Fyre Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fyre Festival
Image illustrative de l’article Fyre Festival
Logo du Fyre Festival

Genre Pop, Rock, Hip-hop
Lieu Îles Exumas, Bahamas
Coordonnées 23° 43′ nord, 76° 05′ ouest
Date de création début 2017
Date de disparition mai 2017
Fondateurs Billy McFarland

Ja Rule

Organisateurs Fyre Media

Le Fyre Festival est un festival de musique de luxe frauduleux, créé par Billy McFarland, PDG de Fyre Media Inc. et Ja Rule, rappeur. Le festival a pour but de promouvoir l'application Fyre qui permet de réserver des artistes de musique. Le festival est programmé du au et du au sur la grande île Great Exuma aux Bahamas.

L'événement est relayé sur Instagram par les « influenceurs » du réseau social, incluant les mannequins Kendall Jenner, Hailey Baldwin, Bella Hadid, Rose Bertram et Emily Ratajkowski qui n'ont pas avoué immédiatement avoir été payée pour en faire la promotion[1]. Pendant le premier week-end du festival, l'événement a rencontré des problèmes de sécurité, de nourriture, d'hébergement, de services médicaux et de lien avec les artistes, retardant indéfiniment son ouverture. Plutôt que d'avoir des villas luxueuses et des mets gastronomiques pour chaque festivaliers qui ont payés des milliers de dollars, ils ont reçu des sandwiches emballés et des tentes de la FEMA comme hébergement[2]

En mars 2018, McFarland plaide coupable à un chef d'accusation pour fraude électronique et escroquerie envers les investisseurs et les acheteurs des billets, puis à un second chef d'accusation pour avoir mis en place un système de vente frauduleux de tickets alors qu'il était mis en liberté sous caution[3]. En octobre 2018, il est condamné à six ans de prison et 26 000 000 $ d'amende. Les organisateurs ont fait l'objet d'au moins huit poursuites judiciaires pour escroquerie, dont plusieurs demandes de recours collectifs, ainsi que d'une demande de plus de 100 millions de dollars de dommages et intérêts[3].

Deux documentaires sur les événements du festival sont sortis en 2019 : sur Hulu, Fyre Fraud et sur Netflix, Fyre : The Greatest Party That Never Happened[4],[5],[6].

Planification et organisation[modifier | modifier le code]

Le festival est organisé par Billy McFarland et Ja Rule, pour promouvoir l'application Fyre[7],[2]. Ja Rule a rencontré McFarland au cours de plusieurs événements organisés par ce dernier grâce à son ancienne entreprise Magnises (en). Lors du vol allant aux Bahamas, l'avion privé de McFarland et Ja Rule atterri doucement sur une île peuplée qu'ils découvrent comme étant Norman's Cay (en), la première île privée de Carlos Lehder, baron du Cartel de Medellín[8]. McFarland s'est arrangé avec les propriétaires pour louer l'île avec la stricte condition de ne faire aucune référence à Pablo Escobar dans les documents marketing[9].

Billy McFarland à gauche et le rappeur Ja Rule à droite lors du Web Summit en 2016.

Les séquences promotionnelles avec les mannequins ont été tournées sur l'île de Norman's Cay et la planification du festival a continuée. Début 2017, après que la vidéo promotionnelle soit publiée sur les réseaux sociaux, la publicité mentionnait Norman's Cay comme « ayant appartenu une fois à Pablo Escobar », les propriétaires de l'île ont immédiatement annulé l'arrangement avec McFarland[10],[11]. En réalité, Norman's Cay n'a jamais appartenu à Pablo Escobar. Quand ils ont été virés de l'île, il restait quatre mois avant l'inauguration du festival du au .

