Saint-Martin-de-Landelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.

Saint-Martin-de-Landelles
Saint-Martin-de-Landelles
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Commune Saint-Hilaire-du-Harcouët
Statut commune déléguée
Maire délégué Jacky Bouvet
2016-2020
Code postal 50730
Code commune 50515
Démographie
Gentilé Landelais
Population 1 124 hab. (2015)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 45″ nord, 1° 10′ 19″ ouest
Altitude Min. 57 m
Max. 192 m
Superficie 19,91 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Saint-Hilaire-du-Harcouët
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles
Liens
Site web www.st-martin-de-landelles.org

Saint-Martin-de-Landelles est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Saint-Hilaire-du-Harcouët.

Elle est peuplée de 1 124 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 1 991 hectares, le territoire de Saint-Martin-de-Landelles était le plus étendu du canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët.

Communes limitrophes de Saint-Martin-de-Landelles[1]
(comm. nouv. de Saint-Hilaire-du-Harcouët)
Isigny-le-Buat (comm. ass. des Biards),
Saint-Laurent-de-Terregatte
Isigny-le-Buat (comm. ass. des Biards), Virey (comm. nouv. de Saint-Hilaire-du-Harcouët) Virey
(comm. nouv. de Saint-Hilaire-du-Harcouët)
Saint-Laurent-de-Terregatte,
Hamelin
Saint-Martin-de-Landelles Saint-Brice-de-Landelles
Saint-Georges-de-Reintembault (35) Monthault (35) Saint-Brice-de-Landelles

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme ecclesia Sancti Martini de Landelles en 1412[2].

La paroisse est dédiée à Martin de Tours, évêque de Tours, à l'origine des premiers monastères en Gaule.

Le toponyme Landelles, partagé par Landelles-et-Coupigny dans l'arrondissement de Vire, dérive du gaulois landa, « lande », et du suffixe latin de présence -ella. L'endroit devait donc se caractériser par la présence de landes[3].

Le gentilé est Landelais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , Saint-Martin-de-Landelles intègre avec deux autres communes la commune de Saint-Hilaire-du-Harcouët[4] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Saint-Hilaire-du-Harcouët, Saint-Martin-de-Landelles et Virey deviennent des communes déléguées et Saint-Hilaire-du-Harcouët, dont le toponyme désigne à la fois la commune déléguée et la commune nouvelle, est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 2001 Jean Guingouain    
mars 2001[5] décembre 2015 Jacky Bouvet[6]   Agent de maîtrise
Pour les données antérieures, dérouler la boîte ci-dessous.
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal était composé de quinze membres, dont le maire et trois adjoints[6]. Ces conseillers intègrent au complet le conseil municipal de Saint-Hilaire-du-Harcouët le jusqu'en 2020 et Jacky Bouvet devient maire délégué.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune comptait 1 124 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Saint-Martin-de-Landelles[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Saint-Martin-de-Landelles a compté jusqu'à 2 059 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 0001 9912 0591 9891 9471 9551 9002 0262 007
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 9601 8971 8451 7401 6801 7001 6161 6021 588
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5511 5211 3381 1521 2221 3161 3121 2591 228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2015
1 3031 3051 2551 3011 2631 2241 1741 1381 124
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin, du XVIIIe siècle.
  • Parc Ange-Michel, un parc de loisirs.
  • Château et chapelle (dans l'enceinte du parc).

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Daniel Mangeas (né en 1949), speaker officiel du Tour de France, habite Saint-Martin.
  • Marcel Mangeas , fondateur de la société de construction Mangeas.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France: Tome 3, page 1562.{{isbn[2600028846}}.
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 156, 232
  4. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 », sur le site de la préfecture de la Manche (consulté le 2 novembre 2016).
  5. « Jacky Bouvet candidat à Saint-Hilaire-du-Harcouët », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 novembre 2016)
  6. a et b Réélection 2014 : « Saint-Martin-de-Landelles (50730) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 5 juin 2014)
  7. Date du prochain recensement à Saint-Martin-de-Landelles, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  10. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 2 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :