Wikipédia:Sélection/Rugby à XV

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Championnat de France de rugby à XV

Match de championnat des années 1890.

Le Championnat de France de rugby à XV a été créé en 1892 sous l'égide de la fédération omnisports l'USFSA. Un comité du rugby est alors chargé de l'épreuve. Il est pris en charge à partir de l'édition 1921 par la toute jeune Fédération française de rugby. Depuis 1998, c'est la Ligue nationale de rugby qui l'organise. Le vainqueur du championnat de France remporte un trophée qui s'appelle le bouclier de Brennus.

Sa formule a beaucoup évolué au cours de l'histoire. Avec l'introduction du professionnalisme en 1995, le nombre de clubs de la division d'élite a diminué notablement, passant de 24 à 16 puis finalement à 14 clubs en 2005. Il s'est ainsi successivement appelé Top 16 puis Top 14, et porte aujourd'hui le nom de Top 14 Orange suite à un partenariat de la ligue avec un opérateur de téléphonie. Il se déroule en deux phases : une phase dite de qualification, qui est disputée par toutes les équipes et une phase finale regroupant les six meilleurs clubs de la phase de qualification, qui se joue par élimination directe.

Lire la suite

Coupe du monde de rugby à XV

La coupe Webb Ellis remise à l'équipe championne du monde.

La Coupe du monde de rugby à XV est la plus importante des compétitions internationales de rugby à XV. Elle est organisée par l’International Rugby Board (IRB) et met aux prises des sélections nationales. Cette compétition, disputée tous les quatre ans, s’est déroulée pour la première fois en 1987, à la fois en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Le trophée récompensant le vainqueur de cette compétition est appelé William Webb Ellis Trophy, en hommage à William Webb Ellis qui aurait inventé le rugby en 1823. En réalité, les origines du rugby sont beaucoup plus anciennes.

Le titre de champion du monde de rugby à XV est détenu actuellement par l’équipe d’Angleterre et sera remis en jeu lors de la Coupe du monde de 2007, organisée par la France.

Tournoi des Six Nations

Participants au tournoi des Six Nations.

Le Tournoi des Six Nations est une compétition de rugby à XV disputée chaque année par les équipes d'Angleterre, d'Écosse, de France, du pays de Galles, d'Irlande et d’Italie.

Il a pris la suite du Tournoi des Cinq Nations, auquel ne participe pas l'Italie, qui a lui-même succédé au Tournoi des Quatre Nations ou Home Nations Championship, qui, depuis 1882-1883, est un tournoi purement britannique et irlandais avec des matchs qui opposaient l'Angleterre, l'Écosse, le pays de Galles et l'Irlande. La France est admise en 1910 puis l'Italie en 2000. Le vainqueur est déclaré « Champion d'Europe ». Le vainqueur de l'épreuve réalise un Grand Chelem (GC) lorsqu'il défait toutes les autres équipes du Tournoi. Le vainqueur en titre et donc champion d’Europe en titre, est le pays de Galles. Les Gallois sont également la dernière équipe à avoir fait le Grand Chelem et ils possèdent le meilleur palmarès de la compétition avec 37 victoires.

Il existe également une version féminine du Tournoi des Six Nations et une version junior pour les moins de 20 ans, mais lorsque l'expression est employée sans précision, elle fait toujours référence au tournoi originel.

Équipe d'Afrique du Sud de rugby à XV

L’équipe d’Afrique du Sud pendant la Coupe du monde de rugby 2007

L’équipe d’Afrique du Sud de rugby à XV est l’équipe qui représente l’Afrique du Sud dans les principales compétitions internationales de rugby à XV.

En raison de son palmarès, elle est considérée comme l’une des meilleures sélections nationales au monde. Au , elle est troisième au classement des équipes nationales de rugby.

Elle porte le surnom de « Springboks » (ou « Springbokke » en afrikaans et « Amabokoboko » en zoulou), du nom des gazelles d’Afrique méridionale, et dispute chaque année le Tri-nations contre les équipes de Nouvelle-Zélande et d’Australie ; elle effectue aussi régulièrement des tournées pour se confronter aux équipes européennes qu’elle affronte tous les quatre ans lors de la coupe du monde de rugby.

Rivale séculaire des All Blacks, l’équipe néo-zélandaise, la sélection sud-africaine a souffert de son isolement. Longtemps mise à l’index en raison de la politique d’apartheid, l’équipe d’Afrique du Sud n’a pas attendu longtemps pour retrouver son rang dans la hiérarchie mondiale. Les Springboks enlèvent en effet le titre de champion du monde à domicile en 1995, titre renouvelé en 2007 en France.

Équipe d'Angleterre de rugby à XV

Triomphe pour les Anglais, champions du monde en 2003.

L'équipe d’Angleterre de rugby à XV représente l’Angleterre dans les compétitions internationales majeures, la Coupe du monde de rugby à XV et le Tournoi des Six Nations.

Les Anglais jouent en blanc avec une rose sur le cœur. L’équipe d’Angleterre, surnommée le « XV de la rose », dispute chaque année le Tournoi des Six Nations contre les meilleures équipes européennes ; elle effectue aussi régulièrement des tournées pour se confronter aux meilleures équipes de l’hémisphère Sud, l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande et elle tente tous les quatre ans de remporter le trophée majeur, la Coupe du monde de rugby.

Le XV de la rose, champion du monde en titre, est actuellement septième du classement des équipes nationales de rugby. Il a un palmarès inégalé dans le rugby à XV dans le Tournoi des Six Nations (35 titres, dont 12 Grands chelems). Il évolue à domicile au stade de Twickenham.

Équipe d'Australie de rugby à XV

Australia - Ireland 15-11-2006-3.jpg

L'équipe d'Australie de rugby à XV est l’équipe nationale qui représente l’Australie dans les compétitions majeures internationales de rugby à XV. En raison de son palmarès, elle est considérée comme l’une des meilleures sélections nationales au monde et est actuellement deuxième au classement des équipes nationales de rugby. Elle porte le surnom de « Wallabies » et dispute chaque année le Tri-nations contre les équipes de Nouvelle-Zélande et d’Afrique du Sud. Elle effectue aussi régulièrement des tournées pour se confronter aux équipes européennes qu’elle affronte tous les quatre ans lors de la coupe du monde de rugby. Rivale séculaire des All Blacks, l’équipe néo-zélandaise, la sélection australienne est la seule à compter deux titres de champion de monde, en 1991 et 1999. John Eales, Jason Little, Tim Horan et Phil Kearns participèrent à ces deux finales historiques. Les « Wallabies » ont également disputé la finale de l’édition 2003, mais ont perdu contre l’Angleterre dans la prolongation. Elle est placée sous le patronage de l’Australian Rugby Union.