Après avoir visité plusieurs petites îles, qui semblaient être l'endroit parfait leur ont été refusé, deux mois avant l'ouverture du festival, le gouvernement des Bahamas accorde à McFarland la permission d'utiliser un endroit isolé pour le projet comme à Roker Point, sur l'île de Great Exuma, juste au nord de Sandals Resort[12]. Le document publié sur les réseaux sociaux continue de promouvoir la supercherie que le festival se déroulera sur l'île privée de Pablo Escobar avec une carte sur le site qui montre Roker Point comme étant elle-même une île[9]. En réalité, le festival est sur un parking éloigné au nord de Sandals Resort avec un port à proximité où les locaux stockent leurs bateaux. Par ailleurs, Great Exuma n'est pas une île privée ou éloignée, et le festival était prévu dans un endroit abandonné rempli de routes qui mènent à nulle part. McFarland n'a jamais annoncé le changement ; il a simplement renommé l'île « Fyre Cay ». Sans infrastructures, sans villas, l'équipe a deux mois pour changer Roker Point en Fyre Cay.

Le , Kendall Jenner, Emily Ratajkowski ainsi que d'autres influenceurs payés par Fyre, postent simultanément sur Instagram une vidéo avec une vignette qui représente un carré orange avec un logo fait avec des flammes stylisées. En cliquant sur la vignette, la vidéo montre Bella Hadid et les autres mannequins, représentées par leur agence, courant sur la plage tropicale. Le texte sous la vidéo promet « un festival de musique immersif...deux week-ends transformeur...dans les limites de l'impossible ». C'est le commencement de la campagne promotionnelle du Fyre Festival[12].

Un investisseur, Carola Jain directrice dans la mode, déclare avoir prêté 4 millions $ pour arranger le Fyre festival, que l'entreprise a utilisé afin de louer des bureaux luxueux dans le quartier de Tribeca à Manhattan. Sans expérience dans l'organisation d'un événement aussi grand que le festival, McFarland approche des entreprises spécialisées et a été surpris quand ils l'informent que l'événement coûterait 50 millions $ dans le temps prévu. Par ailleurs, les plus expérimentés ont dit qu'en plus du prix, l'événement aurait été prévu un an plus tôt. McFarland et ses associés du Fyre croient que cela coûte beaucoup moins cher et continuent leur plans malgré leurs hypothèses. Les organisateurs ont essayé de faire les choses eux-même ; McFarland a prétendument appris à louer une scène en faisant une recherche sur un moteur de recherches[12].

Les jours qui ont précédé l'ouverture du festival, ils ont considérablement réduits leur dépenses, en apprenant qu'une seule villa de luxe va coûter 10 millions $, avec des cautions destinées pour les groupes, la nourriture, l'infrastructure et le personnel[13]. Programmé sur deux week-ends en avril et en mai 2017, l'événement vend des billets une journée allant de 500 $ à 1 500 $ et les pack VIP, incluant un billet d'avion et l'hébergement dans une tente de luxe coûte 12 000 $. L'hébergement promis aux clients est « moderne, respectueux de la nature, dans un Dôme géodésique » avec des repas fait par des célèbres chef[14],[15]. La composition finale annoncée est de 33 artistes dont Pusha T, Tyga, Desiigner, Blink-182, Major Lazer, Disclosure, Migos, Kaytranada, Lil Yachty, Matoma, Klingande, Skepta, Claptone, Le Youth (en), Tensnake (en), Blond:ish (en) et Lee Burridge (en)[16]. Les jours qui ont précédé l'ouverture du festival, tous les artistes mentionnés ont été retirés, Major Lazer n'ayant jamais confirmé leur présence en dépit d'avoir été annoncé. Pour empirer les choses, les organisateurs du Fyre Festival ont planifié leur premier week-end du au soit le même week-end que The Exuma Ragatta, une course de voile qui se déroule aux Bahamas, qui utilisent tous les hôtels, les locations saisonnières et les ressources de l'île.

Un avion portant le nom de Fyre Festival

Pendant que le site du festival continue de prétendre que l'événement se déroulera sur une île privée qui a appartenu une fois au narcotrafiquant Pablo Escobar, les ouvriers s'occupent de préparer Roker Point pour le festival en éparpillant du sable sur les graviers et en improvisant des routes menant à une plage proche, où sont construit des paillotes et des balançoires sont installées[12].

