Buais-Les-Monts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Bures-les-Monts, commune limitrophe de la Manche située dans l'arrondissement de Vire (Calvados).
Buais-Les-Monts
L'église Sainte-Anne.
L'église Sainte-Anne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
Éric Courteille
2016-2020
Code postal 50640
Code commune 50090
Démographie
Population
municipale
643 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 21″ nord, 0° 58′ 09″ ouest
Altitude Min. 115 m – Max. 238 m
Superficie 24,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Buais-Les-Monts

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Buais-Les-Monts

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Buais-Les-Monts

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Buais-Les-Monts
Liens
Site web buais-les-monts.fr

Buais-Les-Monts est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 643 habitants[Note 1].. Elle est créée par la fusion de deux communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Buais et Saint-Symphorien-des-Monts deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en Sud-Manche, limitrophe de la Mayenne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom est composé du nom de la principale commune, Buais, avec comme suffixe Les-Monts rappelant Saint-Symphorien-des-Monts. La graphie officielle est Buais-Les-Monts[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux communes déléguées.

Concrétisant un projet évitant la fusion avec Saint-Hilaire, jugé trop éloigné[2], la commune est créée le par un arrêté préfectoral du [3], par la fusion de deux communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Buais et Saint-Symphorien-des-Monts deviennent des communes déléguées et Buais est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

En attendant les élections municipales de 2020, le conseil municipal élisant le maire est composé des conseillers municipaux des deux communes.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 en cours Éric Courteille[4]   Agriculteur

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Buais
(siège)
50090 CC de Saint Hilaire du Harcouët 17,92 497 (2014) 28
Saint-Symphorien-des-Monts 50557 CC de Saint Hilaire du Harcouët 6,81 146 (2014) 21

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chaumière dite « Maison du jardinier ».

L'église Sainte-Anne est construite en 1859 en remplacement de l'ancienne église Saint-Paterne (ou Saint-Pair). Elle abrite une statue de saint Paterne du XVIe siècle et un bénitier du XVIIe siècle classés à titre d'objets aux Monuments historiques[5],[6].

Le village de Saint-Symphorien, unique et préservé, comprend des bâtiments en pierre et ardoise du pays, une ferme modèle du XVIIIe siècle et une chaumière du XVIe siècle inscrite au titre des Monuments historiques[7].

Le parc de l'ancien château de Saint-Symphorien-des-Monts abrite une chaumière du XVIIIe siècle, il a été reconverti en parc animalier et floral, fermé après la tempête de 1999. Une association a été créée pour rouvrir le parc[8]. Au sein de ce parc, l'allée couverte des Cartesières est une tombe mégalithique, classée à l'inventaire des monuments historiques[9].

L'église Saint-Symphorien date du XVIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune de Buais-Les-Monts (50090) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 9 septembre 2016).
  2. « Une commune nouvelle à 708 habitants », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  3. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté en 24 mai 2016 2016).
  4. « Éric Courteille, élu premier maire de Buais-les-Monts », Ouest-France, 12 janvier 2016.
  5. « Statue : Saint Paterne », notice no PM50000151, base Palissy, ministère français de la Culture.
  6. « Bénitier », notice no PM50000152, base Palissy, ministère français de la Culture.
  7. « Domaine du château », notice no PA50000017, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. « Article de La Manche libre sur le site du parc » (consulté le 24 février 2011)
  9. « Allée couverte », notice no PA00110606, base Mérimée, ministère français de la Culture.