Équipe de France de rugby à XV

La sélection en 2007

L'équipe de France de rugby à XV est l'équipe qui représente la France dans les compétitions majeures de rugby à XV. Elle rassemble les meilleurs joueurs de France sous le patronage de l'USFSA (1906-1919), puis de la Fédération française de rugby depuis 1919.

Elle est admise à participer au Tournoi des cinq nations en 1910 et à faire son apprentissage du rugby international en se mesurant aux équipes britanniques ; elle atteint leur niveau dès le milieu des années 1950 et remporte le Tournoi à plusieurs reprises de 1959 à 1962. L'équipe de France connaît une période faste pendant les années 1980 sous la conduite de son entraîneur Jacques Fouroux, remportant six fois le Tournoi en neuf ans avec deux Grand Chelems en 1981 et 1987. Elle est finaliste de la première édition de la coupe du monde en 1987, performance qu'elle réussit à nouveau lors de la coupe du monde en 1999.

Équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XV

Danse de Haka par les All Blacks en 2006 en France

L'équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XV surnommée les All Blacks, est l'équipe qui représente la Nouvelle-Zélande dans les principales compétitions internationales de rugby à XV. Elle est considérée comme l’une des meilleures sélections nationales au monde de par son palmarès, et est actuellement en tête du classement des équipes nationales de rugby.

Le rugby à XV est le sport le plus populaire de Nouvelle-Zélande, il attire principalement les meilleurs sportifs du pays et aussi ceux des îles voisines de l’Océanie. L’équipe de Nouvelle-Zélande, surnommée les All Blacks, dispute chaque année le Tri-nations contre les équipes d’Australie et d’Afrique du Sud, elle effectue aussi régulièrement des tournées pour se confronter aux équipes européeennes et rencontre ces équipes tous les quatre ans lors de coupe du monde de rugby.

Les All Blacks sont régulièrement favoris pour remporter la coupe du monde de rugby, ils ont gagné cette épreuve en 1987 et en 2011. Ils ont un palmarès inégalé dans le rugby à XV avec un fort pourcentage de victoires en test matchs, leur premier succès est acquis dès 1903 contre l’équipe d’Australie. Ils sont aussi connus pour leur tenue tout en noir et leur chant de guerre, le fameux Haka, qu’ils interprètent avant chaque match pour impressionner l’adversaire.

Équipe du pays de Galles de rugby à XV

Les vainqueurs des Originals, premiers All Blacks

L'équipe du pays de Galles de rugby à XV est l'équipe nationale qui représente le pays de Galles dans les compétitions internationales majeures de rugby à XV, la Coupe du monde de rugby à XV et le Tournoi des Six Nations. Elle est considérée comme l'une des meilleures sélections nationales au monde en raison de son palmarès et est actuellement huitième au classement des équipes nationales de rugby. En particulier, plusieurs joueurs gallois des années 1970, les Barry John, Gareth Edwards, JPR Williams, John Taylor et Gerald Davies, sont reconnus parmi les plus grands joueurs de l'histoire du rugby à XV.

Tournée de l'équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XV en 1905-1906

Photo noir te blanc d'un groupe de joueurs célébrant la victoire sur le terrain

L'équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XV en tournée en 1905-1906 – également connue sous le nom de The Originals – représentant la Nouvelle-Zélande, est la première équipe des All Blacks à se déplacer hors d'Australasie. Elle effectue une tournée en Grande-Bretagne en 1905, puis en France et enfin en Amérique du Nord en 1906.

La tournée est un succès pour les Originals. L'équipe de Dave Gallaher innove et impressionne les îles qui ont inventé ce jeu. Les visiteurs y gagnent un nom, les All Blacks et ils marquent l'histoire sportive de leur nation. Ils perdent contre le pays de Galles 3–0 après l'avoir emporté contre l'Écosse, l'Irlande et l'Angleterre. Le match disputé le contre l'équipe de France a une importance particulière car il s'agit du tout premier match officiel du XV de France. Au cours de cette tournée, les All Blacks remportent 34 des 35 matchs disputés avec une statistique très favorable au niveau des points, 976 inscrits pour 59 concédés. La réussite de cette tournée fait naître le ciment de l'identité nationale néo-zélandaise.

Jonny Wilkinson

Jonny Wilkinson lors d'une séance d'entrainement avec le XV anglais.

Jonathan Peter Wilkinson, officier de l'Ordre de l'Empire britannique plus connu sous le nom de Jonny Wilkinson, est un joueur de rugby à XV international anglais, né le à Frimley, dans le comté de Surrey. Il évolue au poste de demi d'ouverture au RC Toulon à compter de 2009, après avoir joué dans l'équipe des Newcastle Falcons depuis 1997.

Né dans une famille de sportifs, il pratique très jeune le rugby à XV. Lors de l'été 1997, Wilkinson entame sa carrière professionnelle chez les Newcastle Falcons avec qui il remporte l’Allied Dunbar Premiership dès sa première saison. Il est retenu en sélection nationale pour la première fois à l'âge de dix-huit ans. Il devient célèbre au cours des saisons 2001-2002 et 2002-2003, période durant laquelle il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs au monde. Lors de la finale de la Coupe du monde de 2003, il marque le drop de la victoire à la dernière minute de la prolongation face à l'Australie. Souvent éloigné des terrains en raison de blessures, il ne joue pas pour l'équipe d'Angleterre entre la Coupe du monde et le match d'ouverture du Tournoi des six nations contre l'Écosse le . Cette même année, il est finaliste de la Coupe du monde.

