Sartilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Manche
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Manche.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Sartilly
Portail roman de l'église Saint-Pair.
Portail roman de l'église Saint-Pair.
Blason de Sartilly
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Avranches
Intercommunalité Communauté de communes Avranches - Mont-Saint-Michel
Maire délégué Denis Rault
Code postal 50530
Code commune 50565
Démographie
Gentilé Sartillais
Population 1 589 hab. (2013)
Densité 138 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 09″ nord, 1° 27′ 25″ ouest
Altitude Min. 35 m – Max. 119 m
Superficie 11,53 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Sartilly-Baie-Bocage
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Sartilly

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Sartilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Sartilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Sartilly

Sartilly est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 1 589 habitants[Note 1] , commune déléguée au sein de Sartilly-Baie-Bocage depuis le 1er janvier 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord-ouest de l'Avranchin. Son bourg est à 7 km au sud-ouest de La Haye-Pesnel, à 12 km au nord-ouest d'Avranches et à 15 km au sud-est de Granville[1]. Sartilly est limitrophe de Jullouville, commune littorale.

Communes limitrophes de Sartilly[2]
Jullouville
(comm. ass. de Saint-Michel-des-Loups)
Saint-Pierre-Langers La Rochelle-Normande
Angey Sartilly[2] La Rochelle-Normande
Dragey-Ronthon Champcey Montviron

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme latinisée Sartilleio en 1129[3].

Il s'agit d'un type toponymique gaulois ou gallo-roman en -(i)acum[3], dont le premier élément, appellatif ou anthroponyme est incertain[3].

Le nom de personne latin *Sartilius (dérivé de Sartius)[4] est conjecturel, quant au surnom roman Certulus[5], il est difficilement compatible phonétiquement avec la forme de 1129, continuée par la forme moderne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sartilly

Les armes de la commune de Sartilly se blasonnent ainsi :
De sinople au cheval gai d'argent surmonté d'une coquille d'or[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
(vers 1840)   Jean-Louis Doussin[7]    
         
1983 en cours Denis Rault[8] UDI Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de dix-neuf membres dont le maire et cinq adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 1 589 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Sartilly[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
932 952 864 1 072 1 123 1 140 1 144 1 261 1 249
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 331 1 284 1 309 1 285 1 233 1 227 1 260 1 224 1 202
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 160 1 205 1 174 1 035 1 024 1 035 1 059 1 123 1 071
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013
1 033 1 087 1 142 1 216 1 156 1 259 1 307 1 525 1 589
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006 [11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monument commémoratif des caporaux de Souain.
  • Le portail roman de l'église Saint-Pair (XIIe siècle) est le seul élément subsistant de l’église romane détruite en 1858 en raison de son mauvais état[12]. Le reste de l'église date du XIXe siècle (la reconstruction fut achevée en 1902)[13]. Cette église dépend de la paroisse Saint-Auguste-Chapdeleine du doyenné du Pays de Granville-Villedieu[14].
  • À l'intérieur du cimetière où fut ré-inhumé Théophile Maupas, un monument a été érigé en 1925 à la mémoire des caporaux de Souain, fusillés pour l'exemple en 1915.
  • Manoir de Brecquigny (XVIIe siècle) inscrit aux Monuments historiques depuis le 1er décembre 1980[15].
  • Monument aux morts. Buste de poilu drapé dans un drapeau se trouvant au sommet, en dessous la croix de guerre, la palme qui est sous le sabre. Le rameau de chêne avec le casque dessus. Créé en 1919 et inauguré en 1922. Architecture colonne quadrangulaire, sculpteur Charles-Henri Pourquet, fonderie du Val d'Osne.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Arts[modifier | modifier le code]

L'association Union des Arts propose plusieurs activités telles que : danse, musique, dessin, sculpture, art floral, patrimoine[16].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association sportive Jullouville-Sartilly fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et deux autres en divisions de district[17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Théophile Maupas (1874-1915), l'un des caporaux de Souain, inhumé en 1923 dans le cimetière de la commune, où sa veuve était institutrice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a, b et c François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, , 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 216
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, , p. 644b
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 244
  6. « GASO, la banque du blason - Sartilly Manche » (consulté le 17 février 2011)
  7. Annuaire du département de la Manche, 12e année, 1840, p 221
  8. a et b Réélection 2014 : « Sartilly (50530) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Sartilly, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  12. Site des études françaises
  13. « Site de la commune de Sartilly » (consulté le 28 février 2009).
  14. Site du diocèse
  15. « Logis ou manoir de Brecquigny », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Site de l'association : Présentation de l’association » (consulté le 18 février 2011)
  17. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – AS Jullouville Sartilly » (consulté le 29 juin 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :