Wikipédia:Sélection/Musique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des articles sélectionnables

Portail de qualité 1 Portail de qualité

Thème de qualité 0 Thème de qualité

Aucun thème

Article de qualité 79 Articles de qualité

Artistes, groupes 
Discographies 
Albums 
Chansons, compositions 
Genres musicaux 
Autres 

Bon portail 1 Bon portail

Bon thème 2 Bons thèmes

Bon article 154 bons articles

Artistes, groupes 
Albums 
Chansons, compositions 
Instruments 
Concours 
Festivals et concerts 
Autres 

Article potentiellement bon ou de qualité Votes en cours pour les labels contenu de qualité ou bon contenu

Proposition contenu de qualité 
  • Aucun article actuellement
Proposition bon contenu 
  • Aucun article actuellement

modifier la liste

Aperçu

Généralités

Voir : Wikipédia:Sélection/Musique/Articles de qualité et Wikipédia:Sélection/Musique/Bons articles

Sous-sélections

Chanson Compositeurs
Timberlake lors de sa tournée mondiale FutureSex/LoveShow à Saint-Paul au Minnesota

Cry Me a River est une chanson interprétée par le chanteur de pop américain Justin Timberlake issue de son premier album studio, Justified (2002). Le morceau sort en tant que second single de l'album le 11 novembre 2002. Ce titre signe le vrai début de la carrière de l'artiste. Cette chanson et son clip vidéo sont célèbres pour avoir mis en avant la rupture de Timberlake avec Britney Spears. Elle est coécrite par Timothy Mosley et Scott Storch avec une production par Tim Mosley sous son nom de scène Timbaland. Cry Me a River est une ballade mélangeant pop et RnB, accompagnée de clavinets, de beatbox, de guitares, d'un synthétiseur et de chant grégorien. Globalement, le morceau parle d'un homme brisé qui refuse de revenir en arrière. En 2003, Spears enregistre une réponse à la chanson intitulée Everytime extrait de son quatrième album studio, In the Zone.

Le single reçoit des critiques plutôt positives auprès des journalistes musicaux. La chanson permet à Timberlake d'obtenir le Grammy Award du meilleur chanteur pop à la 46e cérémonie des Grammy Awards. Cry Me a River est un succès commercial, atteignant le top 10 des classements musicaux dans plus de 10 pays à travers le monde. La chanson culmine aux États-Unis à la 3e place dans le Billboard Hot 100 ainsi que dans le Pop Songs. En outre, le single atteint le top dix en Allemagne, en Australie, en Belgique, en France, en Irlande et au Royaume-Uni. Il est certifié disque d'or par la Australian Recording Industry Association (ARIA) et disque d'argent par le syndicat national de l'édition phonographique (SNEP).

Le clip vidéo est réalisé par Francis Lawrence. Il met en scène l'interprète qui entre par effraction dans une maison d'où vient de sortir une jeune femme blonde (ressemblant à Britney Spears) avec son fiancé. Après sa publication, la chanteuse affirme que le clip est un vrai coup de pub. Les médias émettent l'hypothèse selon laquelle Spears est l'inspiration de la vidéo, ce que Timberlake dément. Le clip est nommé cinq fois aux MTV Video Music Awards en 2003 et en remporte deux, pour la meilleure vidéo masculine et la meilleure vidéo pop.

Domenico Scarlatti

Domenico Scarlatti est un compositeur et claveciniste virtuose italien, né à Naples le , mort à Madrid le .

Né la même année que Georg Friedrich Händel et Johann Sebastian Bach, Domenico Scarlatti passa la première partie de sa vie dans le sillage et à l'ombre de son père Alessandro Scarlatti, musicien très renommé et principal promoteur de l'opéra napolitain. Claveciniste virtuose, compositeur d'opéras, musicien de Cour ou d'Église, il ne parvint pas, cependant, à se fixer durablement et à faire carrière dans une des cités italiennes, férues de musique, ou le menèrent ses pérégrinations : Naples, Rome, Florence, Venise ...

Quelques années avant la mort de son père, il s'installa au Portugal pour y devenir le maître de clavecin d'une princesse royale qui devait épouser en 1729 l'héritier de la couronne d'Espagne. Il la suivit à Séville puis à Madrid. C'est là, au service privé de la maison de Bourbon, qu'il devait terminer sa vie, composant les quelque 555 sonates pour clavecin d'une originalité exceptionnelle et, pour la plupart, inédites de son vivant qui le posèrent comme un des compositeurs majeurs de l'époque baroque et de la musique pour clavier.

