Sartilly-Baie-Bocage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sartilly-Baie-Bocage
L'église Saint-Pair.
L'église Saint-Pair.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Avranches et Bréhal
Intercommunalité Mont-Saint-Michel-Normandie
Maire
Mandat
Gaëtan Lambert
2016-2020
Code postal 50530
Code commune 50565
Démographie
Population
municipale
2 763 hab. (2014)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 09″ nord, 1° 27′ 25″ ouest
Altitude Min. 20 m
Max. 126 m
Superficie 30,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Sartilly-Baie-Bocage

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Sartilly-Baie-Bocage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sartilly-Baie-Bocage

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sartilly-Baie-Bocage
Liens
Site web www.sartilly-baie-bocage.fr

Sartilly-Baie-Bocage est une commune française située au sud du département de la Manche en région Normandie, peuplée de 2 763 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion de cinq communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes d'Angey, Champcey, Montviron, La Rochelle-Normande et Sartilly deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sartilly-Baie-Bocage[1]
Saint-Pierre-Langers La Lucerne-d'Outremer Le Grippon
Jullouville
(comm. dél. de Saint-Michel-des-Loups)
Sartilly-Baie-Bocage[1] Lolif
Dragey-Ronthon
(comm. dél. de Ronthon et Dragey)
Bacilly Lolif,
Bacilly

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom est composé du toponyme de l'ancien chef-lieu de canton avec les suffixes Baie et Bocage, ce dernier étant déjà été utilisé pour Tessy-Bocage, Mortain-Bocage ou Tinchebray-Bocage lorsque la commune nouvelle s'est créée (on trouve dans la Manche d'autres ancien toponymes Hautteville-Bocage, Teurthéville-Bocage, Reigneville-Bocage, Yvetot-Bocage).

Bien que non littorale, les conseillers ont toutefois tenu a inclure la baie, en référence à la baie du mont Saint-Michel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les cinq communes déléguées.

Une première réflexion s'était engagée depuis le printemps 2015 entre sept communes autour de Sartilly. Le 16 novembre, la charte est rédigée entre les communes d'Angey, Bacilly, Champcey, La Rochelle-Normande, Lolif, Montviron et Sartilly[2],[3] mais le conseil municipal de Bacilly vote contre (8 voix à 6) tout comme celui de Lolif le 23 novembre (8 contre, 2 pour, 2 blanc).

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [4], par la fusion de cinq communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes d'Angey, Champcey, Montviron, La Rochelle-Normande et Sartilly deviennent des communes déléguées et Sartilly est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.

Jusqu'en 2020, le conseil municipal est composé des conseillers municipaux élus en 2014 dans les cinq communes déléguées.

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[5] en cours Gaëtan Lambert SE Technicien, maire délégué de Montviron

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Sartilly
(siège)
50565 CC d'Avranches-Mont St Michel 11,53 1 603 (2014) 139
Angey 50009 CC d'Avranches-Mont St Michel 2,47 262 (2014) 106
Champcey 50116 CC d'Avranches-Mont St Michel 3,24 224 (2014) 69
Montviron 50355 CC d'Avranches-Mont St Michel 5,91 350 (2014) 59
La Rochelle-Normande 50434 CC d'Avranches-Mont St Michel 7,53 324 (2014) 43

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Monument commémoratif des caporaux de Souain.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.

Références[modifier | modifier le code]