Wikipédia:Sélection/Canoë-kayak

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nage en eau vive

La nage en eau vive est une activité sportive de glisse et de pleine nature se pratiquant dans les rivières. Elle est couramment appelée Hydrospeed à tort, car ce nom identifie en fait le nom de l'un des tout premiers flotteurs produits en série et utilisés pour cette discipline. Lire l’article

Rafting

Rafting au Brésil.

Le rafting est un sport qui consiste à naviguer sur des sections de rivière comportant des rapides appelées eau vive (descente de rivière) à bord d'un radeau pneumatique (souvent appelé raft) manié soit à la pagaie par plusieurs équipiers, à l'aviron par un seul individu, ou même exceptionnellement à l'aide de moteurs sur de très grosses rivières.

Lire l’article

Course en ligne (canoë-kayak)

K2 (kayak biplace) de course en ligne

En canoë-kayak, la course en ligne est une discipline qui se pratique en eau plate, sur un bassin aménagé, un lac, une retenue d’eau d’un fleuve ou tout simplement un fleuve ou bien encore un canal. Au coup de feu du starter, les athlètes s’élancent par série de 9 à l’intérieur de couloirs parallèles pour 200, 500, 1000 m et selon les catégories.

Lire l’article

Kayak-polo

Kayak-polo

Le kayak-polo (appelé canoe-polo dans certains pays, notamment les pays anglophones) est un sport collectif où deux équipes de cinq joueurs, chacun dans un kayak, s'affrontent avec un ballon sur un plan d'eau rectangulaire pendant deux mi-temps de dix minutes. L'équipe gagnante est celle qui a inscrit le plus grand nombre de buts.

Lire l’article

Marathon (canoë-kayak)

Le marathon est une discipline cousine de la course en ligne. Comme son nom l’indique, l’épreuve se déroule sur une longue distance, sur fleuve ou sur lac. Lire l’article

Bateau-dragon

Un bateau-dragon

Le bateau-dragon est un sport nautique d’équipe qui utilise un type de pirogue appelé aussi bateau-dragon. Les bateaux-dragons de classe internationale qui sont plus petits que les modèles traditionnels pour des raisons de coûts de transports, embarquent 22 personnes dont 20 pagayeurs.

Lire l’article

Wave-ski

Le wave-ski, qui est aussi appelé waveski surfing, est un compromis entre le surf et le kayak.

Ce kayak ressemble à une planche de surf plus épaisse avec une ceinture et des footstraps assurant le calage du pratiquant, essentiels pour contrôler sa planche dans la vague. Cette pratique, d'origine australienne, était utilisée par les sauveteurs pour aller chercher les surfeurs en difficulté. Aujourd'hui ce sport se développe dans le monde entier.

Lire l’article

Kayak surf

Le kayak surf se pratique avec un kayak plat dont le dessus est moulé pour accueillir les fesses et les talons du navigateur. Ce type de kayak est fermé donc insubmersible, et on ne se place pas à l'intérieur du kayak que l'on ferme par une jupe. On est simplement assis dessus, et on peut y être maintenu par des sangles sur les jambes. Ce kayak permet de surfer des vagues de petites et de moyennes taille. Lorsque les vagues sont véritablement imposantes, le kayak surf devient très difficile certainement à cause de la position assise qui rend impossible le transfert de poids comme on peut le pratiquer en planche de surf. Lire l’article

Merathon

Le merathon est une discipline du canoë-kayak, il consiste en une course longue distance en mer. La distance varie selon les catégories d'âge : 4 à 11milles nautiques ce qui représente en fonction de l'état de la mer, des conditions météo et du niveau du compétiteur, un temps variant de 30 minutes (pour les plus jeunes, sur 7km) à 1h30 à plus de deux heures pour les adultes. Lire l’article

Campbell Walsh

Campbell Walsh, né en 1977 à Glasgow, est un kayakiste britannique.

Il fut médaillé d'argent en K1 aux Jeux Olympiques de 2004 et médaillé de bronze en K1 aux Mondiaux 2007.

Lire l’article

Canoë

Un canoë monoplace d'eau calme(c-1), en compétition

Le canoë est une sorte de canot, embarcation légère, à l'origine en bois, ou peau ou écorce montées sur une armature de bois, mue à la pagaie simple. Le pagayeur se nomme canoéiste ou céiste.

Lire l’article

Kayak

Rivière Outaouais

Le kayak est un canot léger, rapide et adapté au corps de son utilisateur qui aujourd'hui utilise en général une pagaie à deux pales pour le propulser, le diriger et l'équilibrer.

Lire l’article

Pirogue

Pirogues de Madagascar

Une pirogue est une embarcation légère, longue et étroite, souvent faite d'un seul tronc d'arbre creusé (monoxyle), mue à la voile ou à la pagaie et parfois équipée de balancier.

Les pirogues ne sont pas liées spécifiquement au domaine marin même si aujourd'hui leur utilisation persiste surtout dans les zones tropicales et équatoriales, en Afrique, en Asie du Sud-Est, en Océanie et dans quelques régions d'Amérique.