Sur le continent, 5 000 billets ont été vendus et un service aérien a été mis en place pour les festivaliers provenant de Miami. Un service médical et un traiteur ont été également mis en place mais ce dernier s'est désengagé quelques semaines avant l'ouverture du festival[12]. Deux semaines avant l'ouverture, le nouveau service de restauration avec un budget de 1 million $ a été engagé, réduisant considérablement les 6 millions $ originalement attribué pour ce qui était prévu comme « une cuisine locale authentique... fruits de mers locaux, sushis style bahaméen et même un cochon grillé »[9],[2].

En mars 2017, l'entreprise Fyre engage aussi un producteur expérimenté, Yaron Lavi, qui constate qu'il est impossible de préparer ce genre d'événement envisagé par McFarland et Ja Rule sur l'île. Il a suggéré de déplacer l'événement au mois de novembre comme ils l'avaient prévu, car ils ne sont pas prêts. Cependant, lorsque McFarland et Ja Rule disent à Lavi que l'événement aura lieu au printemps, ce dernier leur a dit d'abandonner les plans pour les villas et de commencer à planter les tentes, le seul hébergement qui est délivré dans le temps restant. Lavi leur conseille d'expliquer aux acheteurs de billets sinon cela nuirait à la marque. Il dit que l'entreprise s'est assurée qu'un mail est écrit mais qu'il n'était pas sûr qu'il soit envoyé[12].

Inauguration[modifier | modifier le code]

Conséquences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gabrielle Bluestone, « Fyre Festival's 25-year-old organizer: “This is the worst day of my life” », sur vice.com/,
  2. a b et c (en) Joe Coscarelli & Melena Ryzik, « https://www.nytimes.com/2017/04/28/arts/music/fyre-festival-ja-rule-bahamas.html », sur nytimes.com/,
  3. a et b (en) Georgia Chambers, « Fyre Festival: Did Billy McFarland go to jail for fraud? Where are Ja Rule and the other organisers 2 years later? »,
  4. (en) « Hulu Debuts Fyre Festival Doc Days Before Rival Netflix Project », sur The Hollywood Reporter (consulté le 17 septembre 2019)
  5. (en) « Netflix’s ‘Fyre’ shows how fraud built and doomed Fyre Festival », sur Engadget (consulté le 17 septembre 2019)
  6. « Fyre Festival : le docu Netflix sur une des arnaques les plus médiatisées du 21e siècle », sur Journal du Geek, (consulté le 17 septembre 2019)
  7. (en) Gabrielle Bluestone, « Fyre Festival's 25-year-old organizer: “This is the worst day of my life” », sur vice.com/,
  8. « The Business - Norman's Cay | Drug Wars | FRONTLINE | PBS », sur www.pbs.org (consulté le 17 septembre 2019)
  9. a b et c Fyre: The Greatest Party That Never Happened. Netflix. 2019.
  10. (en) JEM ASWAD & ROY TRAKIN, « Fyre Festival Documentaries: The 10 Most Outrageous Moments », sur variety.com/,
  11. « Announcing Fyre Festival » (consulté le 17 septembre 2019)
  12. a b c d e et f (en) BRYAN BURROUGH, « FYRE FESTIVAL: ANATOMY OF A MILLENNIAL MARKETING FIASCO WAITING TO HAPPEN », sur vanityfair.com/, Vanity Fair,
  13. « L'échec du Festival Fyre » (consulté le 19 septembre 2019)
  14. (en) « Paradise Lost: Luxury Music Festival Turns Out To Be Half-Built Scene Of Chaos », sur NPR.org (consulté le 19 septembre 2019)
  15. (en) Shay Spence, « 'Literally Bread, Cheese, and Salad': How Fyre Festival-Goers Were Duped After Promise of Celeb Chef Meals », sur people.com/, People,
  16. (en) Jane Case, « FYRE FESTIVAL IN BAHAMAS RELEASES FINAL LINEUP », sur edmlife.com,