Jonny Wilkinson est toujours l'un des joueurs de rugby à XV les plus populaires, et il cumule nombre de records. Le , il devient le plus grand marqueur de l'histoire de la Coupe du monde, dépassant l'Écossais Gavin Hastings en butant quatre pénalités en quart de finale contre l'Australie. Lors du tournoi des six nations 2008, il devient le premier joueur anglais et le second joueur mondial à passer la barre des 1 000 points marqués. En mars 2008, il devient le plus grand marqueur du rugby international, dépassant le Gallois Neil Jenkins. Il participe également à deux tournées avec l'équipe des Lions britanniques et irlandais de rugby à XV, en 2001 et 2005, marquant 67 points en six matchs.

Coupe du monde de rugby à XV 2007

John Smit, Bryan Habana et la Coupe Webb Ellis.

La Coupe du monde de rugby à XV 2007 est la sixième édition de la Coupe du monde de rugby à XV et se déroule du 7 septembre au en France ainsi que quelques matchs au pays de Galles et en Écosse. Il s’agit de la troisième phase finale de la compétition se disputant sur le sol européen. Le pays organisateur a été choisi en avril 2003.

De septembre 2004 à novembre 2006, les sélections nationales de 86 pays participent à une phase de qualification, dans le but de désigner les onze équipes disputant le tournoi final en compagnie de la France, qualifiée d’office en tant que pays organisateur, ainsi que des huit autres nations qualifiées d'office.

La Coupe du monde est remportée par l'Afrique du Sud pour la deuxième fois de son histoire, s'imposant devant l'Angleterre en finale.

Championnat d'Angleterre de rugby à XV

Photo de la coupe qui est remise au vainqueur du championnat.

Le championnat d'Angleterre de rugby à XV rassemblant les douze clubs de l'élite anglaise est créé en 1987. Ce championnat est successivement dénommé Courage League (1987-1997), Allied Dunbar League (1997-2001), Zurich Premiership (2001-2005), Guinness Premiership (2005-2010), puis Aviva Premiership depuis 2010 au gré des parrainages.

Le titre est attribué à l'issue d'une saison régulière qui débute généralement en septembre puis d'une phase playoff jusqu'à une finale disputée à Twickenham fin mai. Le dernier du classement est relégué à l'étage inférieur de la hiérarchie : le Guinness Championship. Les Harlequins sont les champions en titre et les Leicester Tigers sont les plus titrés avec neuf victoires dans la compétition.

Équipe d'Irlande de rugby à XV

Irlande-Géorgie, match de la Coupe du monde de rugby à XV 2007

L'équipe d'Irlande de rugby à XV, surnommée le XV du Trèfle, rassemble les meilleurs joueurs professionnels de la République d'Irlande et de l'Irlande du Nord, dans les compétitions internationales majeures de rugby à XV, la Coupe du monde de rugby à XV et le Tournoi des Six Nations (appelé Tournoi dans la suite de l'article).

L'équipe nationale de rugby d'Irlande représente à la fois la Irlande et l'Irlande du Nord, avec une implantation forte uniquement dans certains secteurs géographiques. Cette situation est unique au sein des équipes de rugby internationales car l'équipe d'Irlande est la seule à réunir deux entités politiques différentes, l'Irlande s'étant retrouvée divisée le . L'Irlande participe au Tournoi des Six Nations. Son palmarès dans cette compétition est de dix victoires, huit victoires partagées et un Grand Chelem en 1948. L'Irlande participe également à la Coupe du monde depuis sa création.

Tournée de l'équipe de France de rugby à XV en 1958

Le président de la fédération sud-africaine, Danie Craven.

L’équipe de France de rugby à XV en tournée en 1958 est la première équipe de rugby à XV représentant la France à se déplacer dans l’hémisphère Sud dans une nation du Commonwealth. Elle effectue une tournée en Afrique du Sud en 1958 et termine invaincue en test match avec une victoire et un match nul.

Les Springboks — surnom de l’équipe d’Afrique du Sud — affrontent les Français dans une série historique pour les Bleus — surnom de l’équipe française — pourtant handicapés par plusieurs absences. Lors du premier test match, la sélection française obtient un match nul 3-3. La tournée est un succès complet car le , l’équipe de France remporte sa première victoire par 9-5 face aux Springboks lors du second test match à l’Ellis Park de Johannesburg, sous la conduite de Lucien Mias, le Docteur Pack. L’équipe de France démontre alors qu’elle peut rivaliser avec les meilleures équipes au monde. Ces bons résultats préfigurent les succès à venir dans le Tournoi des cinq nations.

Saison 2008-2009 du Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby

Morgan Parra French No.9 Angry Frenchman.jpg

La saison 2008-2009 du Club sportif Bourgoin-Jallieu rugby (CSBJ), unique club rhône-alpin en Top 14, est mouvementée sur le plan sportif et dans les coulisses. Tout au long de la saison, le CSBJ se bat pour se maintenir dans le Top 14, terminant finalement à une onzième place tandis qu'il parvient à disputer une finale en Challenge européen, perdue contre les Anglais des Northampton Saints.

Sur le plan extra-sportif, la saison est agitée après le départ du président Pierre Martinet, remplacé par René Flamand, et en raison d'un déficit budgétaire, le club est menacé de relégation administrative avant que les pouvoirs publics permettent le rétablissement des comptes grâce notamment à deux subventions exceptionnelles, une de 574 000 euros de la municipalité de Bourgoin-Jallieu et par ailleurs 500 000 euros du conseil général de l'Isère.

Sébastien Chabal

Sébastien Chabal sur le terrain.

Sébastien Chabal, né le à Valence (Drôme), est un joueur de rugby à XV international français. Il évolue au poste de deuxième ligne au sein du club français du Racing Métro, après avoir quitté Sale Sharks où il joue au poste de troisième ligne centre, puis deuxième ligne de 2004 à 2009, et débuté au CS Bourgoin-Jallieu où il joue au poste de troisième ligne aile de 1998 à 2004. Il a évolué à plusieurs postes en équipe de France (en troisième ligne aile, en numéro 8 ou en deuxième ligne) sans jamais s’imposer durablement. Sébastien Chabal est devenu l’un des sportifs les plus populaires de France à tel point que les journalistes ont pu parler d’une « Chabalmania ».

En près de dix ans au plus haut niveau, Sébastien Chabal s’est construit un palmarès honorable avec un titre de champion d’Angleterre, un Challenge européen, un Tournoi des six nations et deux quatrièmes places en Coupe du monde. En gérant au mieux son image publique – un « look » de vigoureux homme des cavernes avec barbe fournie et cheveux longs –, il conclut de nombreux contrats publicitaires qui font de lui, à partir de 2007, le rugbyman français le mieux payé.