Lire l’article

Waka (Nouvelle-Zélande)

Poupe d'un waka néo-zélandais amarré

Waka est un mot maori désignant les pirogues utilisés pour voyager en sécurité, d'île en île, sur l'océan Pacifique. Il existe des courses de waka, appelées waka ama, particulièrement populaires en Nouvelle-Zélande.

Lire l’article

Va'a

Deux va'a modernes à la Hawaiki nui va'a

Le va’a, aussi appelé pirogue polynésienne ou outrigger canoë, est une pirogue dont la stabilité est assurée par un balancier (ama) unique. Le rameur est équipé d'une pagaie. On distingue les V1 (va’a hoe), V3 (va’a toru), V6 (va’a ono) et V12. À l'origine, les pirogues polynésiennes étaient en bois. Plus tard, elles ont été modernisées en utilisant des matériaux composites.

Lire l’article

Vaka (îles Cook)

Vaka est un terme maori des îles Cook pouvant signifier à la fois tribu ("vaka tangata"), ou pirogue ("vaka tere"). Dans les autres langues polynésiennes, le terme existe également avec un sens identique ou proche, va'a (tahitien), waka (Maori de Nouvelle-Zélande), vaka en wallisien... Lire l’article

Vaka purua

Un vaka purua est un type de pirogue à double coques des îles Cook, utilisé autrefois pour les traversées au long cours. Celles-ci qui pour les plus grandes atteignaient plus de 25 mètres, pouvaient embarquer jusqu'à une cinquantaine d'individus ainsi que leur provision (eau, cochons, taro, noix de coco, fruits de l'arbre à pain…). Lire l’article

Kayak de mer

Schéma d'un kayak de mer

Un kayak de mer est un kayak conçu pour faire des promenades ou des randonnées en mer. La pratique du kayak de mer connaît un succès grandissant, car il combine, en grande partie, le plaisir de la randonnée avec un aspect maritime, d'abord simple et un espace presque infini.

Lire l’article

Tony Estanguet

Tony Estanguet

Tony Estanguet, né le 6 mai 1978 à Pau, est un champion français de canoë monoplace (C1), champion du slalom olympique en 2000 à Sydney et 2004 à Athènes. Il est le porte-drapeau de la délégation française aux Jeux olympiques de 2008 de Pékin.

En 2003, bien que battu par le slovaque Michal Martikan lors des championnats du monde, il remporte la coupe du monde. Puis en 2004, il remporte de 12 centièmes la médaille d'or face à Michal Martikan, venant confirmer ainsi sa victoire lors de la coupe du monde. En 2006, il remporte pour la première fois le titre de champion du monde qui lui manquait.

Tony Estanguet est actuellement le seul double champion olympique français en activité.

Lire l’article

Ian Ferguson (kayakiste)

Ian Ferguson est un kayakiste néo-zélandais pratiquant la course en ligne. Lire l’article

Birgit Fischer

Birgit Fischer, née le à Brandebourg-sur-la-Havel est une kayakiste allemande.

Le plus grand palmarès du kayak. En effet, elle est la seule kayakiste à détenir 12 médailles olympiques, obtenues en 24 ans, entre les Jeux olympiques d'été de 1980 de Moscou et les Jeux olympiques d'été de 2004 d'Athènes. Son palmarès olympique pourrait être plus important : elle ne participe pas aux Jeux olympiques d'été de 1984 de Los Angeles en raison du boycott de la plupart des pays du Pacte de Varsovie. Elle est seulement précédée par la gymnaste Larisa Semyonovna Latynina au classement des femmes médaillées au Jeux.

C'est par ailleurs la seule femme a détenir une médaille d'or sur 6 JO différents, record absolu qu'elle partage avec le géant du sabre des années 30-50, Aladar Gerevich.

Lire l’article

Gert Fredriksson

Gert Fredriksson (né le 21 novembre 1919 à Nyköping - mort le 5 juillet 2006) était un kayakiste suédois, qui fut le sportif le plus titré dans la discipline, tant aux Jeux olympiques qu'aux championnats du monde.

Son palmarès, fort de six titres, une médaille d'argent et une de bronze remportés lors des Jeux olympiques d'été en quatre olympiades font de lui l'homme le plus médaillé des Jeux dans sa discipline. En 1958, il remporte ainsi le 10 000 mètres K1 par un écart de 30.5 secondes, ce qui est et restera certainement toujours, le plus grand écart de l'histoire de la discipline. Son palmarès se complète de sept titres mondiaux. Il obtient 71 médailles en championnat de Suède.

Gert Fredriksson meurt en 2006 à l'âge de 86 ans victime d'un cancer.

Lire l’article

Pavol Hochschorner

Pavol Hochschorner, né en 1979 à Bratislava, est un céiste slovaque pratiquant le slalom.

Il pratique le canoë biplace avec son frère Peter Hochschorner.