Lire l'article

Autres grands compositeurs du portail Musique classique

Eminem Hip hop
The Slim Shady LP est le second album studio du rappeur américain Eminem sorti le . Cet album est distribué par Web Entertainment et par le label du producteur Dr. Dre, Aftermath Entertainment. Enregistré à Ferndale dans le Michigan suite au recrutement d'Eminem par Dr. Dre, il est produit par celui-ci, les frères Jess et Mark Bass et par Eminem lui-même. L'album a pour thème principal l'alter ego du rappeur qu'il a créé dans the Slim Shady EP, « Slim Shady ». Les paroles des chansons sont considérées comme très violentes, obscènes et diffamatoires.

L'album a été un grand succès commercial et critique. Lors de sa première semaine d'exploitation, il se vend à 283 000 exemplaires aux États-Unis et se classe à la seconde position du Billboard 200 derrière l'album FanMail du girl group TLC. Le premier single officiel, My Name Is s'est classé à la 36e place du Billboard Hot 100. L'album a été certifié quatre fois disque de platine le par la Recording Industry Association of America (RIAA). L'album a permis à Eminem de remporter son premier Grammy Award du meilleur album rap. Au total, Eminem remportera ce prix à cinq reprises. En 2003, soit seulement quatre ans après sa sortie, l'album est classé 275e sur la liste des « 500 plus grands albums de tous les temps » par le magazine Rolling Stone. The Slim Shady LP a changé le statut d'Eminem, le faisant passant d'un rappeur underground inconnu en dehors de Détroit à une star incontestée du hip-hop américain. À la suite de la sortie de cet album, Eminem crée avec son agent Paul Rosenberg son propre label appelé Shady Records, du nom de son alter ego. Eminem devient également une personnalité très controversée notamment à cause de la violence de ses paroles, perçues comme misogynes et néfastes pour le jeune public. Le rappeur a été poursuivi en justice à de nombreuses reprises après la sortie de l'album pour calomnie et pour des samples non autorisés.

The Slim Shady LP est le second album studio du rappeur américain Eminem sorti le . Cet album est distribué par Web Entertainment et par le label du producteur Dr. Dre, Aftermath Entertainment. Enregistré à Ferndale dans le Michigan suite au recrutement d'Eminem par Dr. Dre, il est produit par celui-ci, les frères Jess et Mark Bass et par Eminem lui-même. L'album a pour thème principal l'alter ego du rappeur qu'il a créé dans the Slim Shady EP, « Slim Shady ». Les paroles des chansons sont considérées comme très violentes, obscènes et diffamatoires.

L'album a été un grand succès commercial et critique. Lors de sa première semaine d'exploitation, il se vend à 283 000 exemplaires aux États-Unis et se classe à la seconde position du Billboard 200 derrière l'album FanMail du girl group TLC. Le premier single officiel, My Name Is s'est classé à la 36e place du Billboard Hot 100. L'album a été certifié quatre fois disque de platine le par la Recording Industry Association of America (RIAA). L'album a permis à Eminem de remporter son premier Grammy Award du meilleur album rap. Au total, Eminem remportera ce prix à cinq reprises. En 2003, soit seulement quatre ans après sa sortie, l'album est classé 275e sur la liste des « 500 plus grands albums de tous les temps » par le magazine Rolling Stone. The Slim Shady LP a changé le statut d'Eminem, le faisant passant d'un rappeur underground inconnu en dehors de Détroit à une star incontestée du hip-hop américain. À la suite de la sortie de cet album, Eminem crée avec son agent Paul Rosenberg son propre label appelé Shady Records, du nom de son alter ego. Eminem devient également une personnalité très controversée notamment à cause de la violence de ses paroles, perçues comme misogynes et néfastes pour le jeune public. Le rappeur a été poursuivi en justice à de nombreuses reprises après la sortie de l'album pour calomnie et pour des samples non autorisés.

Jazz Rock progressif
Jan Garbarek à Oslo en 2005.

Jan Garbarek, né le à Mysen (Norvège), est un saxophoniste norvégien de jazz et d'ethno-jazz.

C’est un saxophoniste important dans l'histoire du jazz, en particulier par la création d’une esthétique originale et très personnelle, privilégiant la mélodie et la sensibilité. Garbarek possède une identité musicale extrêmement reconnaissable, se démarquant nettement du jazz américain traditionnel. Son travail couvre un spectre très large de musiques, du free jazz de ses débuts, à ses échanges avec The Hilliard Ensemble. Une contribution majeure de Garbarek est également d'avoir su engager un véritable dialogue avec des musiciens traditionnels et de musiques du monde, ainsi que l'intégration de sa propre musique traditionnelle dans ses œuvres.

Pilier du label ECM de Manfred Eicher, Garbarek est devenu de facto une figure d’un jazz « européen », attentif au silence et à la lenteur. Il jouit également d'une popularité importante, bien que contestée, auprès d'un large public qui n'est pas limité au milieu du jazz.

