Le Val d'Hazey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Val d'Hazey
Église Saint-Georges d'Aubevoye 33.jpg VHZ vieuxvillez 20170418 153322 1.jpg STE BARBE GAILLON 20180903 112.jpg
Second château de Tournebut - Aubevoye - Eure - façade côté colline.jpg
STE BARBE GAILLON COSSE BRISSAC 16.jpg VHZ vieuxvillez 20170418 153612 1 2.jpg GAILLON-AUBEVOYE 1541332 04.jpg
De haut en bas, de gauche à droite : Les églises Saint-Georges, Saint-Denis et Sainte-Barbe ; le château de Tournebut ; le manoir de Cossé-Brissac, la mairie déléguée de Vieux-Villez ; la gare ferroviaire.
Blason de Le Val d'Hazey
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Intercommunalité Communauté d'agglomération Seine-Eure
Maire
Mandat
Philippe Collas
2020-2026
Code postal 27940
Code commune 27022
Démographie
Population
municipale
5 350 hab. (2019)
Densité 372 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 10′ 28″ nord, 1° 20′ 07″ est
Altitude Min. 8 m
Max. 146 m
Superficie 14,37 km2
Unité urbaine Gaillon
(ville-centre)
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Gaillon
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Val d'Hazey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Val d'Hazey
Géolocalisation sur la carte : Eure
Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Le Val d'Hazey
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Le Val d'Hazey
Liens
Site web https://levaldhazey.fr/

Le Val d'Hazey est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de l'Eure en Normandie[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cartographies de la commune
Maki2-town-hall-12.svg La commune avec l'emplacement de la mairie dans le département
Carte OpenStreetMap
Carte OpenStreetMap
Carte topographique
Carte topographique
Avec les communes environnantes
Avec les communes environnantes
1 : carte dynamique ; 2 : carte OpenStreetMap ; 3 : carte topographique ; 4 : avec les communes environnantes

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat qui caractérise la commune est qualifié, en 2010, de « climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord », selon la typologie des climats de la France qui compte alors huit grands types de climats en métropole[3]. En 2020, la commune ressort du type « climat océanique altéré » dans la classification établie par Météo-France, qui ne compte désormais, en première approche, que cinq grands types de climats en métropole. Il s’agit d’une zone de transition entre le climat océanique, le climat de montagne et le climat semi-continental. Les écarts de température entre hiver et été augmentent avec l'éloignement de la mer. La pluviométrie est plus faible qu'en bord de mer, sauf aux abords des reliefs[4].

Les paramètres climatiques qui ont permis d’établir la typologie de 2010 comportent six variables pour les températures et huit pour les précipitations, dont les valeurs correspondent à la normale 1971-2000[Note 1]. Les sept principales variables caractérisant la commune sont présentées dans l'encadré ci-après.

Paramètres climatiques communaux sur la période 1971-2000[3]

  • Moyenne annuelle de température : 11,1 °C
  • Nombre de jours avec une température inférieure à −5 °C : 3,5 j
  • Nombre de jours avec une température supérieure à 30 °C : 4,3 j
  • Amplitude thermique annuelle[Note 2] : 14,5 °C
  • Cumuls annuels de précipitation[Note 3] : 690 mm
  • Nombre de jours de précipitation en janvier : 11,1 j
  • Nombre de jours de précipitation en juillet : 7,6 j

Avec le changement climatique, ces variables ont évolué. Une étude réalisée en 2014 par la Direction générale de l'Énergie et du Climat[7] complétée par des études régionales[8] prévoit en effet que la température moyenne devrait croître et la pluviométrie moyenne baisser, avec toutefois de fortes variations régionales. Ces changements peuvent être constatés sur la station météorologique de Météo-France la plus proche, « Louviers », sur la commune de Louviers, mise en service en 1960[9] et qui se trouve à 13 km à vol d'oiseau[10],[Note 4], où la température moyenne annuelle est de 11,5 °C et la hauteur de précipitations de 723,8 mm pour la période 1981-2010[11]. Sur la station météorologique historique la plus proche[Note 5], « Évreux-Huest », sur la commune de Huest, mise en service en 1968 et à 18 km[12], la température moyenne annuelle évolue de 10,3 °C pour la période 1971-2000[13] à 10,8 °C pour 1981-2010[14], puis à 11,2 °C pour 1991-2020[15].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Le Val d'Hazey est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 6],[16],[17],[18]. Elle appartient à l'unité urbaine de Gaillon, une agglomération intra-départementale regroupant 5 communes[19] et 17 362 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[20],[21].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 7]. Cette aire regroupe 1 929 communes[22],[23].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le néo-toponyme de la commune créée en 2016 tire son origine de la ravine du Hazey qui a sa source à Saint-Aubin-sur-Gaillon[24]. Le Hazey a été canalisé sous l'empire des chartreux qui ont souhaité disposer d'une source en eau pour leur monastère. Il rejoint la Seine en aval de la station de traitement des eaux après la traversée de Gaillon.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle est créée le de la fusion de trois communes : Aubevoye, Sainte-Barbe-sur-Gaillon et Vieux-Villez[25]. Son chef-lieu est fixé à Aubevoye.

Par décision en date du , la cour administrative d'appel de Douai annule la décision préfectorale de création du Val d'Hazey prise le 17 décembre 2015. C'est pour un vice de forme que l'arrêt statue en ce sens : la consultation des instances paritaires du personnel n'a pas été organisée. La décision d'annulation prend effet le [26].

Sans attendre le résultat de la saisine par le ministère de l'Intérieur du conseil d'État demandant la cassation de l'arrêt de la cour administrative d'appel[27], le préfet de l'Eure a édicté, le , un arrêté [28] assurant la continuité de l'entité juridique du Val d'Hazey au .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Élections municipales du 15 mars 2020[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant ne se représentant pas : Michèle Pucheu
  • 33 sièges à pourvoir au conseil municipal (population légale 2017 : 5 556 habitants)
  • 4 sièges à pourvoir au conseil communautaire (CA Seine-Eure)
Résultats de l'élection municipale du 15 mars 2020 au Val d'Hazey
Tête de liste Liste Premier tour Sièges
Voix % CM CC
Philippe Collas[29]
Un nouveau lien
DVD 1 028 76,54 30 4
Anne-Marie Monot[29]
Décidons ensemble de notre avenir
SE 315 23,45 3
Inscrits 3 762 100,00
Abstentions 2 327 61,86
Votants 1 435 38,14
Blancs et nuls 92 6,41
Exprimés 1 343 93,59

Le conseil municipal se réunit entre le vendredi et le dimanche qui suit le afin d'élire le maire et ses [huit] adjoints[30]. Finalement, l'élection du maire est reportée au samedi .

Élection présidentielle française de 2017[modifier | modifier le code]

Candidat Premier tour Eure Premier tour Commune Second tour Eure Second tour Commune
Voix % Voix % Voix % Voix %
Marine Le Pen 98 716 29,31 871 30,41 133 415 45,65 1 183 46,70
Emmanuel Macron 66 985 19,89 550 19,20 158 856 54,35 1 350 53,30
François Fillon 63 435 18,84 369 12,88
Jean-Luc Mélenchon 58 844 17,47 607 21,19
Nicolas Dupont-Aignan 19 096 5,67 167 5,83
Benoît Hamon 16 999 5,05 186 6,49
Philippe Poutou 3 933 1,17 36 1,26
François Asselineau 2 927 0,87 30 1,05
Nathalie Arthaud 2 633 0,78 23 0,80
Jean Lassalle 2 602 0,77 21 0,73
Jacques Cheminade 602 0,18 4 0,14
Inscrits 427 533 100,00 3 732 100,00 427 522 100,00 3 733 100,00
Abstentions 82 222 19,23 776 20,79 97 300 22,76 891 23,87
Votants 345 311 80,77 2 956 79,21 330 222 77,24 2 842 76,13
Blancs 5 993 1,74 72 2,44 29 193 8,84 246 8,66
Nuls 2 546 0,74 20 0,68 8 758 2,65 63 2,22
Exprimés 336 772 97,53 2 864 96,89 292 271 88,51 2 533 89,13

Élections législatives de 2017[modifier | modifier le code]

Député sortant ne se représentant pas : François Loncle (Parti socialiste).

Résultats des élections législatives des et de la 4e circonscription de l'Eure
Premier tour
Circonscription

Premier tour
Le Val d'Hazey

Second tour
Circonscription

Second tour
Le Val d'Hazey

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 89 942 100,00 3 718 100,00 89 940 100,00 3 718 100,00
Abstentions 46 106 51,26 2 066 55,57 51 393 57,14 2 225 59,84
Votants 43 836 48,74 1 652 44,43 38 547 42,86 1 493 40,16
% des votants % des votants % des votants % des votants
Bulletins blancs 823 1,88 37 2,24 3 176 3,53 103 2,77
Bulletins nuls 257 0,59 14 0,85 1 073 1,19 51 1,37
Suffrages exprimés 42 756 47,54 1 601 43,06 34 298 38,13 1 339 36,01
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Bruno Questel, élu
La République en marche !
14 238 33,30 513 32,04 20 755 60,51 734 59,82
Doris Perreaux
Front national
9 219 21,56 437 27,3 13 543 39,49 605 45,18
Arnaud Levitre
La France insoumise
6 113 14,30 223 13,93
François-Xavier Priollaud
Union des démocrates et indépendants (Les Républicains)
5 943 13,90 194 12,12
Richard Jacquet
Parti socialiste
2 993 7,00 78 4,87
Alexis Fraisse
Europe Écologie Les Verts
1 842 4,31 57 3,56
Carole Deboos
Debout la France
918 2,15 31 1,94
Christophe Solal
Lutte ouvrière
442 1,03 26 1,62
Jean-Thomas Baudouin
Divers (Union populaire républicaine)
414 0,97 17 1,06
David Desfresne
Divers
293 0,69 11 0,69
Nelly Abergel
Divers gauche (Nouvelle Donne)
223 0,52 6 0,37
François-Marie Peloffy
Divers
118 0,28 8 0,5
Source : Ministère de l'Intérieur - Quatrième circonscription de l'Eure

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
16 janvier 2016 23 mai 2020 Michèle Pucheu[31] DVG Retraitée
23 mai 2020[32] En cours Philippe Collas DVD  
Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Aubevoye
(siège)
27022 CC Eure Madrie Seine 7,63 5 043 (2013) 661


Sainte-Barbe-sur-Gaillon 27519 CC Eure Madrie Seine 4,18 254 (2013) 61
Vieux-Villez 27687 CC Eure Madrie Seine 2,56 194 (2013) 76

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2019, la commune comptait 5 350 habitants[Note 8].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2019
5 5145 5325 350
(Sources : Insee à partir de 2014[33].)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Points d'intérêt particulier : église Saint-Georges, chapelle de Bethléem, chapelle Notre-Dame du Manoir de Tournebut.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

ZNIEFF[modifier | modifier le code]

Site classé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

  • Un symbole pour les Albaviens du jumelage avec Sarstedt.
    Un symbole du jumelage avec Sarstedt.
    Drapeau de l'Allemagne Sarstedt (Allemagne), au même titre que la commune voisine de Gaillon.