Jonah Lomu

Portrait de Jonah Lomu en 2004.

Jonah Tali Lomu, né le à Auckland, est un joueur de rugby à XV néo-zélandais. Il joue au poste d'ailier. Comme Tana Umaga, il commence par le rugby à XIII, puis il intègre l'équipe de Nouvelle-Zélande, les All Blacks, en 1994. Arrivé sur la scène internationale du rugby à XV après le début de la « mondialisation » de ce sport – opérée par la création, en 1987, de la Coupe du monde –, Jonah Lomu est généralement considéré comme l'une des premières stars d'un sport jusqu'alors peu médiatisé et l'un des joueurs les plus intimidants sur le terrain, en raison de son physique hors norme. Il a eu, de ce fait, un grand impact sur son sport.

Il crève les écrans lors de la Coupe du monde de 1995, en Afrique du Sud, en marquant sept essais en cinq matchs. À partir de ce moment-là, chaque apparition de Lomu est attendue par tous les observateurs et supporters. Il joue pour sept équipes dans le National Provincial Championship et le Super Rugby, dont les Auckland Blues, les Waikato Chiefs ou, plus tard, les Wellington Lions et les Hurricanes. Avec les All Blacks, il détient deux records : il est le plus jeune joueur à porter le maillot et le meilleur marqueur d'essais en coupe du monde avec quinze réalisations. Après avoir subi une greffe de rein en 2003, il fait un bref retour à la compétition en 2005, au plus haut niveau en club, avant d'arrêter sa carrière en 2007. Il effectue un nouveau retour en 2009 en signant avec le club français de Marseille Vitrolles pour jouer en Fédérale 1.

Martin Johnson

 Photo en buste de profil de Martin Johnson portant une cape rouge et noir

Martin Osborne Johnson, commandeur de l'Empire britannique, est un joueur de rugby international anglais né le à Solihull. Il évolue au poste de deuxième ligne tant en sélection nationale qu'avec les Leicester Tigers avec qui il effectue la majeure partie de sa carrière en club. Nommé manager du XV de la Rose le , il possède le plus grand palmarès du rugby européen en tant que joueur.

Capitaine du XV anglais de 1999 à 2003, il conduit l'équipe qui réussit le Grand chelem dans le Tournoi des Six Nations 2003, son second après celui remporté en 1995. Mais le point culminant de sa carrière est la victoire lors de la coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Il est aussi le seul joueur à avoir été deux fois capitaine des Lions lors des tournées 1997 en Afrique du Sud et en 2001 en Australie. Il annonce sa retraite internationale en janvier 2004, tout en continuant à jouer pour son club des Leicester Tigers avec lesquels il gagne notamment deux coupes d'Europe en 2001 et 2002 et quatre titres consécutifs de champion d'Angleterre de 1999 à 2002. Il met un terme définitif à sa carrière de joueur en mai 2005 après la finale du championnat d'Angleterre perdue contre les London Wasps.

Joueur au physique puissant et à l'aspect intimidant, il possède également des qualités de leader qui le conduisent d'abord à être un capitaine d'équipe indiscutable tant en club qu'en sélections nationales, puis à devenir le sélectionneur du XV de la rose de 2008 à 2011. En raison de ses qualités de joueur et de son palmarès unique, Johnson est récompensé à plusieurs reprises, intégrant notamment le Temple international de la renommée du rugby en 2005.

Richard Hill (rugby à XV)

Richard Hill

Richard Anthony Hill, membre de l'ordre de l'Empire britannique, né le à Dormansland dans le Surrey, est un joueur de rugby international anglais. Polyvalent, il évolue aussi bien au poste de troisième ligne aile qu'à celui de troisième ligne centre que ce soit en équipe nationale ou avec les Saracens avec qui il effectue l'intégralité de sa carrière en club.

Dès ses débuts avec l'équipe d'Angleterre, il devient un titulaire indiscutable et participe à toutes les compétitions du XV de la rose jusqu'à sa retraite forcée suite à une entorse du genou gauche survenue à l'automne 2004. Il remporte trois Tournoi des Six Nations, réalisant le grand chelem en 2003, mais le point culminant de sa carrière est la victoire lors de la Coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Il participe également à trois tournées des Lions en 1997 en Afrique du Sud, en 2001 en Australie et en 2005 en Nouvelle-Zélande. Après une longue absence due à une blessure au genou, il fait son retour à la compétition fin 2006 avec les Saracens pour deux nouvelles saisons en club avant de mettre un terme définitif à sa carrière professionnelle le . Avec le club londonien, il remporte deux trophées : un titre de champion de seconde division anglaise en 1995 et une coupe d'Angleterre en 1998.

Son grand gabarit et sa force font de lui le joueur le plus puissant des avants de l'équipe anglaise avec Martin Johnson. Outre sa polyvalence et sa force, il est également un joueur d'une grande constance qui délivre une performance de très haut niveau à chaque match joué. Par ses plaquages efficaces et dévastateurs, il réalise un travail de l'ombre qui profite à son équipe ; c'est pour cette raison qu'il reçoit le surnom de Silent Assassin - l'assassin silencieux.

Neil Back

Neil Back lors des célébrations du titre de champion du monde obtenu en 2003

Neil Antony Back, membre de l'Ordre de l'Empire britannique, est un joueur de rugby à XV international anglais né le à Coventry. Il évolue au poste de troisième ligne aile tant en sélection nationale qu'avec les Leicester Tigers avec qui il effectue la majeure partie de sa carrière en club. Il est nommé entraîneur du club de Leeds Carnegie à l'été 2008.

Comme joueur du XV anglais, il réussit le grand chelem dans le Tournoi des Six Nations 2003 et surtout remporte la victoire lors de la coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Il a également l'honneur de faire partie de la sélection des Lions à trois reprises lors des tournées 1997 en Afrique du Sud, 2001 en Australie et 2005 en Nouvelle-Zélande. Lors de la dernière, il devient le joueur le plus âgé à disputer une tournée avec les Lions. Il annonce sa retraite internationale en 2004 tout en continuant à jouer pour son club des Leicester Tigers avec lesquels il gagne notamment deux coupes d'Europe de rugby en 2001 et 2002 et quatre titres consécutifs de champion d'Angleterre de 1999 à 2002. Il met un terme définitif à sa carrière en club en mai 2005 après la finale du championnat d'Angleterre perdue contre les London Wasps...