Autres articles sélectionnés au sein du portail du jazz

John Deacon, Brian May et Freddie Mercury en concert en 1978.

Queen est un groupe de rock britannique, formé en 1970 à Londres par Brian May, Roger Taylor et Freddie Mercury, tous trois issus du groupe Smile. L’année suivante, le bassiste John Deacon vient compléter la formation et Queen prend son nom définitif.

Groupe britannique qui a connu le plus grand nombre de succès commerciaux ces trente dernières années, pionnier du clip vidéo ayant exploité avec succès ce mode de communication dès 1975, Queen a conservé, malgré la mort de son leader Freddie Mercury en 1991, de très nombreux inconditionnels dans le monde entier.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Rock progressif

Musique classique Musique country
Imperturbable, la caisse claire donne le rythme tout au long de l'œuvre.

Le Boléro de Maurice Ravel est une musique de ballet pour orchestre en do majeur composée en 1928 pour les ballets d'Ida Rubinstein.

Mouvement de danse au rythme et au tempo invariables, à la mélodie uniforme et répétitive, le Boléro de Ravel tire ses seuls éléments de variation des effets d'orchestration, d'un crescendo progressif et in extremis d'une courte modulation en mi majeur. Cette œuvre singulière, que Ravel disait considérer comme une simple étude d'orchestration, a suscité dès sa création une très large diffusion jusqu'à devenir, de nos jours encore, une des œuvres musicales les plus jouées dans le monde. Mais la popularité du Boléro tend à masquer l'ampleur de son originalité et les véritables desseins de son auteur.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Musique classique

La chanteuse aux American Music Awards en 2009.

Carrie Underwood (née le à Muskogee, dans l'Oklahoma) est une chanteuse et auteure américaine. Son univers musical est proche de la country et de la pop. Elle est la gagnante de la quatrième saison d’American Idol aux États-Unis en 2005. Son premier album, Some Hearts, sorti en novembre 2005, est certifié sept fois disque de platine par la RIAA. Il devient l’album country qui s’est vendu le plus rapidement au classement album américain (Nielsen SoundScan). Some Hearts contient trois chansons devenues numéro un dans les classements américain et canadien : Jesus, take the wheel, Wasted et Before He Cheats. Some Hearts se vend à plus de sept millions d’exemplaires, et devient la meilleure vente pour un premier album dans l’histoire de la musique country.

Son second album, Carnival Ride, sort le . Il se vend à trois millions d’exemplaires aux États-Unis, et contient trois tubes : So Small, All-American girl et Last Name. En deux albums, la chanteuse réussit à vendre dix millions de disques...

Autres articles sélectionnés au sein du portail de la musique country

Musique électronique Musiques du monde
Greater Than One, avec le couple Lee Newman (au milieu) et Michael Wells (à droite) formant Technohead.

I Wanna Be a Hippy est un single appartenant au genre musical happy hardcore, composé en 1995 par le groupe britannique Technohead, à cette époque installé aux Pays-Bas. Le single est, par la suite, mixé et remixé par des artistes appartenant au même courant musical tels que Dano et Speedfreak, puis adapté sur plusieurs supports audio. Peu de temps après, un clip vidéo et humoristique du single est réalisé, mettant en scène un groupe de trois jeunes individus prenant en chasse un hippie dans un parc à Amsterdam, puis initialement diffusé sur la chaîne de télévision néerlandaise TMF. Parallèlement, le clip marque la découverte des futurs membres du groupe Party Animals formé par les artistes Flamman & Abraxas, qui seront plus tard adjoints dans le genre happy hardcore.

Le single atteint de nombreux classements musicaux pendant plusieurs semaines, parfois consécutives, dans douze différents pays européens et ailleurs dans le monde, puis écoulé à plus de 50 000 exemplaires aux Pays-Bas, pays dans lequel il a été composé. Il est également certifié disque d'or au label Mokum Records, et deux fois disque d'argent aux compagnies de disque Roadrunner Records et Edel. Cependant, le deuxième membre de Technohead, Lee Newman décède le 4 août 1995 des suites d'un cancer de la peau, trois jours après la parution de leur album Headsex, et avant d'avoir pris connaissance des certifications.

Musiciens itinérants

La musique indienne est, sous ses formes variées, l'expression d'une très longue tradition qui malgré le fait qu'elle ait été en partie divisée par l'éclatement du système colonial, reste néanmoins la musique d'un sous-continent composé de l'Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Népal et du Sri Lanka. Malgré les différences linguistiques ou religieuses, un même genre de musique se retrouve par delà les frontières politiques.

Si sa connaissance en Occident progresse aussi bien sous sa forme savante (les râgas) que dans des genres plus légers (en particulier la musique de film), il reste un pan méconnu : l'immense domaine de la musique folklorique, chaque région ayant son style et ses instruments propres, voire des castes vouées à la pratique musicale, en particulier les États indiens tels que le Bengale, le Cachemire, le Kérala ou le Rajasthan.

