Saint-Martin-de-Landelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Martin-de-Landelles
Saint-Martin-de-Landelles
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Commune Saint-Hilaire-du-Harcouët
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Statut commune déléguée
Maire délégué
Mandat
Brigitte Michel
2020-2026[1]
Code postal 50730
Code commune 50515
Démographie
Gentilé Landelais
Population 1 142 hab. (2018)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 32′ 45″ nord, 1° 10′ 19″ ouest
Altitude Min. 57 m
Max. 192 m
Superficie 19,91 km2
Élections
Départementales Saint-Hilaire-du-Harcouët
Historique
Date de fusion
Commune(s) d'intégration Saint-Hilaire-du-Harcouët
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Martin-de-Landelles

Saint-Martin-de-Landelles est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Saint-Hilaire-du-Harcouët[2].

Elle est peuplée de 1 142 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Virey est à 8 km au sud-ouest de la ville de Saint-Hilaire-du-Harcouët.

Couvrant 1 991 hectares, le territoire de Saint-Martin-de-Landelles était le plus étendu du canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • La Sélune borde le nord de son territoire.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme ecclesia Sancti Martini de Landelles en 1412[4].

La paroisse est dédiée à Martin de Tours, évêque de Tours, à l'origine des premiers monastères en Gaule.

Le toponyme Landelles, partagé par Landelles-et-Coupigny dans l'arrondissement de Vire, dérive du gaulois landa, « lande », et du suffixe latin de présence -ella. L'endroit devait donc se caractériser par la présence de landes[5].

Le gentilé est Landelais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Le conseil municipal était composé de quinze membres, dont le maire et trois adjoints[6].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 2001 Jean Guingouain    
mars 2001[7] décembre 2015 Jacky Bouvet[6]   Agent de maîtrise
Conseiller général puis départemental du canton de Saint-Hilaire-du-Harcouët (depuis 2008)

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9],[Note 2].

En 2018, la commune comptait 1 142 habitants, en augmentation de 0,35 % par rapport à 2013 (Manche : 0,44 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 0001 9912 0591 9891 9471 9551 9002 0262 007
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 9601 8971 8451 7401 6801 7001 6161 6021 588
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5511 5211 3381 1521 2221 3161 3121 2591 228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2018
1 3031 3051 2551 3011 2631 2241 1741 1381 142
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin, XVIIIe siècle.
  • Parc Ange-Michel, parc de loisirs pour les familles.
  • Château et chapelle (dans l'enceinte du parc).

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[12].

Sports[modifier | modifier le code]

La Polynormande ou Poly Normande, est une course cycliste d'un jour disputée dans la commune vers la fin de juillet/début août, qui a été créée par Daniel Mangeas, le speaker du Tour de France et enfant de la commune[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Procès verbal de la réunion du Conseil Municipal du 25 mai 2020 », sur www.st-hilaire-du-harcouet.fr (consulté en ) [PDF].
  2. « recueil des actes administratifs de la Manche » (consulté le )
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France: Tome 3, page 1562.{{isbn[2600028846}}.
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 156, 232
  6. a et b Réélection 2014 : « Saint-Martin-de-Landelles (50730) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  7. « Jacky Bouvet candidat à Saint-Hilaire-du-Harcouët », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le )
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 2017 2018 .
  12. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le )
  13. Valentin Jacquemet, « Daniel Mangeas, plus qu’une voix, un symbole du cyclisme », sur nouvelobs.com, .