Lawrence Dallaglio

Lawrence Dallaglio sous le maillot des London Wasps en 2006.

Lorenzo Bruno Nero Dallaglio dit Lawrence Dallaglio, officier de l'Empire britannique, né le à Londres dans le quartier de Shepherd's Bush, est un joueur de rugby à XV international anglais. Il évolue en troisième ligne que ce soit au poste de troisième ligne centre ou de troisième ligne aile tant en sélection nationale qu'avec les London Wasps avec qui il effectue l'intégralité de sa carrière en club. Il prend sa retraite en 2008 et intègre l'encadrement de l'équipe londonienne, pour s'occuper du recrutement et de la détection de jeunes talents.

Avec le XV anglais, il réussit le grand chelem dans le Tournoi des Six Nations 2003 et surtout la victoire lors de la Coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Il a l'honneur également de faire partie des Lions lors des tournées 1997 en Afrique du Sud, 2001 en Australie, 2005 en Nouvelle-Zélande. Il annonce une première fois sa retraite internationale en 2004 avant de revenir jouer avec le XV de la rose en 2006. Puis il dispute la coupe du monde 2007 et devient vice-champion du monde. Avec les London Wasps, il remporte au moins une fois toutes les compétitions auxquelles il participe, se constituant un des plus beaux palmarès du rugby anglais. Il gagne le championnat d'Angleterre à quatre reprises en 2003, 2004, 2005 et 2008 ainsi que la coupe d'Angleterre à trois reprises en 1999, 2000 et 2006. Il remporte également trois titres continentaux avec deux victoires en coupe d'Europe en 2004 et 2007 ainsi qu'une victoire en challenge européen en 2003...

Phil Vickery

Photo du joueur.

Philip John Vickery, dit Phil Vickery, Membre de l'Empire britannique, né le à Barnstaple (Angleterre), est un joueur de rugby international anglais. Il évolue au poste de pilier droit tant en sélection nationale qu'au sein de l'effectif des London Wasps (1,90 m pour 120 kg).

Comme joueur du XV anglais, il obtient la victoire lors de la coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Capitaine du XV anglais en 2007, il conduit l'équipe qui dispute la coupe du monde 2007 en France et est vice-champion du monde. Il a l'honneur également de faire partie des Lions lors des tournées 2001 en Australie, 2009 en Afrique du Sud.

Il gagne le championnat d'Angleterre en 2001-2002 et en 2007-2008, la coupe d'Angleterre en 2003 et la coupe d'Europe en 2006-2007.

C'est l'un des derniers champions du monde 2003 titulaires lors de la finale encore en activité avec l'équipe d'Angleterre de rugby à XV.

Mike Tindall

Photo du joueur.

Michael James Tindall, plus simplement appelé Mike Tindall, membre de l'Ordre de l'Empire britannique (MBE), né le à Otley, est un joueur de rugby à XV international anglais. Il évolue au poste de centre tant en sélection nationale qu'au sein de l'effectif de Gloucester, après avoir quitté le club de Bath.

Il fait ses débuts avec l'équipe d'Angleterre le contre l'équipe d'Irlande lors du tournoi des six nations 2000. Comme joueur du XV anglais, il réussit le Grand chelem dans le Tournoi des Six Nations 2003, et remporte, surtout, la victoire lors de la coupe du monde 2003 en Australie devant les tenants du titre australiens. Il est blessé lors de la Coupe du monde de rugby 2007. Il revient régulièrement en équipe nationale : il connaît des capes chaque année, et participe, notamment, à dix tournois des Six Nations de 2000 à 2010. Il est victime de nombreuses blessures qui perturbent sa carrière. Ainsi, alors qu'il figure comme candidat plausible à une sélection avec les Lions britanniques en tournée en 2001, 2005 ou 2009, il est écarté respectivement sur blessure au genou, au pied et de nouveau au genou.

C'est l'un des derniers champions du monde 2003 titulaires lors de la finale encore en activité avec l'équipe d'Angleterre de rugby à XV.

Puig-Aubert

Puig-Aubert en 1960.

Puig-Aubert, dit Pipette, de son vrai nom Robert Aubert Puig, né le à Andernach, en Allemagne, et décédé le à Carcassonne, est un joueur de rugby à XIII international français évoluant au poste d'arrière.

Il commence par jouer au rugby à XV, et devient champion de France en 1944 avec l'Union sportive arlequins perpignanais. La même année, il passe au rugby à XIII en signant pour l'AS Carcassonne XIII. Il marque profondément l'histoire de ce sport en étant le principal artisan de la tournée victorieuse de l'équipe de France en Australie en 1951. Considéré comme l'un des meilleurs buteurs de tous les temps, il est vice-champion du monde lors de la première coupe du monde, qui a lieu en France en 1954. En club, il remporte le championnat de France de rugby à XIII à cinq reprises, sous les couleurs de l'AS Carcassonne XIII et du XIII Catalan. Puig-Aubert détient le record du nombre de points marqués en équipe de France de rugby à XIII.

En 1951, il est désigné champion des champions français par le journal L'Équipe et devient, durant cette décennie, l'un des sportifs les plus populaires de France, en raison de ses performances sportives, mais aussi de sa personnalité de bon vivant. En 1988, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur, et est introduit au temple de la renommée du rugby à XIII.

Arthur Gould

Portrait en buste d'Arthur Gould portant le maillot gallois.

Joseph Arthur Gould surnommé Monkey, né le à Newport et mort le dans la même ville, est un joueur de rugby à XV international gallois. Il évolue dans les lignes arrières que ce soit au poste de trois-quarts centre ou d'arrière tant en sélection nationale qu'avec le Newport RFC avec qui il effectue l'essentiel de sa carrière en club.