Lire l’article
Autres articles sélectionnés par le portail Musiques du monde
Metal Rihanna
Killing Joke sur scène au festival Ilosaarirock en Finlande, en 2009.

Killing Joke est un groupe de rock britannique créé en 1979. Il est reconnu comme un des groupes les plus importants de la période post-punk/new wave de la fin des années 1970 et du début des années 1980 et a fortement influencé des groupes comme Nirvana, Metallica, Ministry, Soundgarden, KoЯn, ou encore Fear Factory, qui ont tous mentionné être redevables à ce groupe.

Jaz Coleman, le chanteur et leader historique du groupe, joue des claviers et synthétiseurs, compose, et dirige cordes et orchestres. Avec ce dernier, le guitariste Geordie Walker est le seul autre membre permanent du groupe. En 1994, Killing Joke sort l’album Pandemonium qui marque et influence profondément la scène du metal industriel. L’album est encore actuellement une référence dans ce style musical.

Leurs sons de guitare et de basse jouent beaucoup sur la distorsion, accompagnés selon l'époque par une batterie tantôt tribale et puissante, tantôt funky et par des synthétiseurs typiques de la new wave. Le chant joue, selon les morceaux et les périodes, sur des plages allant d’une grande douceur au hurlement tribal.

Coleman partage son temps entre la composition d’œuvres symphoniques et le travail en studio et sur scène pour Killing Joke. Il a étudié de nombreuses cultures, vit actuellement entre Prague et la Nouvelle-Zélande et a développé une passion pour l'occultisme, le folklore tchèque et la musique māori.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Metal

Rihanna en train d'interpréter Umbrella à Zurich lors du Last Girl on Earth Tour.

Umbrella est une chanson de l'artiste barbadienne de R&B Rihanna, accompagnée d'un couplet de rap par Jay-Z. La chanson est co-écrite par The-Dream, Christopher Stewart, Kuk Harell et Jay-Z puis composée et réalisée par Stewart. Elle sort le comme premier single de son troisième album studio, Good Girl Gone Bad.

La chanson rencontre un succès critique et commercial alors qu'elle devient numéro un des classements allemand, australien, canadien, irlandais, suédois, suisse, britannique, américain, et est déclarée troisième meilleure chanson de l'année 2007 par le magazine Rolling Stone.

En 2008, Umbrella a permis à Rihanna et Jay-Z de recevoir un Grammy Award dans la catégorie « Meilleure Collaboration de Rap ». Au Royaume-Uni, la chanson est l'une des plus diffusées à la radio dans les années 2000. Elle réussit à rester numéro un dans ce pays pendant dix semaines consécutives, un record pour un single de cette décennie. Umbrella a été reprise par de nombreux artistes et est devenue un succès zeitgeist dans la culture pop ; elle s'est vendue à environ 6,6 millions exemplaires.

Rock The Beatles
Logo sur la pochette du single.

Come as You Are est une chanson du groupe américain de grunge Nirvana écrite par Kurt Cobain et sortie en tant que deuxième single de l'album Nevermind en 1992. Cette chanson a été composée un peu avant l'enregistrement de Nevermind. Elle fait partie des titres plus calmes de l'album et ses paroles peuvent être interprétées de diverses manières. Le groupe Killing Joke a accusé Nirvana d'avoir plagié le riff de guitare d'une de leurs chansons mais n'a pas engagé de poursuites judiciaires.

Le single s'est classé à la 32e place du Billboard Hot 100 aux États-Unis, à la 9e place de l'UK Singles Chart au Royaume-Uni et à la 12e place du Top 50 en France. Il est depuis disque d'argent au Royaume-Uni et disque d'or en Italie. Elle est généralement considérée comme l'une des meilleures chansons du groupe et a été reprise par plusieurs autres artistes. En 2005, une pancarte y faisant référence a été installée à l'entrée d'Aberdeen, ville natale de Kurt Cobain.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Rock

Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band est le huitième album des Beatles, publié le en Grande-Bretagne et le jour suivant aux États-Unis. Enregistré sur une période de 129 jours, cet album est souvent considéré par les critiques comme leur plus grande œuvre et l'un des albums les plus influents de l'histoire de la musique populaire, figurant entre autres à la première place dans la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone.

Par son retentissement, par la façon dont il a révolutionné l'industrie du disque, par sa durée de vie dans les hit-parades et par la force avec laquelle il a capté l'air de son temps, Sgt. Pepper reste encore à ce jour une pierre angulaire de l'histoire de la musique et de la culture populaire de la seconde moitié du XXe siècle.

Autres articles sélectionnés