Carentan les Marais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Carentan-les-Marais)
Aller à : navigation, rechercher
Carentan les Marais
De haut en bas, de gauche à droite : l'hôtel de ville de Carentan les Marais, les arcades, l'église Notre-Dame ; le port de Carentan ; l’église Saint-Côme-et-Saint-Damien d'Angoville-au-Plain, l'église Saint-Gilles d'Houesville, Dead Man's Corner à Saint-Côme-du-Mont.
Carentan Mairie.jpg Détails des arcades de la place de la République.jpg Carentan Église Notre Dame Sud-Est 2014 08 24.jpg
Carentan 001.jpg
FranceNormandieAngovilleAuPlainEglise.jpg Église Saint-Gilles d'Houesville (2).JPG Dead Man's Corner Museum.jpg
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Saint-Lô
Canton Carentan
Intercommunalité Communauté de communes de la Baie du Cotentin
Maire
Mandat
Jean-Pierre Lhonneur
2016-2020
Code postal 50500
Code commune 50099
Démographie
Population
municipale
7 871 hab. (2014)
Densité 199 hab./km2
Population
aire urbaine
10 227 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 12″ nord, 1° 14′ 54″ ouest
Altitude Min. 0 m – Max. 32 m
Superficie 39,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Carentan les Marais

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Carentan les Marais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Carentan les Marais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Carentan les Marais

Carentan les Marais est une commune française située dans le département de la Manche en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carentan les Marais est située au milieu de vastes marais assainis et transformés en riches prairies, au confluent de la Taute et de la Douve. La Capitale des Marais, aux portes de la péninsule du Cotentin et de la baie des Veys, est au cœur du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

La ville est dotée d'une gare ferroviaire sur la ligne Cherbourg-Caen-Paris et est traversée par les RN 13 et RN 174. Elle est desservie par le transport en commun départemental par bus (Manéo) via la ligne 001 Cherbourg-Octeville - Valognes - Carentan - Saint-Lô. Son port est relié à la mer par un canal.

La gare.
Communes limitrophes de Carentan[1]
Liesville-sur-Douve Blosville Hiesville Vierville
Méautis Carentan[1] Saint-Hilaire-Petitville
Méautis Terre-et-Marais Terre-et-Marais

Toponymie[modifier | modifier le code]

Carentan les Marais reprend le toponyme de Carentan avec comme suffixe les-Marais en lien avec le marais de Carentan

Histoire[modifier | modifier le code]

Carentan les Marais en 2016.

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [2], par la fusion de quatre communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes d'Angoville-au-Plain, Carentan, Houesville et Saint-Côme-du-Mont deviennent des communes déléguées et Carentan est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Le projet a été validé par les différents conseils municipaux le [3].

Le , Brévands fusionne.


Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Carentan
(siège)
50099 CC de la Baie du Cotentin 15,66 5 861 (2014) 374
Houesville 50249 CC de la Baie du Cotentin 5,38 322 (2013) 60
Saint-Côme-du-Mont 50458 CC de la Baie du Cotentin 12,91 523 (2014) 41
Angoville-au-Plain 50010 CC de la Baie du Cotentin 5,68 66 (2013) 12
Carentan les Marais en 2017.

Le 12 février 2016, le conseil municipal de Brévands vote à l’unanimité le regroupement avec la commune nouvelle[4]. Les maires des communes des Veys et de Saint-Pellerin votent ensuite le regroupement respectivement le 10 mai et le 23 mai[5]. Le , les communes de Brévands, de Carentan les Marais, des Veys et de Saint-Pellerin fusionnent pour former la commune nouvelle de Carentan les Marais par un arrêté préfectoral du [6]. Les communes de Brévands, des Veys et de Saint-Pellerin deviennent des communes déléguées et Carentan-les-Marais est le chef-lieu de la commune nouvelle.


Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Carentan les Marais
(siège)
50099 CC de la Baie du Cotentin 39,63 6 783 (2014) 171
Brévands 50080 CC de la Baie du Cotentin 13,87 303 (2014) 22
Les Veys 50631 CC de la Baie du Cotentin 14,88 394 (2014) 26
Saint-Pellerin 50534 CC de la Baie du Cotentin 4,37 391 (2014) 89

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Carentan les Marais

Composé des conseillers des quatre anciennes communes en attendant les élections municipales de 2020, le conseil municipal a élu le maire le .

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[7] en cours Jean-Pierre Lhonneur LR Responsable recherche et développement , ancien maire de Carentan

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Musées[modifier | modifier le code]

  • Musée du Carrefour de l'Homme Mort (Dead Man's Corner Museum). Ce centre historique des parachustistes du jour-J est situé au carrefour de la route de Carentan à Saint-Côme-du-Mont, dans la maison même où se trouvait le QG puis l'infirmerie des parachustistes allemands. Cet édifice historique regroupe une collection d'uniformes et de matériels utilisés par les parachutistes américains de la 101e division aéroportée et par les parachutistes allemands du 6e régiment.
  • D-Day Experience : simulateur de vol C-47, recréant la traversée historique du .
  • Maison du parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin, ferme de 1952 avec une extension réalisée en 2008-2009 selon les recommandations de Haute qualité environnementale.

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté le 29 avril 2016).
  3. Commune nouvelle. La fusion à Carentan et le nom votés au conseil
  4. Le conseil de Brévands vote à l’unanimité pour Carentan-les-Marais
  5. La Presqu’île rejoint la commune nouvelle de Carentan-les-Marais
  6. « Recueil des actes administratifs de juillet 2016 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté le 4 janvier 2017).
  7. « Carentan-les-Marais : Jean-Pierre Lhonneur élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 janvier 2016)
  8. « Église Notre-Dame », notice no PA00110352, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Église et le cimetière qui l'entoure », notice no PA00110564, base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Le guide des plages du jour J - Les plages du débarquement en Normandie, angoville au plain » (consulté le 31 août 2011)
  11. « Maisons », notice no PA00110355, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Maison », notice no PA00110356, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Maison », notice no PA00110354, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Ancienne loge maçonnique », notice no PA00110353, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Hôtel Hervieu de Pontlouis », notice no PA00110655, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Manoir de Rampan », notice no PA00135512, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Manoir de Haubourg », notice no PA00110565, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  18. « Ouest-france.fr - Une exposition retrace la mémoire du créateur du jardin - Saint-Côme-du-Mont » (consulté le 27 février 2012)
  19. « Château du Bel Esnault », notice no PA50000072, base Mérimée, ministère français de la Culture.