Avec le XV gallois, il réussit la Triple couronne dans le Tournoi britannique en 1893, une première pour le pays de Galles. Capitaine de cette formation victorieuse, il obtient le capitanat de l'équipe nationale à dix-huit reprises, établissant un record qui n'est battu qu'en 1994 par Ieuan Evans. Avec un total de 27 sélections, la longévité de sa carrière internationale est inhabituelle à une période où les équipes britanniques et irlandaise ne rencontrent aucun autre adversaire et où certains tournois ne sont pas disputés dans leur intégralité.

Il est justement à l'origine d'une de ces discordes perturbant le déroulement des Tournois 1897 et 1898, pour cause de « professionnalisme » en fin de carrière suite à un don immobilier. Pionnier insatisfait du système de jeu à quatre trois-quarts, il devient par la suite un membre influent de l'International Rugby Board.

Montpellier Hérault rugby

Photo des deux packs se préparant à la mêlée.

Le Montpellier Hérault rugby est un club de rugby à XV français basé à Montpellier et actuellement présidé par Mohed Altrad. L'équipe première, entraînée par Fabien Galthié et Éric Béchu depuis 2010, évolue en Top 14 depuis 2003 et dispute selon les années la Coupe d'Europe ou le Challenge européen.

Le club est créé en 1986 à la suite de la fusion du Stade montpelliérain, fondé en 1963 et de la section rugby du Montpellier Paillade Sport Club, anciennement section rugby du Montpellier Université Club fondée en 1974. Il débute dans le groupe B du championnat de France et monte une première fois en première division en 1990. Après plusieurs aller-retour entre les deux échelons, il remporte le titre de Pro D2 en 2003 et reste pensionnaire de l'élite depuis. Le club remporte le Bouclier européen en 2004 et atteint pour la première fois de son histoire la finale du Top 14 en 2011 où il s'incline face au Stade toulousain.

Après avoir évolué au stade Sabathé à ses débuts, le Montpellier HR s'installe au stade Yves-du-Manoir au début de la saison 2007-2008. Depuis 1999, le Montpellier HR possède également un centre de formation sur lequel l'équipe première s'appuie ainsi qu'une équipe féminine qui évolue en première division depuis 2005.

Rugby à XV aux Jeux olympiques d'été de 1920

Photographie noire et blanche d'une équipe de rugby sur un bateau. Les joueurs sont répartis sur trois rangées.

L'épreuve de rugby à XV aux Jeux olympiques d'été de 1920 est la troisième édition depuis l'introduction du rugby à XV comme sport olympique aux Jeux de 1900. En raison du désistement de dernière minute de la Tchécoslovaquie et de la Roumanie, une seule rencontre est disputée entre l'équipe des États-Unis et l'équipe de France le 5 septembre. Les Américains deviennent champions olympiques en battant les Français peu préparés sur le score de 8 à 0. Un match de revanche est organisé le 10 octobre suivant et les Français dominent 14 à 5 les Californiens, surnom donné à l'équipe américaine qui est composée essentiellement d'étudiants des universités californiennes.

Quade Cooper

Portrait de trois quart d'un homme en tenue de sport de couleur jaune.

Quade Santini Cooper, né le à Tokoroa en Nouvelle-Zélande, est un joueur de rugby à XV, international australien. Après des débuts au poste de centre, il évolue comme demi d'ouverture aux Queensland Reds pour les phases offensives et comme arrière durant les phases défensives.

Né en Nouvelle-Zélande, il émigre à l'âge de 13 ans en Australie. Il participe à la coupe du monde junior 2008 après avoir entamé sa carrière professionnelle aux Queensland Reds en Super 14 et aux East Coast Aces en Australian Rugby Championship en 2007. Il est retenu en sélection nationale australienne à l'âge de 20 ans, en 2008. Il devient célèbre au cours de la saison 2011, et est considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde après ses victoires avec la sélection australienne au Tri-nations 2011 et avec les Queensland Reds en Super 15 (ex Super 14). À la fin de la coupe du monde 2011 décevante au regard de ses qualités malgré la troisième place de l'équipe d'Australie, il se blesse gravement ce qui le tient éloigné des terrains pendant huit mois ; il effectue son retour en mai 2012...

Union des sociétés françaises de sports athlétiques

portrait crayon de Georges de Saint-Clair

L'Union des sociétés françaises de sports athlétiques (USFSA) est une fédération sportive française omnisports fondée le à Paris avec Georges de Saint-Clair pour président. Créée initialement sous le nom d'Union des sociétés françaises de courses à pied, elle est à l'origine une fédération consacrée à l'athlétisme mais, dès 1889, elle s'ouvre à d'autres sports (rugby à XV, hockey sur gazon, escrime, natation) qui sont représentés en son sein par des commissions spécialisées. Le football n'est reconnu qu'en 1894.

Fondée par le Racing Club de France et le Stade français, c'est d'abord une fédération essentiellement parisienne qui ne s'ouvre véritablement à la province qu'à partir de 1899. L'année suivante il lui revient d'organiser la majeure partie des épreuves des Jeux olympiques de Paris, non sans heurts avec Pierre de Coubertin qui en est l'instigateur. À partir de 1906 divers autres conflits dont le principal enjeu est le football entament son autorité et en dépit des efforts de Frantz Reichel pour rétablir l'unicité du monde sportif autour d'un Comité national des sports, l'USFSA ne survit pas la fin de la Grande Guerre. Ses diverses commissions donnent alors naissance aux fédérations unisports telles que nous les connaissons au XXIe siècle.

Équipe d'Écosse de rugby à XV

La première ligne écossaise avec Allan Jacobsen à côté de Ross Ford.

L'équipe d'Écosse de rugby à XV est l'équipe nationale qui représente l'Écosse dans les compétitions internationales majeures de rugby à XV, la Coupe du monde de rugby à XV et le tournoi des Six Nations (appelé Tournoi dans la suite de l'article). La Scottish Rugby Union a la charge de gérer l'équipe d'Écosse de rugby à XV. Au , elle est dixième au classement des équipes nationales de rugby.

Le rugby à XV est un sport populaire en Écosse. L'équipe d'Écosse dispute chaque année le Tournoi des Six Nations contre les meilleures équipes européennes ; elle effectue aussi régulièrement des tournées pour se confronter aux meilleures équipes de l'hémisphère sud, l'Afrique du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande et elle dispute tous les quatre ans la compétition majeure, la Coupe du monde. Elle a été demi-finaliste en 1991. Les Écossais jouent en bleu marine et blanc avec un chardon sur le cœur. En raison de la couleur de leur tenue on dit parfois d'eux que ce sont « des All Blacks qui n'ont pas appris à gagner ». Le « XV du chardon » évolue à domicile au stade de Murrayfield à Édimbourg, dont la Scottish Rugby Union est propriétaire, depuis 1925.

