Wikipédia:Sélection/Ergonomie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ergonomie

L'ergonomie est « l'étude scientifique de la relation entre l'homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail1 » et l'application de ces connaissances à la conception de systèmes « qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité par le plus grand nombre2. » Pour Pierre Cazamian c'est « l'étude multidisciplinaire du travail humain qui tente d'en découvrir les lois pour en appliquer les règles. » Ainsi, dès le départ, ce domaine des sciences humaines se donne pour objectif de modifier la réalité et non de se contenter de l'étudier. L'ergonomie, dans sa facette la plus spectaculaire mais non la seule, vise à éviter des catastrophes industrielles telles que celle de TMI (nucléaire), où l'incompréhension du fonctionnement du système technique dû à une interface trop peu axée sur l'opérateur, ses besoins, ses capacités et ses limites à transformer un incident (une vanne qui se ferme mal) en catastrophe économique, et qui aurait pu avoir des conséquences proches de celles de Tchernobyl (nucléaire). Lire l’article

Intervention ergonomique

L'intervention ergonomique peut contribuer à régler divers problèmes liés aux conditions de travail ou à la conception d'outils et d'appareils.

L'intervention en ergonomie va alors permettre de transformer le travail pour atteindre ce double objectif de santé et de production. La simple application de recommandations ergonomiques générales ne donnent que très rarement de bons résultats d'un point de vue ergonomique (c'est valable pour les situations de travail, les sites web ou la conception d'objets du quotidien par exemple).

Analyse ergonomique du travail

L'analyse ergonomique du travail (AET) est l'outil principal de l'intervention ergonomique. Elle peut contribuer à régler divers problèmes liés aux conditions de travail ou à la conception d'outils et d'appareils.
  • des aspects de santé au travail :
    • Sur la santé physique notamment avec les troubles musculosquelettiques (TMS) qui touchent en France 12 à 14% des salariés
    • Sur la santé psychique notamment dû aux risques psycho-sociaux (au stress) pouvant engendrer des syndromes anxio-dépressifs (environ 8% des salariés)
  • des aspects de performance

Analyse ergonomique du travail

Jacques Leplat

Jacques Leplat est un des pères fondateurs de l'ergonomie de langue française.

Il' a commencé sa carrière professionnelle en 1951 au Centre d’Études et Recherches Psychotechniques (CERP), organisme dépendant de ce qui est devenu ensuite l’Association pour la Formation Professionnelle des Adultes (AFPA), financé par le Ministère français du travail. Pour répondre aux obligations du programme, il réalise alors bon nombre d'études sur le terrain tout en restant très influencé par la psychologie expérimentale.

En 1962, après la mort d’André Ombredane, Faverge part à Bruxelles pour lui succéder à la direction de son laboratoire. Jacques Leplat prends alors la direction du service de recherche.

En 1966, il quitte le CERP pour prendre la direction de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), poste laissé vacant par le professeur Bonnardel, plus orienté vers la psychologie industrielle classique et la psychométrie.

Il a également "hérité" dans ces années là de la co-direction et de la rédaction de la revue « Le Travail Humain ».

Il quitte la direction en 1989 au moment de prendre sa retraite.

Au congrès de l’IEA, à Montréal en 1990, il reçoit « l’Award » de la Société Internationale d’Ergonomie pour la contribution au développement de la recherche en ergonomie.

Troubles musculosquelettiques

Les Troubles musculosquelettiques (TMS ou LATR, Lésions Articulaires dû au Travail Répétitif au Québec) regroupent de nombreuses pathologies des tissus mous (muscles, tendons, nerfs). C'est la maladie professionnelle la plus courante en France et dans les pays développés à l'heure actuelle. La plupart des TMS sont reconnus dans le tableau 57 des maladies professionnelles du régime général et dans le tableau 39 du régime agricole.

On les trouve aussi sous la dénomination d'affections périarticulaires ou encore de pathologies d'hypersollicitation.

Risques psychosociaux

Les risques psychosociaux ont un coût non négligeable sur la santé au travail : 47 % des salariés en France déclarent éprouver souvent du stress au travail (source CSA/Liaisons sociales). Un tiers des salariés présente des difficultés psychologiques (source IFAS). Une étude de l’université de Bourgogne évalue le coût du stress en France. Parmi les chiffres annoncés, le coût médical serait évalué à lui seul à 413 millions d’euros et l’absentéisme à 279 millions d’euros.

Alain Wisner

Alain Wisner (2 novembre 1923, Paris - 3 janvier 2004, Paris) est un médecin français, et l'un des fondateurs de l’ergonomie française mais également directeur honoraire du laboratoire d’ergonomie des Arts et métiers et président de la société d’ergonomie de langue française de 1969 à 1971.