Mesnils-sur-Iton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mesnils-sur-Iton
Damville Hotel de Ville-1.jpg Damville-FR-27-la ville-06.jpg Damville-FR-27-église-15.jpg
Gouville - Chambray.JPG
Chasse aux monuments, Condé-sur-Iton 01.JPG Chasse aux monuments, Condé-sur-Iton 06.JPG Damville-FR-27-la ville-16.jpg
De haut en bas, de gauche à droite : L'hotel de ville de Mesnils-sur-Iton ; une vue ,et , une partie de l'église Saint-Évroult de Damville ; le Château de Chambray à Gouville ; l’église Saint Martin ; le Château des évêques d'Evreux à Condé-sur-Iton ; un bâtiment de la ville de Damville.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Intercommunalité Communauté de communes Interco Normandie Sud Eure
Maire
Mandat
Colette Bonnard
2019-2020
Code postal 27160, 27240
Code commune 27198
Démographie
Population
municipale
6 126 hab. (2018)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 14″ nord, 1° 04′ 32″ est
Superficie 67,61 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Évreux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Cantons de Breteuil et de Verneuil-sur-Avre
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Mesnils-sur-Iton
Géolocalisation sur la carte : Eure
Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Mesnils-sur-Iton
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mesnils-sur-Iton
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mesnils-sur-Iton
Liens
Site web mesnils-sur-iton.fr/

Mesnils-sur-Iton est une commune nouvelle française, constituée le , située dans le département de l'Eure en région Normandie. Elle est issue du regroupement des communes de Condé-sur-Iton, Damville, Gouville, Manthelon, Le Roncenay-Authenay et Le Sacq.

Au , elle est intégrée en tant que commune déléguée au sein de la commune nouvelle (élargie) de Mesnils-sur-Iton.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Représentations cartographiques de la commune
Carte OpenStreetMap
Carte topographique

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mesnils-sur-Iton est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Mesnils-sur-Iton, une unité urbaine monocommunale[5] de 6 122 habitants en 2017, constituant une ville isolée[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction d'Évreux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 108 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[8],[9].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mesnil Ce lien renvoie vers une page d'homonymie est un élément de toponyme très répandu au nord de la France, avec une particulière concentration dans l'ancien duché de Normandie. Il est issu du gallo-roman *MASIONILE, terme dérivé du bas latin[10], diminutif de mansio « demeure, habitation, maison ». Devenu en français médiéval maisnil, mesnil « maison avec terrain »[11].

L'Iton est une rivière française, dernier affluent de la rive gauche de l'Eure, et donc un sous-affluent de la Seine. Elle arrose notamment la ville d'Évreux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs communes émettent le souhait de se rassembler dans une commune nouvelle. Ce projet de création d'une commune nouvelle est approuvé par les conseils municipaux de six communes : Condé-sur-Iton, Damville, Gouville, Manthelon, Le Roncenay-Authenay et Le Sacq.

L'arrêté préfectoral du a officiellement créé la nouvelle commune pour une mise en place le 1er janvier 2016[12] et le siège est fixé à Damville.

Par un arrêté préfectoral du , Buis-sur-Damville, Grandvilliers et Roman intègrent la commune nouvelle [13].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
Jean-Pascal Levée[14] DVD Professeur des écoles
4e vice-président de l'Interco Normandie Sud Eure
Démissionnaire en novembre 2018
[15] en cours Colette Bonnard DVD Secrétaire comptable retraitée
Conseillère départementale du canton de Verneuil-sur-Avre (2015 → )
Maire déléguée de Manthelon (2016 → )

Communes fondatrices[modifier | modifier le code]

Fondée au à partir des six communes de Condé-sur-Iton, Damville, Gouville, Manthelon, Le Roncenay-Authenay et Le Sacq, Mesnils-sur-Iton s'élargit au par l'adjonction des trois autres communes de Buis-sur-Damville, Grandvilliers et Roman.

Liste des communes fondatrices de Mesnils-sur-Iton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Damville
(siège)
27198 Interco Normandie Sud Eure 11,74 2 016 (2013) 172


Condé-sur-Iton 27166 Interco Normandie Sud Eure 19,58 897 (2013) 46
Gouville 27293 Interco Normandie Sud Eure 8,47 545 (2013) 64
Manthelon 27387 Interco Normandie Sud Eure 14,55 347 (2013) 24
Le Roncenay-Authenay 27024 Interco Normandie Sud Eure 8,79 379 (2013) 43
Le Sacq 27503 Interco Normandie Sud Eure 4,48 299 (2013) 67
Buis-sur-Damville 27416 CC Interco Normandie Sud Eure 24,56 988 (2014) 40
Grandvilliers 27297 CC Interco Normandie Sud Eure 17,66 342 (2014) 19
Roman 27491 CC Interco Normandie Sud Eure 15,20 279 (2014) 18

Population et société[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 6 126 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
4 4624 4834 5066 1226 126
(Sources : Insee à partir de 2014[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Site classé[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 26 mars 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 26 mars 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 26 mars 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 de Mesnils-sur-Iton », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 26 mars 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  8. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 26 mars 2021).
  10. Albert Dauzat, Les noms de lieux, origine et évolution, Libraire Delagrave, Paris, 1926, p. 153.
  11. Marianne Mulon, Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207).
  12. « recueil des actes administratifs de l'Eure » (consulté le 18 décembre 2015).
  13. Thierry Coudert, « Arrêté préfectoral n° 27-2018-11-20-002 portant création de la commune nouvelle de Mesnils-sur-Iton », Recueil des actes administratifs spécial n°27-2018-167,‎ , p. 43-46 (lire en ligne).
  14. « Mesnils-sur-Iton : Jean-Pascal Levée a été élu à la tête de la nouvelle commune », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne).
  15. « Colette Bonnard, la maire déléguée de Manthelon, devient la nouvelle maire de Mesnils-sur-Iton », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne).
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  17. « Le château et le parc de Chambray à Gouville » [PDF], sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 25 juillet 2017).