L'histoire du rugby national écossais commence en 1871, quand la sélection nationale affronte et bat l'équipe d'Angleterre dans le premier match international de rugby à XV à Raeburn Place. Depuis le début du Tournoi britannique de rugby à XV 1882-1883, le XV écossais a remporté celui-ci quatorze fois seul et a partagé la victoire à huit reprises. Depuis 2000, l'Écosse n'a jamais remporté le Tournoi.

Vincent Clerc

Vincent Clerc.

Vincent Clerc, né le à Échirolles (Isère), est un joueur de rugby à XV et à sept international français. Il joue au poste d'ailier au sein de l'effectif du Stade toulousain après avoir quitté en 2002 le FC Grenoble.

En près de dix ans au plus haut niveau, Vincent Clerc a inscrit à son palmarès trois titres de champion de France (2008, 2011 et 2012), trois Coupes d'Europe (2003, 2005 et 2010), trois victoires dans le Tournoi des Six Nations (2004, 2007, 2010), dont deux éditions en réussissant à réaliser le Grand Chelem (2004 et 2010), une quatrième place et une finale en Coupe du monde. Il est le meilleur marqueur de la Coupe du monde 2011 avec six essais (à égalité avec l'Anglais Chris Ashton), il est le deuxième meilleur marqueur du rugby français, à quatre longueurs de Serge Blanco. Il est le meilleur marqueur de l'histoire de la Coupe d'Europe.

De petite taille physique, Vincent Clerc est un des ailiers les plus efficaces dans la finition, utilisant au mieux ses ressources athlétiques.

Walter Spanghero

Walter Spanghero, né le à Payra-sur-l'Hers, est un joueur international français de rugby à XV, devenu dirigeant sportif et homme d'affaires. Walter Spanghero est considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de sa génération et comme un grand joueur de l'histoire du rugby français. Il compte cinquante-et-une sélections en équipe de France, dont vingt-trois fois au poste de troisième ligne centre, cinq fois comme troisième ligne aile et vingt-trois fois au poste de deuxième ligne entre 1964 et 1973. Il marque quatre essais, il est désigné capitaine à onze reprises.

Walter Spanghero est un des acteurs de la victoire française lors de trois Tournois des Cinq Nations (1967, 1968 et 1973) dont un Grand Chelem en 1968. Il participe aux tournées en Afrique du Sud en 1964, 1967 et 1971, en Australie en 1968 et 1972 et en Nouvelle-Zélande en 1968.

Après avoir travaillé à la ferme paternelle, puis dans une banque, il est devenu le chef d'entreprise d'une société locale indépendante de location de voitures de la région toulousaine avant de céder cette affaire.

Pierre Albaladejo

Pierre Albaladejo au stade Maurice-Boyau en 2015.

Pierre Albaladejo, né le à Dax (Landes), est un joueur de rugby à XV international français qui évolue principalement au poste de demi d'ouverture des années 1950 jusqu'au milieu des années 1960, devenu ensuite commentateur sportif et homme d'affaires.

Il compte trente sélections en équipe de France entre 1954 et 1964. Il marque 104 points. Il est capable de jouer des deux pieds, notamment lors de ses tentatives de drop. Fidèle au club de l'US Dax, il est un des acteurs de la victoire française lors de quatre Tournois des Cinq Nations (1954, 1960, 1961 et 1962). Il participe à la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie en 1961 et en Afrique du Sud en 1964. Il est finaliste du Championnat de France de rugby en 1956, 1961, 1963 et 1966.

Pierre Albaladejo devient le premier consultant sportif à la radio en 1968. Il devient en janvier 1975 commentateur sportif sur Antenne 2 aux côtés de Roger Couderc. Après avoir travaillé avec Pierre Salviac, puis quitté France 2 en 1999, il poursuit sa carrière de commentateur à la radio jusqu'en 2007.

Jean Gachassin

Jean Gachassin en 2014.

Jean Gachassin, né le à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), est un joueur de rugby à XV international français, devenu ensuite président de la Fédération française de tennis (FFT). Il évolue durant sa carrière de joueur, de 1960 à 1978, au poste de demi d'ouverture après avoir débuté ailier. Il joue également à l'arrière ou au centre.

Entre 1961 et 1969, il compte trente-deux sélections en équipe de France, au cours desquelles il marque huit essais. Il est un des acteurs de la victoire française lors de trois Tournois des Cinq Nations (1961, 1967 et 1968 où le XV de France réalise le premier Grand Chelem de son histoire). En 1964, il participe à une tournée en Afrique du Sud. Au niveau des clubs, il évolue avec le Football club lourdais de 1960 à 1969, puis avec le Stade bagnérais de 1969 à 1978. Il est champion de France en 1967-1968.

Huissier de justice jusqu'à sa retraite professionnelle, il exerce en parallèle des responsabilités au sein de la FFT et de la ligue Midi-Pyrénées. Le , Jean Gachassin est élu président de la FFT, puis est réélu en 2013.

Fabien Galthié

Fabien Galthié en 2011.

Fabien Galthié, né le à Cahors dans le Lot, est un joueur international français de rugby à XV évoluant au poste de demi de mêlée au sein de l'effectif du Stade français après avoir quitté en 2001 l'US Colomiers où il effectue l'essentiel de sa carrière.

En dix-sept ans au plus haut niveau, Fabien Galthié a inscrit à son palmarès un titre de champion de France en 2002-2003, un Challenge européen en 1997-1998, trois Grands Chelems (1997, 1998, et 2002), une finale de Coupe du monde. Il a disputé quatre Coupes du monde. Pourtant, son parcours en équipe de France est délicat et compliqué.

À sa retraite de joueur, il entraîne le Stade français de 2004 à 2008, puis le Montpellier Hérault rugby de 2010 à 2014. Il est champion de France avec le Stade français et finaliste avec Montpellier.

Il est également consultant sportif pour la télévision.