Il est Médaille d'or aux championnats d'Europe 1998, 2000, 2002, et 2008, médaille d'or aux Championnats du monde en 2002 et 2007. Il est aussi médaille d'or aux Jeux olympiques d'été en 2000, 2004, et 2008.

Lire l’article

Peter Hochschorner

Peter Hochschorner, né en 1979 à Bratislava, est un céiste slovaque pratiquant le slalom.

Il pratique le canoë biplace avec son frère Pavol Hochschorner.

Il est Médaille d'or aux championnats d'Europe 1998, 2000, et 2002, médaille d'or aux aux Championnats du monde 2007. Il est aussi médaille d'or aux Jeux olympiques d'été en 2000, 2004, et 2008.

Lire l’article

Adam van Koeverden

Adam van Koeverden

Adam Joseph van Koeverden (né à Oakville, en Ontario le 29 janvier 1982) est un kayakiste canadien pratiquant la course en ligne, champion du monde et détenteur du record mondial en K-1 500 m.

Il a remporté une médaille de bronze dans le K-1 1000 m en 1999 lors du championnats du monde juniors à Zagreb, en Croatie, puis est devenu champion du marathon en 2000. Son premier succès comme l'un des meilleurs avec une médaille d'argent aux championnats du monde 2003 à Gainesville en Géorgie chez les hommes de K-1 1000 m événement. Aux jeux Olympiques de 2004, Van Koeverden a remporté deux médailles, dont une d'or dans le K-1 500 m et une de bronze dans le K-1 1000 m. Il a été porte-drapeau du Canada à la cérémonie de clôture et a été par la suite reçu le trophée Lou Marsh pour le meilleur athlète de l'année 2004.

En 2005, Van Koeverden a remporté deux médailles aux Championnats du monde de course en eau calme à Zagreb, Croatie : il remporte une médaille d'argent dans le K-1 1000 m et une de bronze dans le K-1 500 m. Au Canada en 2006, aux Championnats du canoë à Regina, en Saskatchewan, il a remporté cinq médailles d'or (K-1 1000 m, K-2 1000 m, K-4 1000 m, K-4 200 m, et de canoë de guerre), et deux médailles d'argent (K-1 200 m et K-2 200 m).

Van Koeverden eu beaucoup de succès sur le circuit de la Coupe du monde en 2007, indéfait sur les deux parcours de 500 m et 1000 m en trois compétitions. À la Course Sprint 2007 Championnats du monde à Duisburg, en Allemagne, Van Koeverden a remporté la médaille d'or en K -1 500 m et la médaille d'argent dans le K-1 1000 m.

Lire l’article

Fabien Lefèvre

Fabien Lefèvre

Fabien Lefèvre, né le à Orléans, est un kayakiste français pratiquant le slalom, médaille d'argent de slalom aux Jeux Olympiques d'été de 2008 à Pékin.

Fabien Lefèvre débute le kayak dès l'âge de 5 ans. Précoce, il intègre très tôt le circuit international senior. Dès l'âge de 20 ans, il remporte le titre en K1 (Kayak monoplace) slalom lors des championnats du monde 2002 qui se déroulent en France à Bourg-Saint-Maurice. Il confirme ce statut en remportant un nouveau titre mondial individuel en 2003.

En 2005, il remporte la médaille d'argent aux championnats du monde de Penrith (Australie), seulement battu par l'allemand Fabian Dörfler. Le titre par équipe lui revient cependant, acquis avec ses partenaires Benoit Peschier et Julien Billaut. Il récidive en 2006, cette fois épaulé par Julien Billaut et Boris Neveu, butant cependant une fois de plus dans l'épreuve individuelle, qu'il termine à la 5e place.

Lire l’article

Michal Martikán

Michal Martikán

Michal Martikán, né le 18 mai 1979 à Liptovský Mikuláš, est un céiste slovaque pratiquant le slalom.

Devenu à l'âge de 16 ans le plus jeune vainqueur d'une manche de coupe du monde, il devient en 1996 champion olympique lors des Jeux olympiques d'Atlanta après une excellente deuxième manche qui rattrape sa sixième place à l'issue de première manche.

L'année suivante, il remporte le titre mondial à Tres Coroas au Brésil. Aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, il domine largement la compétition et redevient champion olympique 12 ans après son titre d'Atlanta.

Lire l’article

Anne-Laure Viard

Anne-Laure Viard

Anne-Laure Viard, née le 7 juin 1981, est une kayakiste française, pratiquant la course en ligne.

icenciée au club de Canoë Kayak de Nevers, elle est sélectionnée aux Jeux olympiques en 2004 à Athènes, où elle termine 10e, associée à Marie Delattre (Saint-Laurent-Blangy).

Médaillée de bronze aux Championnats du monde 2007, elle obtient ainsi sa sélection pour les Jeux olympiques 2008 de Pékin, où elle décroche une médaille de bronze en K2 500 m.

Lire l’article