Port-Jérôme-sur-Seine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de la Seine-Maritime
Cet article est une ébauche concernant une commune de la Seine-Maritime.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Port-Jérôme-sur-Seine
La mairie d'Auberville-la-Campagne.
La mairie d'Auberville-la-Campagne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement du Havre
Canton Notre-Dame-de-Gravenchon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Caux vallée de Seine
Maire
Mandat
Virginie Carolo
2016-2020
Code postal 76170, 76330
Code commune 76476
Démographie
Population
municipale
9 531 hab. (2012)
Densité 312 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 29′ 24″ nord, 0° 34′ 19″ est
Altitude Min. 0 m – Max. 154 m
Superficie 30,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Port-Jérôme-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de Seine-Maritime
City locator 14.svg
Port-Jérôme-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Port-Jérôme-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Port-Jérôme-sur-Seine
Liens
Site web http://pj2s.fr/

Port-Jérôme-sur-Seine est une commune nouvelle française située dans le département de Seine-Maritime, en région Normandie, créée le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville-centre de Gravenchon et les villages ont décidé en 2015 de s'unir car ils sont situés dans le même bassin de vie et afin de bénéficier d'une incitation financière de l’État, qui leur permet soit d'éviter une forte augmentation des impôts, soit de devoir supprimer des services aux habitants[1],[2].

Créée par un arrêté préfectoral du 30 novembre 2015[3] à la demande des quatre conseils municipaux et après une consultation de la population[4],[5],[6],[7], elle est issue du regroupement des quatre communes d'Auberville-la-Campagne, Notre-Dame-de-Gravenchon, Touffreville-la-Cable et Triquerville qui deviennent des communes déléguées[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Notre-Dame-de-Gravenchon
(siège)
76476 CC Caux Vallée de Seine 18,74 8 138 (2013) 434
Auberville-la-Campagne 76031 CC Caux Vallée de Seine 4,78 654 (2013) 137
Touffreville-la-Cable 76701 CC Caux Vallée de Seine 3,97 400 (2013) 101
Triquerville 76713 CC Caux Vallée de Seine 3,01 364 (2013) 121

Chef-lieu[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune nouvelle est fixé à Notre-Dame-de-Gravenchon[3].

Conseil municipal[modifier | modifier le code]

Jusqu'aux élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[3]. Il est présidé par un maire élu début 2016. Les maires des anciennes communes deviennent maires délégués de chacune des communes déléguées.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
3 janvier 2016 en cours Virginie Carolo[8] DVD  

Population et société[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Arnaud Rouxel, « Gravenchon et trois villages lèvent le voile sur les objectifs de leur projet de fusion : Avant le vote sur leur projet de regroupement, les maires de Gravenchon, Triquerville, Touffreville-la-Cable et Auberville-la-Campagne lèvent le voile sur leur philosophie et leurs objectifs. », Paris Normandie,‎ (lire en ligne).
  2. Sandra Beaufils, « Commune nouvelle en Seine-Maritime. Gravenchon, Auberville, Touffreville et Triquerville y travaillent », Normandie 76 hebdo,‎ (lire en ligne).
  3. a, b, c et d « Arrêté préfectoral du 30 novembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Port-Jérôme-sur-Seine », Recueil des actes administratifs de Seine-Maritime, no 76-2015-122,‎ , p. 194-197 (lire en ligne).
  4. O. G., « Caux Vallée de Seine : la commune nouvelle s’appellera Port-Jérôme-sur-Seine, si elle est actée : Les quatre communes de Gravenchon, Auberville-la-Campagne, Touffreville-la-Cable et Triquerville ont choisi le nom de leur commune nouvelle... si elle est actée », Paris Normandie,‎ (lire en ligne).
  5. Solène Bertrand, « Notre-Dame-de-Gravenchon intègre Port-Jérôme-sur-Seine : Notre-Dame-de-Gravenchon, en Seine-Maritime, devrait fusionner avec trois communes, en 2016. La commune nouvelle devrait être baptisée Port-Jérôme-sur-Seine. Explications », Normandie 76 hebdo,‎ (lire en ligne).
  6. « Une nouvelle commune est née : Port-Jérôme-sur-Seine : Les quatre conseils municipaux de Notre-Dame-de-Gravenchon, Auberville-la-Campage, Touffreville-la-Cable et Triquerville ont voté lundi soir leur fusion en une commune nouvelle », Paris Normandie,‎ (lire en ligne).
  7. « Port-Jérôme-sur-Seine : la nouvelle donne : Commune nouvelle. Si le préfet donne son assentiment à la commune nouvelle de Port-Jérôme-sur-Seine, quels seront les changements au quotidien pour les habitants ? », Paris Normandie,‎ (lire en ligne).
  8. Arnaud Rouxel, « Virginie Carolo, élue maire de la commune nouvelle de Port-Jérôme-sur-Seine, dresse sa feuille de route devant les élus », Paris-Normandie, 5 janvier 2016.