Michel Crauste

Michel Crauste, né le à Saint-Laurent-de-Gosse (Landes), est un joueur de rugby à XV international français qui évolue principalement au poste de troisième ligne aile des années 1950 jusqu'à la fin des années 1960.

Il compte soixante-deux sélections en équipe de France entre 1957 et 1966, nouveau record. Il marque 30 points. De 1960 à 1966, il dispute même 44 matchs consécutifs avec l'équipe de France, record pour l'époque. Il est un des acteurs de la victoire française lors de quatre Tournois des Cinq Nations (1959, 1960, 1961 et 1962). Il participe à la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie en 1961 et en Afrique du Sud en 1964. Il est capitaine de l'équipe de France à 22 reprises avec un résultat de 15 victoires, de 5 matchs nuls et de deux défaites.

Parti à Paris pour le travail (école de l'Électricité de France), il joue d'abord avec le club du Racing CF ; il rejoint ensuite le FC Lourdes. Il est champion de France de rugby en 1959 avec le Racing, 1960 et 1968 avec Lourdes.

Il est surnommé Le Mongol ou Attila pour son air vaguement asiatique et sa fine moustache.

Équipe d'Italie de rugby à XV

Ballon de rugby italien.

L’équipe d'Italie de rugby à XV ou Squadra Azzurra est l'équipe qui représente l'Italie dans les compétitions majeures de rugby à XV, la Coupe du monde de rugby à XV et le Tournoi des Six Nations (appelé Tournoi dans la suite de l'article). Elle intègre le tournoi lors de l'édition 2000. Elle n'a jamais remporté cette compétition et son bilan est de 12 rencontres gagnées et un match nul pour 67 défaites. L'Italie participe également à la Coupe du monde depuis sa création mais elle n'a jamais dépassé le stade des matchs de poule.

La Federazione Italiana Rugby (fédération italienne de rugby à XV ou F.I.R.) fondée en 1928, a la charge de gérer l'équipe d'Italie. Les Italiens jouent en blanc et bleu. Les Azzurri ont évolué à domicile au Stade Flaminio de Rome jusqu'en 2013. Suite à des problèmes rencontrés pour effectuer une mise aux normes et d'agrandissement de ce stade, la F.I.R. décide que l'équipe nationale joue ses rencontres au Stade olympique et abandonne ses droits sur le stade Flaminio à la Fédération italienne de football. Jacques Brunel, successeur du Sud-africain Nick Mallett, est l'entraîneur de la sélection nationale depuis novembre 2011.

Au , elle est quinzième au classement des équipes nationales de rugby.

François Moncla

Portrait de François Moncla.

François Moncla, né le à Louvie-Juzon dans les Basses-Pyrénées, est un joueur de rugby à XV international français qui évolue au poste de troisième ligne aile du début des années 1950 jusqu'au milieu des années 1960.

Il compte trente-et-une sélections en équipe de France entre 1956 et 1961. Il est un des acteurs de la victoire française lors de trois Tournois des Cinq Nations (1959, 1960 et 1961). Il marque 27 points. Il participe aux tournées en Afrique du Sud en 1958, en Argentine en 1960 et en Nouvelle-Zélande en 1961. Il est capitaine de l'équipe de France à 18 reprises de 1960 à 1961.

Parti à Paris pour le travail à l'école de l'Électricité de France, il joue d'abord avec le club du Racing CF ; il rejoint ensuite la Section paloise. Il est champion de France de rugby en 1959 avec le Racing, en 1964 avec la Section paloise.

Alfred Roques

Alfred Roques, né le à Cazes-Mondenard dans le Tarn-et-Garonne, mort le à Cahors dans le Lot, est un joueur de rugby à XV international français qui évolue au poste de pilier droit du milieu des années 1950 jusqu'au milieu des années 1960.

Il joue au football avant de changer de sport pour le rugby à XV à l'âge de 26 ans, s'engageant d'abord avec Moissac. Il est repéré et recruté par le Stade cadurcien qui joue à partir de 1955 au plus haut niveau.

Il compte trente sélections en équipe de France entre 1958 et 1963. Il est un des acteurs de la victoire française lors de quatre Tournois des Cinq Nations (1959, 1960, 1961 et 1962). Il participe aux tournées en Afrique du Sud en 1958 et en Argentine en 1960.

Christian Darrouy

Christian Darrouy, né le à Pouydesseaux (Landes), est un joueur de rugby à XV international français qui évolue au poste d'ailier du milieu des années 1950 jusqu'à la fin des années 1960.

Il compte quarante sélections en équipe de France entre 1957 et 1967. Il marque 69 points, 23 essais, le record français de l'époque. Fidèle au club du Stade montois, il est un des acteurs de la victoire française lors de deux Tournois des Cinq Nations (1959 et 1967). Il a été désigné capitaine à dix reprises. Il participe à la tournée en Afrique du Sud en 1964 et en 1967. Il est champion de France de rugby à XV en 1963 et finaliste en 1959.

Il évolue en club et en équipe de France aux côtés des trois-quarts centres André et Guy Boniface.

Amédée Domenech (1933-2003)

Amédée Domenech, dit Le Duc, né le à Narbonne dans le département de l'Aude et décédé à Brive-la-Gaillarde dans la Corrèze le , est un joueur de rugby à XV international français qui évolue au poste de pilier du début des années 1950 jusqu'au milieu des années 1960.

Il compte cinquante-deux sélections en équipe de France entre 1954 et 1963. Il marque 24 points, soit 8 essais. Il est un des acteurs de la victoire française lors de cinq Tournois des Cinq Nations (1954, 1955, 1960, 1961 et 1962). Il participe à la tournée en Nouvelle-Zélande et en Australie en 1961.

Formé au RC Narbonne, il rejoint le club de Bort. Après un passage au RC Vichy avec qui il connaît ses premières sélections internationales, il rejoint le CA Brive qu'il aide à remonter en première division. Il dispute dix saisons dans le club.

Après sa retraite sportive, il a continué à gérer le restaurant briviste « Le Molière » dont il est propriétaire depuis 1957, il a dirigé également le « Grand hôtel de Bordeaux », avant d'être agent immobilier et acteur au cinéma ; enfin, il a fait une carrière dans la politique.

Amédée Domenech devient très jeune un phénomène médiatique, client apprécié de la presse.