Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Léger.
Saint-Léger-du-Bourg-Denis
La mairie.
La mairie.
Blason de Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Rouen
Canton Darnétal
Intercommunalité Métropole Rouen Normandie
Maire
Mandat
Jean-Pierre Garcia
2014-2020
Code postal 76160
Code commune 76599
Démographie
Gentilé Bourdenysien
Population
municipale
3 439 hab. (2014)
Densité 1 224 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 26′ 07″ nord, 1° 09′ 05″ est
Altitude Min. 20 m – Max. 138 m
Superficie 2,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Saint-Léger-du-Bourg-Denis est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Les Bourdenysiens y habitent.

Géographie[modifier | modifier le code]

À 130 km au nord-ouest de Paris, elle est la première commune à la sortie est de Rouen, port maritime et fluvial entre Le Havre et Paris sur la Seine. Elle est traversée par l'Aubette.

La rivière Aubette route de Lyons-la-Forêt à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
La rivière Aubette route de Lyons-la-Forêt à Saint-Léger-du-Bourg-Denis

En superficie (281 ha), elle est l’une des plus petites communes du département.

Climat océanique tempéré. Moyennes des températures : °C en janvier, 21 °C en juillet.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Burdeni XIIe siècle[1].

Graphie fallacieuse pour « Saint-léger-Bourdeny », dit autrefois communément "Bourdeny".

Il s'agit d'un toponyme gallo-roman en -acum, composé avec le nom de personne germanique Burdo / Burdinus, d'où Burdiniacum > Bourdeny[2].

Burdinus, jadis prénom, a donné les patronymes Bourdain et Bourdin, communs dans le centre ouest de la France.

Un nom d'homme similaire se retrouve dans le toponyme mérovingien ou carolingien Bourdainville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 décembre 1990 Roger Delalondre PCF Maire décédé en cours de mandat
janvier 1991 mars 2014 Nicolle Rimasson PS Retraitée de l'éducation nationale
mars 2014 en cours Jean-Pierre Garcia PG Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 3 439 habitants, en augmentation de 1,81 % par rapport à 2009 (Seine-Maritime : 0,48 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
312 980 794 894 900 960 932 1 021 999
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
996 975 981 990 1 030 1 161 1 292 1 314 1 339
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 426 1 452 1 498 1 495 1 468 1 551 1 503 1 551 1 630
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
1 925 2 144 2 381 2 953 2 772 3 124 3 247 3 464 3 439
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Léger du XVe siècle, modifiée au XIXe siècle, abritant deux œuvres du peintre Adrien Sacquespée : Sainte Clotilde construisant l'abbaye des Andelys et le Baptême de Clovis.
    Église Saint-Léger et cimetière Nord rue Cantony à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
    Église Saint-Léger et cimetière Nord rue Cantony à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
  • Croix de pierre de la Renaissance dans le cimetière
    Monument aux morts de Saint-Léger-du-Bourg-Denis dans le cimetière Nord rue Cantony à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
    Monument aux morts de Saint-Léger-du-Bourg-Denis dans le cimetière Nord rue Cantony à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
  • Châteaux du XVIIe siècle et du XIXe siècle
  • Cheminée d’usine, l'un des rares témoins subsistant du passé industriel de la commune.
Ancienne usine Jeudy et sa cheminée rue Eugène-Lavoisier à Saint-Léger-du-Bourg-Denis
Ancienne usine Jeudy et sa cheminée rue Eugène-Lavoisier à Saint-Léger-du-Bourg-Denis

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Un nouveau blason a été dessiné par André Tellier, ancien instituteur[7] puis la commune a décidé de ne plus avoir de blason officiel mais seulement un logo[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, , 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1, OCLC 6403150), p. 138
    Ouvrage publié avec le soutien du CNRS
  2. François de Beaurepaire, op. cit.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. Le nouveau blason
  8. [1]

Parcs et espaces verts[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :