Wikipédia:Sélection/Hindouisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Shiva

Le dieu Shiva.

Shiva (en sanskrit शिव, Śiva) — transcrit parfois par Çiva, « le bon, celui qui porte bonheur » — est un dieu hindou, un des membres de la Trimoûrti avec Brahmā et Vishnou. Shiva est un yogi qui sait tout ce qui se passe dans le monde, et qui représente un aspect majeur de l'existence. Doté d'un grand pouvoir, il mène une vie de sage sur le Mont Kailash. Dans la tradition shivaïste de l'hindouisme, Shiva est considéré comme le dieu suprême et a cinq grandes fonctions : il est le créateur, le préservateur, le destructeur, le dissimulateur et le révélateur (par la bénédiction). Dans la tradition Smarta, il est considéré comme l'une des cinq formes primordiales du Dieu. Les Hindous qui vénèrent principalement Shiva sont appelés shivaïstes ou Shaïvas (Sanskrit Śaiva. Le shivaïsme, de même que les traditions Vaiṣṇava qui sont centrées sur Vishnou et que les traditions Śākta, centrées sur la déesse Shakti, est l'une des plus influentes variantes de l'Hindouisme.

Shiva est souvent vénéré sous la forme abstraite de Shiva linga. Il peut être représenté plongé dans une profonde méditation, ou bien dansant le Tandava, une danse au-dessus d'Apasmara, le démon de l'ignorance, dans sa manifestation du Seigneur de la danse, Nataraja. Shiva est aussi le père des divinités Ganesha, Murugan (Kartikeya) et Ayyappan (Dharma Sastha).

Lire l’article

Divālī

Les lampes dīp (ou diya), allumées en l’honneur du retour de Rama à Ayodhya, et qui ont donné leur nom à Dīpāvalī.

Divālī, parfois appelé Dīpāvalī ou Diwali (hindi : दीपावली, Dīpāvalī, ou दिवाली, Divālī), est une fête majeure dans le monde indien. Divālī est la forme contractée de Dīpāvalī (ou Deepavali en translittération anglaise), selon son nom complet, tiré du sanskrit, rangée de lampes (dīpa avali).

Indissociable de la grande fête de Dussehra, qui a lieu vingt jours avant, elle commémore le retour de Rāma à Ayodhya. Ses habitants avaient alors éclairé les rues, où passait le roi, avec des lampes dīp.

Divālī est une fête très populaire en Inde : c’est celle des lumières, à l’occasion de laquelle on s’offre des cadeaux et tire des feux d’artifice. Les festivités durent cinq jours, dont le troisième, le plus important (Baṛi Divālī, « la grande Divālī »), est consacré à la déesse Lakshmi, les quatre autres étant associés à différentes légendes et traditions…

Yoga

Le yoga (Sanskrit en devanāgarī: योग, est l'une des six écoles orthodoxes de la philosophie indienne āstika. Le texte de référence est les Yoga Sūtra de Patañjali.


Ici un sadhu en posture de yoga appelée siddhasana. Sadhu à Pashupatinath photographié après la nuit de Shivaratri

Il est devenu, particulièrement en Occident, une discipline visant, par la méditation, l'ascèse morale et les exercices corporels, à réaliser l'unification de l'être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel. Le terme yoga est communément utilisé aujourd'hui pour désigner le hatha-yoga, même si cette discipline n'en est qu'une branche.

Il n'existe pas de date attestée pour les origines de la conception du yoga. Les dates proposées varient du VIe au IIIe millénaire avant notre ère. C'est entre le IIe siècle av. J.-C. et le Ve siècle que Patañjali codifie la philosophie du yoga en rédigeant les Yoga Sūtra, synthèse de toutes les théories existantes.


Lire l'article

Chakra

Les sept chakras dans le corps humain

Chakra [ ʃa.kʁa] dérivé du sanskrit : चक्र (écriture devanagari) qui signifie roue ou disque, prononciation phonétique « tchakra », en IAST : cakra ; pali : chakka ; chinois: 轮 ; tibétain : khorlo ; indonésien et javanais : cakra) est le nom sanskrit traditionnellement donné à des objets ayant la forme d'un disque, parmi lesquels le soleil. Le terme est aujourd'hui plus connu pour désigner des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d'énergie (naḍī) » issus d'une conception du Kundalinî yoga et qui pourraient être localisés dans le corps humain. Selon cette conception, il y aurait sept chakras principaux et des milliers de chakras secondaires. On trouve ce concept dans certaines upanishads dites mineures composées vers le {{-s|II et plus particulièrement dans la Yoga Chudamani Upanishad (composée entre le VIIe siècle av. J.-C. et Xe siècle) et la Yoga Shikha Upanishad.


Lire l'article