Économie[modifier | modifier le code]

Plate-forme courrier - ZA de la Chartreuse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les normales servent à représenter le climat. Elles sont calculées sur 30 ans et mises à jour toutes les décennies. Après les normales 1971-2000, les normales pour la période 1981-2010 ont été définies et, depuis 2021, ce sont les normales 1991-2020 qui font référence en Europe et dans le monde[5].
  2. L'amplitude thermique annuelle mesure la différence entre la température moyenne de juillet et celle de janvier. Cette variable est généralement reconnue comme critère de discrimination entre climats océaniques et continentaux.
  3. Une précipitation, en météorologie, est un ensemble organisé de particules d'eau liquide ou solide tombant en chute libre au sein de l'atmosphère. La quantité de précipitation atteignant une portion de surface terrestre donnée en un intervalle de temps donné est évaluée par la hauteur de précipitation, que mesurent les pluviomètres[6].
  4. La distance est calculée à vol d'oiseau entre la station météorologique proprement dite et le chef-lieu de commune.
  5. Par station météorologique historique, il convient d'entendre la station météorologique qui a été mise en service avant 1970 et qui est la plus proche de la commune. Les données s'étendent ainsi au minimum sur trois périodes de trente ans (1971-2000, 1981-2010 et 1991-2020).
  6. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  7. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  8. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune du Val d'Hazey (27022) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le ).
  2. « Géoportail (IGN), couche « Communes » activée ».
  3. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI https://doi.org/10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  4. « Le climat en France métropolitaine », sur http://www.meteofrance.fr/, (consulté le )
  5. 2021 : de nouvelles normales pour qualifier le climat en France, Météo-France, 14 janvier 2021.
  6. Glossaire – Précipitation, Météo-France
  7. « Le climat de la France au XXIe siècle - Volume 4 - Scénarios régionalisés : édition 2014 pour la métropole et les régions d’outre-mer », sur https://www.ecologie.gouv.fr/ (consulté le ).
  8. [PDF]« Observatoire régional sur l'agriculture et le changement climatique (Oracle) - Normandie », sur normandie.chambres-agriculture.fr, (consulté le )
  9. « Station Météo-France Louviers - métadonnées », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  10. « Orthodromie entre Le Val d'Hazey et Louviers », sur fr.distance.to (consulté le ).
  11. « Station Météo-France Louviers - fiche climatologique - statistiques 1981-2010 et records », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le ).
  12. « Orthodromie entre Le Val d'Hazey et Huest », sur fr.distance.to (consulté le ).
  13. « Station météorologique d'Évreux-Huest - Normales pour la période 1971-2000 », sur https://www.infoclimat.fr/ (consulté le )
  14. « Station météorologique d'Évreux-Huest - Normales pour la période 1981-2010 », sur https://www.infoclimat.fr/ (consulté le )
  15. « Station météorologique d'Évreux-Huest - Normales pour la période 1991-2020 », sur https://www.infoclimat.fr/ (consulté le )
  16. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  17. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  18. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  19. « Unité urbaine 2020 de Gaillon », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  20. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  21. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  22. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  23. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  24. « Fiche Ru du canal H3213000 ».
  25. « recueil des actes administratifs spécial n°27-2015-029 » [PDF], Préfecture de l'Eure, , p. 126 à 129.
  26. Paris Normandie, La création de la commune nouvelle du Val-d'Hazey, dans l'Eure, annulée par la justice, 5 juillet 2019.
  27. [1].
  28. [2].
  29. a et b Liste des candidats aux élections municipales françaises de 2020 dans les communes de plus de 1 000 habitants situées dans l'arrondissement des Andelys.
  30. Élection express pour 30 000 maires dès vendredi 17 mars 2020, Le Parisien.
  31. « Val-d’Hazey : Michèle Pucheu maire de la commune nouvelle », L’Impartial, 21 janvier 2016.
  32. Actu.fr, Philippe Collas a été élu maire du Val d'Hazey (Eure)
  33. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  34. ZNIEFF 230030977 - L'île du Roule sur le site de l’INPN..
  35. « La boucle de la Seine dite de Château-Gaillard à Les Andelys, Aubevoye, Bernières-sur-Seine, Bouafles, Courcelles-sur-Seine, Muids, La Roquette, Le Thuit, Tosny, Venables, Vézillon, Villiers-sur-Le-Roule », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le ).