heugon

Monnai

Saint-Nicolas-des-Laitiers

  • Église Saint-Nicolas.

Villers-en-Ouche

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.

Références[modifier | modifier le code]