Mézidon Vallée d'Auge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mézidon Vallée d'Auge
De haut en bas, de gauche à droite : l'église Saint-Germain à Vieux-Fumé ; le château de Grandchamp-le-Château ; le château de Canon à Mézidon-Canon ; la ferme et le colombier du donjon du château de Crèvecœur-en-Auge ; le manoir de Coupesarte ; l'église Sainte-Marie au Mesnil-Mauger.
FranceNormandieVieuxFumeEglise.jpg FranceNormandieGrandchampLeChateauChateau.jpg Chateau de canon XVIIe 1.JPG
Crevecoeurenauge chateau colombier ferme riviere.JPG
Coupesarte-14-manoir-2.JPG Église Sainte-Marie du Mesnil-Mauger (Sainte-Marie-aux-Anglais).JPG
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Maire
Mandat
François Aubey
2020-2026
Code postal 14270, 14140, 14340 et 14370
Code commune 14431
Démographie
Population
municipale
9 607 hab. (2018)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 25″ nord, 0° 04′ 12″ ouest
Altitude Min. 6 m
Max. 162 m
Superficie 103,18 km2
Unité urbaine Mézidon Vallée d'Auge
(ville isolée)
Aire d'attraction Caen
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Mézidon-Canon
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Mézidon Vallée d'Auge
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Mézidon Vallée d'Auge
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mézidon Vallée d'Auge
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mézidon Vallée d'Auge
Liens
Site web mva14.fr/

Mézidon Vallée d'Auge est une commune française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 9 607 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par les TER Normandie à la gare de Mézidon-Canon[1], ainsi que par les lignes 52, 116, 155, 162 et 255 des Bus Verts du Calvados[2].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Mézidon Vallée d'Auge est une commune urbaine[Note 2]. Elle appartient en effet à l'unité urbaine de Mézidon Vallée d'Auge, une unité urbaine monocommunale[3] de 9 712 habitants en 2017, constituant une ville isolée[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Caen, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 296 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[6],[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la nouvelle commune ne prend pas de traits d'union.

Le pays d'Auge est une région naturelle et traditionnelle de Normandie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle regroupe les communes des Authieux-Papion, de Coupesarte, de Crèvecœur-en-Auge, de Croissanville, de Grandchamp-le-Château, de Lécaude, de Magny-la-Campagne, de Magny-le-Freule, du Mesnil-Mauger, de Mézidon-Canon, de Monteille, de Percy-en-Auge, de Saint-Julien-le-Faucon et de Vieux-Fumé, qui deviennent des communes déléguées, le [8]. Son chef-lieu se situe à Mézidon-Canon.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[9] En cours François Aubey[10] PS puis DVC Fonctionnaire territorial, ancien sénateur (2014-2015), maire délégué de Mézidon-Canon, président de la communauté d'agglomération

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Mézidon Vallée d'Auge
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Mézidon-Canon
(siège)
14431 CC de la Vallée d'Auge 10,92 4 838 (2017) 443


Les Authieux-Papion 14031 CC de la Vallée d'Auge 4,28 63 (2017) 15
Coupesarte 14189 CC de la Vallée d'Auge 4,47 42 (2017) 9,4
Crèvecœur-en-Auge 14201 CC de la Vallée d'Auge 2,15 480 (2017) 223
Croissanville 14208 CC de la Vallée d'Auge 4,41 538 (2017) 122
Grandchamp-le-Château 14313 CC de la Vallée d'Auge 3,45 84 (2017) 24
Lécaude 14359 CC de la Vallée d'Auge 8,14 130 (2017) 16
Magny-la-Campagne 14386 CC de la Vallée d'Auge 6,26 588 (2017) 94
Magny-le-Freule 14387 CC de la Vallée d'Auge 6,38 339 (2017) 53
Le Mesnil-Mauger 14422 CC de la Vallée d'Auge 31,24 1 005 (2017) 32
Monteille 14444 CC de la Vallée d'Auge 4,53 152 (2017) 34
Percy-en-Auge 14493 CC de la Vallée d'Auge 7,04 237 (2017) 34
Saint-Julien-le-Faucon 14600 CC de la Vallée d'Auge 3,22 693 (2017) 215
Vieux-Fumé 14749 CC de la Vallée d'Auge 6,69 523 (2017) 78

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 9 607 habitants[Note 4].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017 2018
9 9229 8179 7129 607
(Sources : Insee à partir de 2015[11].)


Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Label "villes et villages fleuris"[modifier | modifier le code]

Candidat au palmarès 2019 du Concours départemental des villes et villages fleuris, Mézidon-Vallée d'Auge n'a pas été retenu mais a reçu un prix d'encouragement le 14 octobre 2019[12].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018, légale en 2021.
  2. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Carte du réseau TER Normandie » (consulté le 8 août 2018)
  2. « Plan du réseau Bus Verts » (consulté le 8 août 2018).
  3. « Unité urbaine 2020 de Mézidon Vallée d'Auge », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 7 novembre 2020)
  4. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  5. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  6. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  8. « Recueil des actes administratifs des services de l'État dans le Calvados », sur http://www.calvados.gouv.fr/, (consulté le 26 septembre 2016), p. 76-79.
  9. « Mézidon-Vallée-d’Auge. François Aubey élu maire de la commune nouvelle », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 janvier 2017).
  10. Réélection 2020 : « Municipales à Mézidon-Vallée-d’Auge. François Aubey élu maire sans surprise », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 juillet 2020)
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015, 2016, 2017 et 2018.
  12. Département du Calvados, « Villes et villages fleuris », Calvados Magazine, no 137,‎ , p. 7